En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jean martin

Ses blogs

GRENOBLE - la ville et sa région

GRENOBLE - la ville et sa région

Plans, photos et images
jean martin jean martin
Articles : 52
Depuis : 22/01/2015

Articles à découvrir

Le projet Villeneuve 5/5) :Alpexpo et grand'place

Le projet Villeneuve 5/5) :Alpexpo et grand'place

Grand-place (centre commercial), pôle Sud (patinoire), Alpexpo (Palais des congrés) et aussi un hypermarché Carrefour, des immeubles de bureau, c'est tout un ensemble de bâtiments qui ont été construits à partir de la fin des années 60 sur les anciens terrains de l'aéroport Mermoz. Situé en plein cœur de la ZUP de 330 Ha mise en place au
Le projet Villeneuve (3/5) : Village Olympique (1968)

Le projet Villeneuve (3/5) : Village Olympique (1968)

Les Xème jeux olympiques d'hiver , obtenu par Grenoble en 1964 après une rude bataille nécessite la création d'un grand nombre d'infrastructures dont un ensemble de logements destinés aux athlètes et à leur encadrement. Aux élections municipales de Mars 1965, l'équipe sortante menée par le maire Albert Michallon est battue et la nouvelle
Quartier Très-Cloitre

Quartier Très-Cloitre

Plan vieille ville avec le quartier Très-Cloitre ( antérieur à 1834) Dès le Moyen-âge un faubourg embryonnaire s’édifie, au-delà de la cathédrale Notre-Dame et de son cloître en dehors des enceintes romaines, avec pour nom originel « trans clostrum » ou « trans Claustra » Il se développe autour de la rue Très-cloître, avec de part
Quartier de la Capuche

Quartier de la Capuche

Plan du quartier (1867) : La campagne Plan de 1958 : la ville Localisation du quartier de la Capuche La ligne des grands immeubles située le long du boulevard Foch (appelé aussi grands boulevards) fixe la frontière Nord du quartier. A l’est et au Sud, l’ancienne voie de chemin de fer Grenoble-Chambéry d’abord désaffectée dans les année
Le projet Villeneuve (2/5) : MALHERBE (1967)

Le projet Villeneuve (2/5) : MALHERBE (1967)

Jusqu'au milieu des années 60, ce secteur de Grenoble, proche de l'ancien aéroport Mermoz, avait conservé un caractère rural, avec une partie marécageuse, agrémenté de quelques fermes. Le Verderet, aujourd'hui complêtement canalisé dans des tuyaux souterrains traversait le quartier. Depuis 1954, la seule partie urbanisée était le quartie
Quartiers ALLIES ALPINS BEAUVERT et VIGNY-MUSSET

Quartiers ALLIES ALPINS BEAUVERT et VIGNY-MUSSET

Vue aérienne de Grenoble ( vers 1940) Jusqu'à la fin du XIXème siècle , ce sont les champs et les fermes qui prédominent dans cet espace rural au sud du « lieu-dit « la Capuche et des remparts grenoblois (à partir de 1880) . L'arrivée et le passage du chemin de fer à partir de la seconde moitié du XIXème siècle est l'amorce d'une indu
Les quartiers de l'Est grenoblois : Abbaye et Teisseire

Les quartiers de l'Est grenoblois : Abbaye et Teisseire

Vue de Grenoble depuis le téléphérique (indéterminé - entre 1930 et 1950) la cité de l'Abbaye est l'ultime zone urbanisée de cette partie de Grenoble ___________________________________________________________ Ce post se décompose en plusieurs chapitres: - Des champs à l'urbanisation - Quartier de l'Abbaye > historique > cité HBM de l'Abb
Le quartier de la Bajatière

Le quartier de la Bajatière

Le quartier Exposition-Bajatière en 1928 Localisation du quartier de la Bajatière Au nord, le quartier butait jusqu'en 1924 contre les remparts du général Haxo,. Après leurs destructions, ils laissèrent la place au boulevard des Alpes devenu boulevard Jean Pain le 22 décembre 1944. Côté sud,, la limite correspond à l'ancienne voie ferrée
Téléphérique de Grenoble : la carte postale

Téléphérique de Grenoble : la carte postale

Téléphérique (1970) et quartier St-Laurent Génèse du projet Avec le développement du tourisme « blanc » au début du XXème siècle, Grenoble devient une étape sur la route des massifs alpins environnants. Grâce au déclassement de Grenoble comme place forte militaire, le site de la Bastille devient accessible au grand public. Afin de dot