Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
O.A.C.A Observer Analyser Comprendre Agir

O.A.C.A Observer Analyser Comprendre Agir

Fondateur de l'association oaca : Observer ; Analyser ; Comprendre ; Agir
Tags associés : billets

Ses blogs

OACA : Observer Analyser Comprendre Agir

Là où se trouve une personne qui nécessite une intervention d’envergure humanitaire, il se trouve avant tout un être humain, un homme au contact de sa culture singulière, de sa dignité individuelle et de son éthique personnelle. Au-delà des urgences – climatiques ou contextuelles - qui stigmatisent ces individus dans un rôle de victime, il nous semble, à nous l’association OACA, aussi important que vital de rendre à ces hommes là une considération humaine.
O.A.C.A Observer Analyser Comprendre Agir O.A.C.A Observer Analyser Comprendre Agir
Articles : 21
Depuis : 17/08/2010
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Humanitaire,

Comme c’est bien l’humanitaire, « je fais de l’humanitaire » oh, quel cœur généreux, quelle abnégation, quel sacrifice. Aider les pauvres quelle belle vocation … Mais rapidement la générosité dérape, le généreux bienfaiteur découvre le pouvoir, il devient le chef, le décideur. Il s’enflamme et projette les fantasmes de sa co
Fashion victime

Fashion victime

Ça me fait rire la mode, les marques. Ça me fait rire mais quand j’y pense je perds le sens du sens Les marques, les grandes marques sont synonymes de standing chez nous. On se reconnait entre porteurs de même marque. Et dans les marques il y a aussi une échelle de valeurs pour aller vers les sommets comme Dior et compagnie. Ça me fait rire

Cher Père tout puissant

C’est avec un peu d’ironie je l’avoue que je précise tout puissant. Je dois vous confesser que je suis très en colère envers vous depuis la célébration de la messe de ce dimanche. L’église était pleine, mille personnes. Mille personnes de cette modeste ville du sud venues pour vous louer, vous célébrer. Elles avaient mis leurs plus
Projet « Moringa Oleifera »

Projet « Moringa Oleifera »

Depuis 2004, l’association OACA travaille sur le « Moringa Oleifera » Le Moringa oleifera est un arbre appelé aussi l’arbre de vie ou arbre miracle. Il est appelé ainsi parce qu’il est multifonctionnel. Il est d’une part une source nutritionnelle de haute qualité et il peut aussi être utilisé pour réduire la désertification et comb
Un stade

Un stade

Une enceinte, un stade, des tribunes, des matchs, du foot, des applaudissements, des cris de joie, des médailles peut être même. Derrière, le long du grand mur d’enceinte du stade, à intervalles réguliers, des jeunes, des très jeunes enfants sont déposés le matin sur le trottoir un vague petit chapeau sale devant eux. Toute la journée i

Une ville du Sud Ouest

Une petite fille chétive, vêtue d’un rien suit sa jeune mère le regard déjà éteint. Une vieille femme déformée par la vie, accompagnée d’une petite fille immensément triste, mendie. Son fils en prison a tué la maman de la petite fille si triste. Une femme le visage affamé, accompagnée d’un enfant au regard perdu cherche à manger

Les deux compères

Deux compagnons désœuvrés et sans le sou Scrutent, les yeux plissés sur le tableau de la mairie Les emplois proposés Ah dit l’un : un poste de conducteur dans une ONG Ça c’est pour moi. J’aime conduire. Mais tu n’as pas le permis de conduire dit l’autre Ça ils ne le savent pas ! Et s’ils demandent un essai ? Je paierai celui qui

Noël chez les soeurs

Deux voyageurs, Harassés par leur quête au Moringa Echouèrent un jour de décembre Chez les Bénédictines. L’accueil fut des plus chaleureux Et les repas copieux. Le silence, Le recueillement dont ils avaient besoin Ils le trouvèrent là ! Noel approchait Les voyageurs esseulés se prirent à rêver d’un repas merveilleux Dans la salle à

Monsieur le chef

La complainte d’un chef d’établissement pénitentiaire Peut-on différencier un chef d’établissement d’un autre ? Rien dans leur propos ne laisse transpirer le bonheur Ils ne laissent apparaitre simplement que leurs soucis. D’allure bonhomme, le sourire aux lèvres, Ils vous souhaitent toujours la bienvenue, Se disent heureux de votre p

Le repas culturel

Pendant que nous nous escrimions Sur un steak de Zébu récalcitrant, Une voix de femme nous est parvenue. Un souffle d’espoir ; On parlait des fleurs de mal ! Pour la première fois depuis de longs jours Nous allions pouvoir communiquer Interrogée sur la lecture et sur ce quelle ressentait Nous avons compris qu’il s’agissait d’un parfum.