En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louis Racine

Louis Racine

Un jour mes petits romans inédits ont eu envie de mettre le nez dehors.

Ses blogs

Les feuilletons de Louis Racine

Les feuilletons de Louis Racine

Romans inédits et gratuits, en livraisons régulières.
Louis Racine Louis Racine
Articles : 432
Depuis : 21/12/2013

Articles à découvrir

Le Tube, 27/27

Le Tube, 27/27

27A. Rejoindre l’horizon Vendredi 10 août 1990 Halvor Andreas Nygård sirotait sa Ringnes, les yeux posés sur Breiavatnet où les reflets des gratte-ciel commençaient à se piqueter de points lumineux, plus jaunes, moins brillants que les scintillations du jour. Le soleil tardait à rejoindre l’horizon, sous lequel il disparaîtrait pendant
Vous y êtes presque

Vous y êtes presque

Photographie : Alan Bathurst Treize vendredis d’été, treize nouvelles inédites. La première, La porte à côté, de Gabriel Racine , paraîtra demain. C’est le jour d’à côté !
Le Tube, historique de publication

Le Tube, historique de publication

Le Tube 25/06/2014 1er épisode 02/07/2014 Épisode 2 09/07/2014 Épisode 3 16/07/2014 Épisode 4 23/07/2014 Épisode 5 30/07/2014 Épisode 6 06/08/2014 Épisode 7 13/08/2014 Épisode 8 20/08/2014 Épisode 9 27/08/2014 Épisode 10 03/09/2014 Épisode 11 10/09/2014 Épisode 12 17/09/2014 Épisode 13 24/09/2014 Épisode 14 01/10/2014 Épisode 15 08/1
Treize vendredis, 1/13

Treize vendredis, 1/13

Alan Bathurst, Neighbours Première nouvelle ! Aujourd'hui, La porte à côté, de Gabriel Racine. LA PORTE À CÔTÉ J’avais quatre ans. Je venais de faire coup sur coup deux grandes découvertes. Le jour de la rentrée des classes, à un copain qui me demandait où j’avais passé mes vacances j’avais fièrement répondu « à Brétignolles
Treize vendredis, 4/13

Treize vendredis, 4/13

La nouvelle de la semaine s’intitule L’étiquetage des bagages est obligatoire. Nous la devons à Nessus Piètre. L’ÉTIQUETAGE DES BAGAGES EST OBLIGATOIRE Ainsi j’aurai fait le premier pas. Le seul, peut-être. Vous ne me connaissez pas et je ne vous connais pas. Mais je vous ai en moi. J’ai souvent ricané de mépris en lisant dans les
Amendements

Amendements

Amis du Racine Club, il n’a pas échappé à certains d’entre vous, parmi les plus anciens et les plus pointilleux, que j’avais profité de la republication du Tube pour en amender légèrement le texte, corrections ou améliorations de détail qui se retrouveront bien sûr dans la version papier disponible dès maintenant sur simple demande.
Treize vendredis, 2/13

Treize vendredis, 2/13

Cette semaine, une nouvelle de Marc Souvigny, Piste(s). PISTE(S) Cela faisait près d’un quart de lune qu’ils suivaient la trace. Les empreintes étaient profondes, bien dessinées. Un gros animal à sabots, donc plutôt paisible, et très probablement bon à manger. Ils ne savaient plus quand précisément, mais assez vite, dès le premier jou
Treize vendredis, 3/13

Treize vendredis, 3/13

Ce vendredi, Confrontation, une nouvelle de Slimane Bakchèche. CONFRONTATION Ça ne manquait jamais. Tôt ou tard, on posait les yeux sur le portrait, et le cri jaillissait : « Tiens ! Georgette ! » (Ou Amandine, ou Luce, ou ce que vous voudrez.) J’avais beau m’y attendre, j’étais chaque fois troublé, et de plus en plus. J’avais achet
Treize vendredis, 5/13

Treize vendredis, 5/13

Joseph Dautry signe La Guêpe, cinquième nouvelle de notre série estivale. LA GUÊPE On l’appelait la Guêpe. Rapport à sa silhouette. À la forme de sa tête aussi, à ses grands yeux exorbités. Oui, on aurait vraiment dit une guêpe. Elle connaissait son surnom, et, loin de s’en formaliser, avait plutôt tendance à en rajouter, quand il
Treize vendredis

Treize vendredis

Amis du Racine Club, pour vous aider à vous remettre de vos émotions et à patienter jusqu’au retour de Norbert , je vous propose un choix de nouvelles, inédites, comme il se doit. Chaque vendredi, tout au long de l’été * , vous pourrez agrémenter vos vacances ou votre week-end d’un court récit en prose de Mélanie Panchout, de Slimane