Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

MBGC Editions

MBGC Editions

Présentation des livres de Monique Bellini. Extraits et bonus à découvrir sur le blog.

Ses blogs

MBGC Editions - Monique Bellini

MBGC Editions - Monique Bellini

Présentation des livres de Monique Bellini avec des extraits et des articles
MBGC Editions MBGC Editions
Articles : 576
Depuis : 26/02/2014

Articles à découvrir

FELIX TELLES DIT MICKEY FREE.

FELIX TELLES DIT MICKEY FREE.

— J’ai grandi dans les Montagnes Chiricahua. Douloureuse destinée, que celle des Indiens. Cochise savait que le Wasi'chu aurait le dessus. Malgré tout, il a continué à se battre pour la liberté et pour la justice. Il disait bien souvent : « Ce sont les faibles qui perdent. Nous avons été forts, maintenant, nous serons battus et nous mou
PAROLES DE O-NO'-SA CHEF INDIEN

PAROLES DE O-NO'-SA CHEF INDIEN

Le changement du costume tribal pour celui de l'homme blanc fut brutal. Les effets sur la santé et le confort des enfants furent considérables. Notre premier grief fut d'avoir les cheveux coupés. Les hommes Lakotas ont toujours porté les cheveux longs. Plusieurs jours après avoir été tondus, nous nous sommes sentis bizarres et mal à l'aise.
Plenty Coups

Plenty Coups

Plenty Coups est né en 1848, il fait partie de la tribu des Mountain Crows. A 11 ans, il a une vision qui est interprétée comme une véritable prophétie par les anciens : l’homme blanc s’emparera des territoires indiens, sauf de celui des Crows, mais pour cela, ils doivent apprendre à travailler en collaboration avec les Américains. En 18
CITATION AMERIDIENNE

CITATION AMERIDIENNE

« Tous les hommes ont été créés par le même Esprit Divin. Nous sommes tous ensemble. Notre pays est la mère de tous les êtres humains, et tous devraient bénéficier de ses bienfaits de manière égale. Je sais que nous autres, Indiens, devons changer... Nous voulons seulement avoir les mêmes droits que les autres hommes, nous voulons êtr
GENOCIDE ET PANDEMIE AMERINDIENS

GENOCIDE ET PANDEMIE AMERINDIENS

Certains avancent un bilan de 10 millions de victimes indigènes sur l'ensemble du continent américain ; d'autres pensent plutôt à 90 millions, dont 10 pour l'Amérique du Nord. Si l'on prend les données d'Anne Garrait-Bourrier et Monique Venuat (voir la bibliographie), le continent américain entier (de l'Alaska au cap Horn) abritait environ 5
MERVEILLEUX POEME DE JOSE DELATTRE.

MERVEILLEUX POEME DE JOSE DELATTRE.

🎑 RÊVE INDIEN... C'est un rêve d'enfance...Que d'aimer la nature,Dormir sous les étoiles,Une envie qui perdure.J'aurais bien aimé vivre,Comme au temps des indiens,Dormir dans un tipi...Un de mes rêves anciens. Alors je l'ai rêvé...Car j'en avais envie,Ce rêve de toujours,Rêvez-le avec moi...Je vais vous le conter. Regardez tout là-haut
ZITKALA-SA (OISEAU ROUGE )

ZITKALA-SA (OISEAU ROUGE )

Zitkala-Sa (Oiseau rouge) (1876-1938): Zitkala-Sa, aussi surnommée Oiseau Rouge, naquit d'une mère Sioux et d'un père blanc dans la réserve indienne de Pine Ridge. Elle vécut avec sa mère et ses deux frères sous le tipi jusqu'à l'âge de 8 ans, puis des Quaker l'emmenèrent dans leur école. Elle y découvre l’acculturation et y apprend
GENOCIDE AMERINDIEN.

GENOCIDE AMERINDIEN.

La démographie historique estime qu'une majorité d'Amérindiens sont morts à la suite des maladies infectieuses introduites par les Espagnols, contre lesquelles les Amérindiens n'étaient pas immunisés. Le processus a commencé dès les années 1500 et les épidémies : Variole (1525-1558-1589.) Typhus (1546) Grippe (1558). Diphtérie (1614).
PAROLES DE CRAZY HORSE. CHEF SIOUX DES OGLALAS.

PAROLES DE CRAZY HORSE. CHEF SIOUX DES OGLALAS.

« Vous êtes déjà si misérables que vous ne pouvez le devenir plus. Quels genre d’homme doivent être les Européens? Quelle espèce de créature choisissent-ils d’être, forcés de faire le bien et n’ayant pour éviter le mal d’autre inspiration que la peur de la punition? (…) L’homme n’est pas seulement celui qui marche debout s
THOMAS JEFFORDS. AMI DE COCHISE.

THOMAS JEFFORDS. AMI DE COCHISE.

— Cochise fut séduit par sa bravoure. Cet homme n’avait pas hésité à offrir sa vie, et dans le repère indien, on lui témoignait du respect. On a dit qu’il s’agissait d’une sombre canaille et c’était peut-être le cas. Cependant, grâce à son courage, il parvint à établir une sorte d’entente. Cochise s’était engagé à ne