En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Selenie

Selenie

Vers la pente glissante de la quarantaine, papa, breton, définitivement dépendant au 7ème art, accro au billard, passionné d'Histoire et poète quand l'inspiration le veut assez...

Ses blogs

Selenie

Selenie

Des Lumière au Septième Art
Selenie Selenie
Articles : 3680
Depuis : 24/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos
A l'ambre de Sélénie ©

A l'ambre de Sélénie ©

Le site de poésie d'un poète en herbe qui ne veut que grandir...
Selenie Selenie
Articles : 65
Depuis : 15/09/2015

Articles à découvrir

SUR LES VAGUES

SUR LES VAGUES

Mes rêves, mes idées, Mes mots et mes amours S'en allaient pour toujours Sur les vagues de leur destinée. Ils étaient sur papier Voguant vers l'inconnu Cherchant à être lu Sur les vagues d'une nuit d'été. A bord de la marée De mes espérances Ils flottent et dansent Sur les vagues de l'éternité. ------------------------------------------
LE VASE BRISÉ

LE VASE BRISÉ

Le vase où meurt cette verveine D'un coup d'éventail fut fêlé ; Le coup dut l'effleurer à peine : Aucun bruit ne l'a révélé. Mais la légère meurtrissure, Mordant le cristal chaque jour, D'une marche invisible et sûre, En a fait lentement le tour. Son eau fraîche a fui goutte à goutte, Le suc des fleurs s'est épuisé ; Personne encore
Extrait 6

Extrait 6

... À l'ombre des arbres en pleurs la bruine Caresse les écorces et les peaux. Dans le fracas du temps le bois en ruine Se garde bien d'offrir ses oripeaux. De par les vents les feuilles à foison S'évadent en volutes bigarrées. Il est loin le temps de la frondaison Voici celui des filles égarées. ... -----------------------------------------
Dogora - ouvrons les yeux (2015) de Patrice Leconte

Dogora - ouvrons les yeux (2015) de Patrice Leconte

Un film unique au monde, original et magique... Vous ne verrez pas deux films comme celui-ci. Patrice Leconte ("Les Bronzés" à "La Fille sur le pont" en passant par "Ridicule" !) signe là un voyage intiatique qui n'est ni une fiction ni un documentaire ! Tout sur le film ici ! Voyez-le ! Mis en musique à la daçon d'un opéra intemporel et envo
Extrait 5

Extrait 5

... Je rêve, je songe, je pense Mais que dis-je, je n'imagine Qu'une alcôve et une romance Passionnée, sensuelle et câline. ... ---------------------------------------------------------------------------- ... Près d'un petit coin à l'orée D'un bois lumineux, un ruisseau Coule dans un lit de sanglots. Ferme les yeux pour l'écouter... ... ---
AVENT L'HEURE

AVENT L'HEURE

À l'heure où un éclair de Lune Scintille sur les océans Et les mers sans tristesse aucune, À l'heure où les secrets du vent S'envolent comme les miens, À l'heure où la neige est de blanc Et avant qu'il ne soit demain, Avant la mort de l'innocence Et que l'on pense à notre fin, Avant qu'un mistral de souffrance Ne souffle et que notre aveni
TOP 30 des meilleurs films coréens

TOP 30 des meilleurs films coréens

30 - "The Muderer" (2011) de Na Hong-Jin 29 - "Poetry" (2010) de Lee Chang-Dong 28 - "Snowpiercer" (2013) de Joon-Ho Bong 27 - "Souffle" (2007) de Kim Ki-Duk 26 - "Sea Fog" (2015) de Sung Bo Shim 25 - "The man from Nowhere" (2011) de Lee Jeong-Beom 24 - "Dernier train pour Busan" (2016) de Sang-Ho Yeon 23 - "The Housemaid" (2010) de Im Sang-Soo 22

Sommaire Bilan et Résumé

BILAN 2007 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films BILAN 2008 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films - L'année ciné : 1ère partie - L'année ciné : Suite - Selenie Award 2008 BILAN 2009 - Mes 15 pires films - Mes 15 meilleurs films - L'année ciné : 1ère partie - L'année ciné : Suite BILAN DECENNIE 2000-2009 - Mes 30 pires nave
CHANSON D'AUTOMNE

CHANSON D'AUTOMNE

Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon coeur D'une langueur Monotone. Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure Et je m'en vais Au vent mauvais Qui m'emporte Deça, delà, Pareil à la Feuille morte. PAUL VERLAINE
À UNE CHATTE

À UNE CHATTE

Chatte blanche, chatte sans tache, Je te demande, dans ces vers, Quel secret dort dans tes yeux verts, Quel sarcasme sous ta moustache. Tu nous lorgnes, pensant tout bas Que nos fronts pâles, que nos lèvres Déteintes en de folles fièvres, Que nos yeux creux ne valent pas Ton museau que ton nez termine, Rose comme un bouton de sein, Tes oreilles