En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Selenie

Selenie

Vers la pente glissante de la quarantaine, papa, breton, définitivement dépendant au 7ème art, accro au billard, passionné d'Histoire et poète quand l'inspiration le veut assez...

Ses blogs

Selenie

Selenie

Des Lumière au Septième Art
Selenie Selenie
Articles : 3598
Depuis : 24/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos
A l'ambre de Sélénie ©

A l'ambre de Sélénie ©

Le site de poésie d'un poète en herbe qui ne veut que grandir...
Selenie Selenie
Articles : 63
Depuis : 15/09/2015

Articles à découvrir

Stromboli (1950) de Roberto Rosselini

Stromboli (1950) de Roberto Rosselini

Quand la forme trouble le fond, quand le cinéaste fait l'économie des mots pour favoriser les sensations, quand la nature devient écho de l'âme humaine, quand les tragédies sentent le souffre il n'y a que "Stromboli" pour matérialiser la colère et la frustration, la solitude et l'angoisse. "Stromboli" symbolise bien que la poésie elle-même

Sommaire réalisateurs

Top 10 des réalisateurs génération 2000 .......... 14/03/2011 Top 10 spécial Eastwood ......... 10/02/2011 Akira Kurosawa........... 02/05/2012 Alfred Hitchcock ......... 08/04/2011 Alain Corneau .......... 13/09/2010 Alain Resnais .......... 09/03/2014 Alan J. Pakula........ 26/01/2014 Alan Parker.......... 29/03/2015 Alexander Korda.........
Extraits 21

Extraits 21

... Je lui volerais sur l'autel Une pieuse virginité, Lui montrer que la Liberté Est de ne plus être pucelle. D'emblée dans ce cloisonnement La conduite de la pudeur - dont rêve tout inquisiteur - Sera d'un doux ravissement. ... -------------------------------------------------------------------------- ... Le regard vide, le visage froid, À c
Il a déjà tes yeux (2017) de Lucien Jean-Baptiste

Il a déjà tes yeux (2017) de Lucien Jean-Baptiste

Troisième long métrage de fiction pour l'acteur-réalisateur Lucien Jean-Baptiste après le très bon "La Première étoile" (2009), "30° couleur" (2011) et "Dieu merci" (2016). Toujours sur un fond de tolérance raciale et culturelle, le cinéaste s'attaque cette fois encore aux mêmes thématiques via les critères d'adoption. Mais comme le di
LIBERTÉ

LIBERTÉ

Sur mes cahiers d’écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable sur la neige J’écris ton nom Sur toutes les pages lues Sur toutes les pages blanches Pierre sang papier ou cendre J’écris ton nom Sur les images dorées Sur les armes des guerriers Sur la couronne des rois J’écris ton nom Sur la jungle et le désert Sur les nids sur le
Extraits 1

Extraits 1

... Il n'y a qu'une esquisse De soleil couchant Alors que s'immisce Un doux filament De lumière ... --------------------------------------------------------- ... Époque d'antan Âge apparent On se rappelle Les années d'avant ... ----------------------------------------------------------- ... A, B, C, D'airain Gravé dans le marbre À l'encre bla
Bienvenue dans le monde poétique de Sélénie

Bienvenue dans le monde poétique de Sélénie

Poète amateur depuis l'adolescence, et surtout depuis la lecture inoubliable de "Les Fleurs du mal" de Charles Baudelaire. Je n'ai cessé d'écrire depuis et, je l'espère, en m'améliorant à chaque fois... À ce jour je dois être à plus de 400 poèmes avec des thèmes depuis longtemps universels. Outre les protections obligatoires inhérentes
La Belle et la Bête (1946) de Jean Cocteau

La Belle et la Bête (1946) de Jean Cocteau

Le conte de fée dans toute sa splendeur ! Pas de niaiseries ici mais le surréalisme poétique de Jean Cocteau au service de l'image et du merveilleux. A la fois sombre et magique où rêve et réalite se mêle dans un film sublime et créatif, où le fond est en osmose avec la forme. Le plus beau film du genre. A voir, à revoir, à conseiller...
L'ALBATROS

L'ALBATROS

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. À peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons

Sommaire Bilan et Résumé

BILAN 2007 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films BILAN 2008 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films - L'année ciné : 1ère partie - L'année ciné : Suite - Selenie Award 2008 BILAN 2009 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films - L'année ciné : 1ère partie - L'année ciné : Suite BILAN DECENNIE 2000-2009 - Mes 30 pires nave