Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Joëlle Pétillot

Ses blogs

LA NUIT EN COULEURS

www.joelle-petillot-la-nuit-en-couleurs.com
Joëlle Pétillot Joëlle Pétillot
Articles : 348
Depuis : 15/01/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Peut-être, mais

Le ciel était si bleu qu’il paraissait mentir. Mais toi qui m’embrassais, que savais-tu du soleil ? Qu’ignorais-tu de nous ? Quelle vie celais-tu dessous tes yeux ouverts, dans ce sommeil des mots que l’on ne choisit pas ? L’inconnu palpitait dans ce sourire tien ; un gouffre délicat, ouvert dans la douceur. Le chant-murmure du danger,
Circé

Circé

Une des variantes du mythe d'Ulysse ; Circé lui donne un fils, qui plus tard, en abordant à Ithaque, alors qu'il pille l'île, tuera son père venu défendre le rivage. Il ne l'a, et pour cause, pas identifié. Les enfants sont ingrats. Circé je porte ton enfant et tu ne m’aimais pas je le nourris d’un sang de joie et d’amertume tu es pour
Tout péter

Tout péter

Tout péter la peinture du vieillir le bonjour au voisin le merci à la dame l’ordre des saisons le tablier gras du quotidien l’usure tout péter le bord des choses la peur du temps pulvériser au champ de mines le souvenir-rasoir la barbaque d’amertume tout ce qui a saigné les cris anciens rauques comme ceux des pies ceux des corbeaux l’a
Autobiographie du détail

Autobiographie du détail

Une voix entendue effaçant la distance Le bruit un peu marin des arbres sous le vent Les souvenirs heureux qui gagnent la bataille L’amitié dans le rubis dansant d’un verre Un livre aimé, un feu qui flambe son poème La guitare et la voix tant que je peux encore La musique entendue dans une maison calme La force des oiseaux chantant sur le m
Larmes forêt.

Larmes forêt.

Comment compter ses respirations ? Elles relèvent de l’irréfléchi. Nul n’apprend à remplir d’air ses poumons. Hormis les asthmatiques ou quelques acharnés du yoga, qui prête l’oreille à son souffle? Nous sommes vivants ; cette tranquille assertion ne suffit guère à en profiter. Oui, ce sera court, compté, non exempt de noirceur, p

Salle des pas éperdus

Salle des pas éperdus les lettres s’écrivent encore sur la buée des vitres veuillez agréer l’expression de mon imparfaite indifférence elle reste à quai C’est l’heure de la traque des impatiences et leur ombre déceptive celle des rendez-vous vous êtes cernés après tout ce temps l’un sans l’autre l’impatience ça sonne comme
Secret de ruines

Secret de ruines

Sur l’herbe inégale vague un secret de ruines toujours enceintes du passé d’où monte quelle que soit la lumière ou l’ardeur d’une saison la trace des langues perdues celle des promesses oubliées dont parfois bien cachées la griffe entame le blanc des pierres en initiales où git l’amour qui a taillé ainsi le vieux mur écroulé ? o
1ère, et 4 ème... de couverture

1ère, et 4 ème... de couverture

Après avoir menacé d'enlever le bas, le livre vous montre son derrière, pardon, sa 4ème de couverture... Sortie le 15 juin. Bien à vous.
Tout autre chose que la nuit, lecture.

Tout autre chose que la nuit, lecture.

Lecture d'un extrait de "Toute autre chose que la nuit", de Joëlle Pétillot Recueil de nouvelles paru aux éditions Fables fertiles en juin 2022. Extrait de "Aile d'or", pages 40 à 41, par Guylian Dai (janvier 2023) Musique de Béla Bartók