Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Maryne

Maryne

Tags associés : amour, autre, bonheur, nouvelle

Ses blogs

Mon histoire, ma plume.

Mon histoire, ma plume.

J'ai décidé de créer ce blog pour partager mes pensées, mes humeurs, ce qui me passe par la tête. Pour coucher mes mots sur le papier et me vider le cœur, pour écrire tout simplement.
Maryne Maryne
Articles : 174
Depuis : 05/01/2014

Articles à découvrir

Une dose de courage

Une dose de courage

Il arrive que l’on se retrouve au pied d’un mur, qui nous paraît insurmontable. Que notre volonté nous échappe sans plus songer à se manifester, comme si elle avait été balayée, effacée de la moindre de nos pensées. Les obstacles semblent alors s’accumuler, s’amonceler sur un chemin dont on ne parvient plus à voir la fin. Le ciel
Peur de l'abandon.

Peur de l'abandon.

Tu sais, j’ai toujours eu cette peur en moi, viscérale, inégalable. Ce sentiment dont je ne parviens pas à me détacher, et qui me poursuit années après années. Certains sont effrayés par le vide, d’autres craignent les animaux velus ou rampants, origine de tous leur tourments, mais pour ma part mes craintes résident dans les départs.
Balade en vélo.

Balade en vélo.

Ce jour-là je n’en pouvais plus, l’esprit saturé, les émotions entremêlées, je commençais à perdre pied dans ma propre réalité. La journée m’avait achevée, les mauvaises nouvelles s’ajoutant aux mauvaises rencontres, mon cerveau dépassé ne pouvait plus rien supporter. Alors, une fois rentrée je jetais mes affaires en vrac, att
Réflexions...

Réflexions...

Ce matin, comme tous les autres, je sors affronter les regards. Je pars, déjà préparé à me confronter à la dureté de cette triste réalité. Habitué à déclencher au mieux la pitié, si ce n’est le rejet, je ne me fais guère d’illusions sur la journée qui vient de commencer. Je déambule dans les rues, la désillusion nichée en mon
Festivités enjouées.

Festivités enjouées.

Ce soir-là, le ciel avait revêtu son plus sombre manteau, offrant à ceux qui le regardaient une nuit d’un noir profond et insondable. Cependant, cette obscurité contrastait avec la luminosité ambiante, reflet des manèges et lampions qui peuplaient la fête foraine. Le calme habituel avait cédé sa place à un brouhaha enjoué, dans lequel
Sur la voie...

Sur la voie...

Inerte sur le sol, elle attendait. Son corps immobile était dirigé vers le ciel, où ses yeux se perdaient dans un amas de nuages. Sa main, posée négligemment à ses côtés était serrée, espérant sans doute retenir l’instant présent,l’essence de ce moment. Ses pensées virevoltaient dans son esprit tout étourdi, et elle laissait le te
Pluie.

Pluie.

J’ai toujours aimé la pluie. Entendre le rythme saccadé des gouttes venant se cogner à ma fenêtre, la mélodie rassurante des nuages déversant leur trop plein de sentiments. Cela m’a toujours calmé d’observer de loin ce caprice du ciel, cette averse soudaine baignant les paysages environnants. Fascinée par ces remparts d’eau agitée,
Romance sucrée

Romance sucrée

La rue était calme ce matin-là, presque déserte. Le soleil, encore bas dans le ciel, envoyait ses premiers rayons, qui venaient se perdre sur la ville endormie. Personne n’osait encore s’aventurer sur les trottoirs étroits, et le silence était roi. Pourtant, alors même que les oiseaux ne s’étaient toujours pas mis à chanter, une jeune
Escapade salvatrice.

Escapade salvatrice.

Je suis seule, immobile au milieu de ce champ désert. Entourée de blé, les cheveux soumis aux caprices du vent, je profite de ce paisible environnement. J’observe les herbes se plier sous l’assaut répété de cette brise qui ne parvient pas à les dompter. Je songe à l’absurdité de la vie, à ses soucis, à ses ennuis. Je cherche à en
Désillusion romantique.

Désillusion romantique.

Elle avait toujours été seule, fidèle à une solitude qu’elle ne semblait pas vouloir quitter. La vue de son entourage la fatiguait, et ceux des autres l’angoissait. Alors elle s’était réfugiée dans son abri intérieur, offrant à ceux qui l’approchaient une porte fermée. Elle avait érigé de solides barrières, espérant sans doute