Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Chris

Chris

Fan de ciné et de voyages / entre autre.
Tags associés : amc, adam driver

Ses blogs

Christoblog

Chris Chris
Articles : 2168
Depuis : 23/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Coupez !

Coupez !

Coupez ! commence par une série Z de 30 minutes filmée en plan séquence. On se demande vraiment ce qu'on est en train de regarder. Plusieurs scènes sont complètement ratées, les dialogues sont nuls et les acteurs semblent souvent improviser maladroitement. Parfois un effet de style fait cinéma d'auteur (la caméra est fixe alors que les pers
Nitram

Nitram

Il existe des films puissants, pesants, désagréables et au final impressionnants : Nitram fait partie de ceux-ci. L'idéal est de voir le film de Kurzel sans en connaître la teneur, mais je suppose qu'il sera bien difficile d'y parvenir ici tant la presse présente le film comme le portrait du jeune homme qui a commis l'irréparable. Si on suppo
En route pour le Festival de Cannes 2022

En route pour le Festival de Cannes 2022

Du 17 au 28 mai 2022, vous pourrez suivre le Festival de Cannes en direct sur Christoblog, avec un résumé tous les soirs de mes aventures sur la Croisette, à suivre en lisant Mon journal de Cannes. Pour mes avis immédiats à la sortie de chaque projection, vous pouvez me suivre sur Facebook ou Twitter , comme plus de 800 fidèles. Vous pouvez a
Karnawal

Karnawal

Ce joli film argentin présente un premier intérêt, c'est la découverte de la deuxième danse importante d'Argentine avec le tango, le malambo. Les scènes de danse sont très impressionnantes, le malambo étant intrinsèquement spectaculaire, avec son jeu de claquette et une grande expressivité dans les torsions de cheville. Pour le reste, ce
Journal de Cannes 2022

Journal de Cannes 2022

25 mai Pas de compétition pour aujourd'hui, mais un petit tour dans les sélections parallèles. A la Quinzaine, le nouveau film de Thomas Salvador, La montagne (1/5) m'a beaucoup déçu. L'idée d'un homme qui va dans la montagne et ne veut / peut plus en descendre était sympa, mais l'aspect surnaturel ajouté n'apporte rien au final, au contrai
En corps

En corps

Il en va de Klapisch comme il en a été de Lelouch : on est surpris et bouleversé quand la recette utilisée (bons sentiments et confiance absolue en la puissance narrative du cinéma) fonctionne aussi bien ! En corps commence de façon très efficace : de superbes scènes de danse, un personnage qui impose immédiatement sa présence (formidable
Hit the road

Hit the road

Ce qui est remarquable dans Hit the road, c'est l'équilibre délicat que le film parvient à maintenir tout au long ce ces 93 minutes, entre circonstances dramatiques et distance humoristique. Le père est taciturne et déverse son acidité placide sur tous et toutes. La mère est magnifique, pleine de force et de beauté intérieure. Le petit gar
The duke

The duke

Il y a quelque chose d'étonnant à voir les cinéastes anglais réussir ce qu'en France on a beaucoup de mal à faire : des films réglés comme du papier à musique, amusants, bien joués, rythmés et agréables. Nous voici dans les années 60, à suivre un Robin des Bois en imperméable, prêt à faire bien des folies pour que la redevance tél
Les passagers de la nuit

Les passagers de la nuit

Le cinéma de Mikhaël Hers est d'une délicatesse tellement grande qu'elle flirte souvent avec l'insipidité. Lors que cette délicatesse rencontre une solide architecture narrative, cela donne un excellent résultat (Amanda), lorsqu'elle illustre une absence de propos, elle emplit l'écran de cinéma d'un vide cotonneux (Memory lane). On est ici
Murina

Murina

Tout dans Marina est estampillé "film d'auteur" destiné à être remarqué : une unité de lieu remarquable, une réalisatrice déjà récompensée pour un court-métrage sur le même sujet, une jeune actrice charismatique, des thèmes à fort potentiel dramatique. Mais d'une certaine façon, cette qualité programmatique joue contre le film, qui