En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Chris

Chris

Fan de ciné et de voyages / entre autre.
Tags associés : amc, adam driver, adele haenel

Ses blogs

Christoblog

Christoblog

Chris Chris
Articles : 1426
Depuis : 23/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Trainspotting

Trainspotting

Avant de découvrir la suite sur grand écran, je me suis payé le DVD de Trainspotting, qui ressort à cette occasion. J'avais du film deux images qui s'avèrent aussi fausses l'une que l'autre : je pensais que Danny Boyle frimait à mort, et provoquait par plaisir. En réalité, le film est plutôt la chronique sensible d'un groupe de jeunes à l
Paula

Paula

Avec Paula, le réalisateur allemand Christian Schwochow réussit un petit exploit : signer un film hyper-académique sur un personnage qui a fait souffler un vent de modernité effrontée sur son époque. Le film est photographié comme une publicité pour des yaourts bio (paysages enneigés, feuilles mortes et Paris de carton-pâte) et la mise en
The lost city of Z

The lost city of Z

Grand film classique (et très sage), The lost city of Z séduit avant tout par sa modestie. On imagine le barouf qu'auraient immanquablement produit bon nombre de cinéastes avec un tel sujet : descente super spectaculaire de rapides, vision fugace de cités toute d'or recouvertes, indiens particulièrement combatifs. James Gray a le grand mérite
Le secret de la chambre noire

Le secret de la chambre noire

C'est toujours difficile de voir un auteur qu'on respecte se planter. Je suis donc triste de dire que le dernier opus de Kiyoshi Kurosawa est vraiment très mauvais. Le réalisateur japonais rejoint la longue liste des réalisateurs étrangers dont le talent semble s'affadir irrésistiblement quand ils viennent tourner dans des productions françai
Patients

Patients

Certains n'iront peut-être pas voir ce film à la simple lecture de son pitch : un jeune du 93 qui déboule au pays des traumas crâniens, des paraplégiques et autres tétraplégiques. Il peut y avoir en effet suspicion de bons sentiments à la pelle et de tire-larmes en fauteuil. Mais ceux qui pensent ainsi ont tort. Patients est d'abord, et ava
Paris pieds nus

Paris pieds nus

Ceux qui ont déjà vu un des films précédents du duo Abel / Gordon ne seront pas dépaysés. La recette est en effet toujours un peu la même : univers décalé, gags visuels poétiques et burlesques, incroyable prouesse physique de Fiona Gordon. La machine tourne rond, mais c'est toujours la même musique : pas désagréable, mais déjà connue
Grave

Grave

Quel premier film ! On ne peut qu'être admiratif devant l'assurance de la réalisatrice Julia Ducourneau, qui cumule ici beaucoup de paris osés : un film de genre (si on admet qu'il existe un genre "cannibale"), des actrices peu connues, un scénario qui met franchement mal à l'aise, des scènes très impressionnantes. Le résultat n'est certes
Rebecca

Rebecca

Il est parfois de délicieux de revoir un film qui nous a marqué étant enfant ou adolescent. La vision la semaine dernière sur Arte du premier film américain d'Alfred Hitchcock m'a procuré un grand plaisir. Non pas que le film soit un chef d'oeuvre : certaines de ces caractéristiques (le jeu très typé des seconds rôle, comme la servante pa
L'autre côté de l'espoir

L'autre côté de l'espoir

Voilà un film qui fait un bien fou. On parle souvent des migrants, mais on ne les montrent quasiment jamais comme le fait ici Aki Kaurismaki : pour ce qu'ils sont, des hommes comme les autres, avec leur dignité, leurs valeurs et leurs espoirs. A ce titre, la scène durant laquelle Khaled raconte son périple de Syrie en Finlande est un moment de
La forteresse cachée

La forteresse cachée

Dans la très belle série de DVD consacrée par Wild Side aux années Toho d'Akira Kurosawa, j'ai découvert récemment un film relativement peu connu du maître japonais : La forteresse cachée. Peu connu de moi, devrais-je dire, car le film a été un grand succès au Japon, en 1958. Kurosawa reste alors sur trois échecs relatifs (Vivre dans la