Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

MBGC Editions

MBGC Editions

Présentation des livres de Monique Bellini. Extraits et bonus à découvrir sur le blog.

Ses blogs

MBGC Editions - Monique Bellini

MBGC Editions - Monique Bellini

Présentation des livres de Monique Bellini avec des extraits et des articles
MBGC Editions MBGC Editions
Articles : 503
Depuis : 26/02/2014

Articles à découvrir

LA MONTAGNE DU DIABLE.

LA MONTAGNE DU DIABLE.

Viracochâ était adoré des habitants qu’il avait sortis des ténèbres. Il créa le soleil, le faisant lever derrière une roche noire qui émergeait du lac Titicaca. Il créa la lune et les étoiles, puis il invita les tribus à quitter les grottes, et, leur offrant des territoires au milieu des sources, il leur attribua des costumes, une lang
LA MONTAGNE DU DIABLE. YUMA

LA MONTAGNE DU DIABLE. YUMA

Elle voudrait avoir l’audace de se rapprocher, de l’embrasser, mais elle reste à ses pieds à caresser cette main qui ne pressera pas la sienne. — Tu es beau, mais tu es peu charitable. Je suis très attachée à toi et je t’ai sauvé la vie. Tu devrais m’aimer, cela serait tout naturel. D’ailleurs, il paraît que je suis jolie, toutes
LA MONTAGNE DU DIABLE.

LA MONTAGNE DU DIABLE.

Victor était devenu son amant. Mary appréciait sa beauté et son éloquence, mais elle n’éprouvait pas la flamme qui avait attisé son cœur lorsqu’elle avait croisé Dahale où le chef Chiricahua. Victor se montrait patient quant à la décision qu’elle prendrait concernant leur avenir. Il avait demandé sa main, mais elle n’était pas
LA MONTAGNE DU DIABLE. LES CHUPACABRAS.

LA MONTAGNE DU DIABLE. LES CHUPACABRAS.

Les habitants de l’Espace ne sont pas tous comme Viracochâ. Il existe de misérables créatures qui ne possèdent aucune âme et qui se complaisent dans le péché. Les monstres effroyables existent, je les ai vus. Ils sont laids et difformes. Ils sont petits de taille, de couleur grise et ils ont pour visage des yeux exorbitants et un front dé
LA MONTAGNE DU DIABLE.

LA MONTAGNE DU DIABLE.

— L’Homme blanc est perfide, cruel. Il signe des traités dont les Indiens ne comprennent pas un mot et n’en respecte pas une seule ligne. Les chefs Wasi'chus prennent les Indiens sous leur protection et promettent les terres et la nourriture, mais lorsque les Indiens sont parqués comme des bêtes, ils envoient un détachement pour les exter
Dans la Vallée du Bois Sacré

Dans la Vallée du Bois Sacré

L’hiver 1407 s’annonce rigoureux. Depuis cinquante ans, les terres qui vont de Saint-Marcel à la Cadière et de la région aixoise au château de Roquefort, sont mises à sac par les troupes du seigneur de Castelneau, ainsi que par des pillards qui sévissent odieusement. Les épidémies de peste et de petite vérole viennent accentuer la dét
SQUAW CELEBRE. ELLA DELORIA.

SQUAW CELEBRE. ELLA DELORIA.

Ella Deloria : anthropologue, linguiste, ethnographe, éducatrice et écrivain sioux. Née en 1889 dans une réserve sioux, d’un père indien ordonné prêtre épiscopal et d’une mère métis descendante d’un général blanc, elle gagne une bourse pour l’université d’Oberlin, puis pour Columbia. Là, elle travaille avec le célèbre anth
LA MONTAGNE DU DIABLE. LES ECLAIREURS.

LA MONTAGNE DU DIABLE. LES ECLAIREURS.

Ces indigènes recevaient un salaire et les indemnités des soldats de cavalerie, et se trouvaient démobilisés chaque fois que la nécessité de leur emploi s’avérait inutile. Il était donc facile de trouver ces renégats, qui n’avaient pour objectif : boire du whisky, piller les fermes et violer les filles. Buck ne côtoyait pas vraiment c
LA MONTAGNE DU DIABLE. YACI UNARUA

LA MONTAGNE DU DIABLE. YACI UNARUA

— Le Blanc a cruellement mutilé la race indigène. Il veut l’exterminer et il a été porteur de maladies dont les Indiens n’étaient pas préservés, mais il est agréable de penser qu’elles ont une descendance. L’un des chamans avait quitté le camp afin de découvrir des plantes dans la forêt proche de l’Équateur. Capturé par les
LA MONTAGNE DU DIABLE. LES MAYAS.

LA MONTAGNE DU DIABLE. LES MAYAS.

— L’endroit où tu viens de t’ébattre était un lieu sacré par les Mayas. Il renferme d’infinies richesses, mais aussi les restes de nombreuses victimes qui étaient sacrifiées au dieu Chaak. De jolies vierges ou des enfants étaient choisis, et croulants sous les bijoux, ils étaient conduits sur la plate-forme. On les mettait à mort e