En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Héloïse

Héloïse

Je pleure devant les films avec Meg Ryan, je roule en 500, je prends des bains bougies en écoutant du jazz, je crois en la french manucure et... oui, je pense que Docteur Mamour est sexy. Bref, je suis une fille et j'adore ça.

Ses blogs

5minutes.pour.moi.toute.seule.over-blog.com
Héloïse Héloïse
Articles : 141
Depuis : 28/08/2011
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Projections

Projections

Avec ma mère, on avait un rituel au moment du coucher; après son dernier baiser celui qui m’annonçait de longues heures de solitude, alors qu’elle venait de fermer ma porte d’un geste sûr, un pied en haut de l’escalier, elle disait : -Bonne nuit. Du fond de mon lit, les yeux rivés sur l’interstice de lumière sous la porte, je répon
A temps

A temps

J’ai un problème avec le temps. Le temps qui passe hein, pas la météo (La météo, je m’en accommode très bien). Ma conception du temps est vraiment très floue. Certaines heures filent comme des secondes quand quelques jours me semblent parfois interminables. A l’idée d’une journée excitante, je me fais souvent l’effet d’un enfan
Liste

Liste

crédit photo-Marine Deschepper -Dormir. Et toutes ces choses nécessaires à la survie (comme manger ou respirer par exemple). -Nager dans l’océan un soir d’été. -Faire une grosse teuf. -Voir des films. -Rire. -Détester une ou deux personnes. -Avoir le souffle coupé par la beauté d’un paysage. -Courir sous la pluie. -Lire la presse, s
Studio 107

Studio 107

Quand tu es blogueur, même avec un petit blog comme le mien, les gens veulent te rencontrer. C’est mi-flatteur mi-flippant à vrai dire. D’accord, c’est toujours valorisant d’être sollicité, mais non, je ne suis pas sûre de savoir parler de vous. Parce que la seule dont je parle toujours c’est moi. Même quand vous pensez qu’il s’
Pause

Pause

Je mange les pâtes directement dans la passoire. Avec du beurre. J’ai enlevé mon tampon en laissant la porte des toilettes ouverte. J’ai écouté TSF jusqu’à 2h30 (Oui, du matin. Et fort.) J’ai pris mon ptit-déj assise par terre dans la cuisine, emmitouflée dans un sac de couchage. De toute façon, je n’avais plus que des pâtes à m
Erotisme

Erotisme

On m'a suggéré récemment de m'essayer à la rédaction de textes érotiques. Plus qu'une suggestion, je l'ai pris comme un défi. J'adore les défis. Oui, mais (parce qu'il y a toujours un "mais")... Pour être érotique dans sa prose, il faut une bonne dose de talent, il faut le bon mot, la bonne ponctuation, l'enchaînement parfait des phrases
La théorie de la commode

La théorie de la commode

La commode Malm, de chez ikéa vous connaissez ? Modèle de base trois tiroirs. Brute, blanche ou noire, elle existe pour tous les goûts. Elle possède sur son dos, deux trous destinés à fixer le meuble sur le mur. Pour éviter qu’il ne se casse la gueule dès que tu laisses ouverts tous les tiroirs en même temps... Des commodes Malm, j’en
L'onde verte

L'onde verte

La succession des Peut-être. L’espoir d’un Bientôt. La perspective d’une nouvelle page. Ou même carrément d’un nouveau livre. La question de la bonne personne, celle qu’on n’espérait même pas rencontrer. Un sentiment d’imposture chronique. Quand ? Pourquoi ? De quelle manière ? Les demies vérités et les petits mensonges. Les
Bizarre

Bizarre

Je fais des trucs vraiment bizarres en ce moment. Je me rase à des endroits extrêmement difficiles d’accès. Du coup j’ai gagné en souplesse. Je perds du poids aussi. Et ça me va bien. Je souris. souvent. même toute seule. Je pleure des fois. En marchant sous la pluie. J'ai envie de voir mes amis. Et de faire la teuf. Je souris même aux a
Par la fenêtre

Par la fenêtre

Sous le pommier de mes voisins, il y a un banc. Je ne l'avais jamais remarqué avant ce soir. Des fruits trop mûrs jonchent le sol alentour parsemant ça et là de jolis camaïeux de jaune. Sous le pommier de mes voisins, l'automne s'installe doucement. Le soleil d'octobre vient encore nous inviter à nous asseoir, à nous arrêter et à prendre l