Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le Blog de la Peste

Le Blog de la Peste

Peste, chieuse, râleuse, teigne, hypochiantedriaque, pas-gentille, emmerdeuse emmerdante, castratrice et/ou ovairatrice, névrosée dépressive, pas rigolote et garce : c'est moi !

Ses blogs

Le blog de La Peste

Le blog de La Peste

Je suis une chieuse, une râleuse, une teigne, une hypochiantedriaque, une pas-gentille, une emmerdeuse emmerdante, une castratrice et/ou ovairatrice, une névrosée dépressive et pas rigolote, une garce et en plus j'aime pas les gens. Je n'ai absolument rien à raconter, mais j'adore ne rien raconter, justement. C'est l'extase totale. C'est un truc de filles que même les garçons peuvent comprendre.
Le Blog de la Peste Le Blog de la Peste
Articles : 1852
Depuis : 15/05/2011
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Sorry, we're closed.

Sorry, we're closed.

C'est un peu brutal, inatendu et surprenant, mais je glisse la clé sous la porte et je m'éclipse, en douceur. Le passage de Premium au néant ne me convient pas, il n'y a même pas un lien de redirection de mon adresse passée leblogdelapeste.com à la nouvelle leblogdelapeste.over-blog.com, BONJOUR LE SERVICE APRES-VENTE ! Voilà ce sur quoi tu
Pèsterie(s) ordinaire(s) #74.

Pèsterie(s) ordinaire(s) #74.

¤ Vendredi, je n'avais pas envie de me lever (ce matin non plus j'imagine....). J'ai, je dois le reconnaitre, une colocataire à poils courts extrêmement bienveillante qui n'hésite pas à traverser le lit en courant, non sans me piétiner au passage, histoire de me faire comprendre qu'il est plus que l'heure d'extirper mon fessier (et la volumé

Ce message s'autodétruira...? Ou pas !

Bonjour bonjour, finalement après d'intenses réflexions, compte-tenu que je n'ai rien à cacher et certainement pas une nouvelle adresse, voici un petit lien pour me suivre dans de nouvelles aventures : CLIC .

Tu grooves, Mamie ?

Hier soir, je suis soudainement partie en quête de mes écouteurs (rangés là) (je souffre toujours de ce syndrome "je sais que j'ai rangé ça ICI" pour finir par retrouver l'opportun tout ailleurs). J'avais décidé, dans un regain d'effronterie très certainement, indéniablement lié à mon grand âge et au flirt inexorable avec la dizaine su
Wish~List {5}.

Wish~List {5}.

En matière de sac, j'ai un peu le coeur artichaut : j'aime changer au gré de mes humeurs. Or, il se trouve que je n'ai aucun sac qui convienne en cas d'humeur rock, les écouteurs plantés dans les oreilles dans une chorégraphie matinale endiablée en attendant le tramway et je sais bien que je ne peux pas continuer ainsi (j'ai le soutien total

Satan était un ange, Karine Giebel.

Ces derniers temps, je n'ai rien lu. Manque de temps, essentiellement. Une très légère culpabilité, aussi : je suis censée lire autre chose que des polars... Quelques heures (jours ?) après sa parution, j'avais commencé le dernier livre de Karine Giebel dont je suis fan et puis je l'ai posé de côté... Le délaissant quelques jours, juste

Le 26 novembre, c'est très bientôt.

Le 20 février, je t'annonçais que ce blog s'autodétruirait le 26 novembre 2014. Mine de rien mine de crayon, le 26 novembre n'a jamais été aussi proche qu'aujourd'hui (mais le reste bien moins que mardi) et je me pose toujours la question de renouveller (ou pas ?) mon abonnement Premium Overblog, parce que je doute très sérieusement de ces m

"De toute façon j'ai pas d'mec !".

Comme tu le sais, depuis début septembre je prends le tramway pour aller au bureau. Je pensais que la tâche serait plus hardue psychologiquement, tant je l'avoue j'étais du genre à prendre le Bolide pour faire 100 mètres parce que c'était plus rapide, plus pratique et pour tant d'autres raisons. Je reconnais que fin août, j'ai quand même fa
Et hop, des oeufs là là !

Et hop, des oeufs là là !

J'aime bien cuisiner mais je reconnais une nette tendance, les soirs de semaine, à vénérer mon Soup & Co qui bosse pour moi pendant que je vaque à mes occupations (larver sur le canapé devant C dans l'Air....). Je suis abonnée à quelques newsletters qui présentent des recettes de cuisine et quand je suis tombée sur celle des oeufs là là
Voilà, c'est fait.

Voilà, c'est fait.

Et comme je dis toujours, ce qui est fait n'est plus à faire (procastinastion je vomis ton noooom !). Pour tout te dire, j'avais un peu oublié qu'hier nous étions le 27 novembre et que par conséquent avant-hier nous étions le 26 et que c'était LE jour fatidique. Je n'ai rien décidé, ni de renouveler ni de pas renouveler, je crois que ce cho