Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Eric Costan

Eric Costan

Ami des souffles
Tags associés : poeme, retours

Ses blogs

Salle des Mots Perdus

Poésies
Eric Costan Eric Costan
Articles : 317
Depuis : 19/12/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Papa Legba (Intégrale)

Papa Legba (Intégrale)

Papa Legba : J’irai sauver mon Amie de la nuit Ni temps ni lieu clefs ou boussole Je passe du visible à l’invisible perdu sur les chemins de poésie Je parle au maître des destins Son chien est mon chien et son chapeau mes ailes j’irai sauver mon Amie troublée par l’immonde Je me souviens de tous ses écrits Elle m’a dit tu peux avoir
L’œil cherche

L’œil cherche

L’œil cherche au-delà du bleu offert la lave refroidie légère et fragmentée La main contient le germe abandonne au vent les fruits et plante demain Je siffle des graines belles au bois dormant Une angélique à contrejour danse Chaque saison je défie le diable
Qui suivre ?

Qui suivre ?

J’essaie de trouver un endroit dont on m’a parlé dans la musique l’été et les livres Mais la rivière dans un sens le pont la traverse un cormoran à contre-courant Qui suivre
Vous n’approcherez pas

Vous n’approcherez pas

Tout coule de partout phréatique et lourd et rejoint les fissures Dans l’œil du héron la distance Dans l’envol la réponse farouche L’indompté s’élève sauvage Chaque pas plomb et semelles révèle l’ombre Vous n’approcherez pas
  Un Ange de fer

Un Ange de fer

Un Ange de fer quitte son heaume Il vient de raser une église de prendre possession de l’azur Il remplace le vent par la musique et les oiseaux se plaignent Il leur offre la parole les humains se plaignent Si l’âge d’or aux rameaux défeuillés revient les princes du rêve inverseront la face visible des réalités L’odyssée La petite fi
Papageno

Papageno

#1 Un alcool astringent et le suc sur tes dents L’amer de l’égoïsme est leçon pour le maître Au bruit du tonnerre Papageno s’envole # 2 J’avais craché du feu fait fuir une meute Tu as posé une échelle contre un nuage Fragile je reste #3 Sortir du rythme éveillé des chemins des gouttes de pierre sous nos pas Juste trois bois sur boi
Papa Legba  #4

Papa Legba #4

(Détail d'une photo de Julie L.) J’ai dit au Vieux Le temps remplace l’espace prends ma vie L’histoire se concentre cernes de vie et le caillou magique Prends ma vie et donne le tout à la petite fille La réalité vient contredire la vérité pour éliminer la colère Rends ma vie à la petite fille des brumes Mon pèlerinage sera immobile
 Noire d’encre

Noire d’encre

Je remplace la divinité par le noir de l’encre l’improbable Seul chemin la pente En bas la rivière existe eau froide et inhumaine Je te vois vaciller parmi les terreurs Tu voudrais marcher droit remonter Mais passé le seuil il faut couler Les pensées flottent offrent des prises Les écarter jusqu’à former un œil et se glisser à l’int
A tes mots

A tes mots

(Peinture Jacques Stella) À tes mots réminiscence Le grand nord L’animal tout juste mort Le chasseur plonge ses deux mains dans la matière fumante Il mange aigle un peu de foi et donne aux chiens le sacré Ne laisse pas le chasseur prendre ton feu à pleines mains Offre-lui la fumée et garde ton art
Fata Morgana

Fata Morgana

Le récif émerge et disparaît La forêt échange ses couleurs C’est le fait de Morgane Sa magie bleue anfractuosités glissées entre la brume et le tiède choc argenté de la falaise et du large La fée accouple aux gargouilles des ténèbres le point du jour et la fontaine Dans la piqure des résineux la caresse du vent la lune l’envol et l