En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

reimsdoc

Ses blogs

Le blog annexe de Reims Avant

Le blog annexe de Reims Avant

Documents concernant l'histoire de Reims
reimsdoc reimsdoc
Articles : 189
Depuis : 25/03/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Le Trophée du Grand-Prix de Reims de Philippe ETANCELIN

Le Trophée du Grand-Prix de Reims de Philippe ETANCELIN

Nous avons été contacté sur Reims-Avant par le petit-fils du pilote de Grand-prix Automobile : Philippe Etancelin qui a couru à de nombreuses reprises le Grand Prix de la Marne entre 1927 et 1951. Son message concernait à la fois l'histoire de son grand-père et le trophée qu'il avait gagné au Grand-Prix de Reims car c'et la réplique de la
Finalement c'est Avenue de Laon !

Finalement c'est Avenue de Laon !

On sait que les cartes postales comportent parfois des erreurs dans leurs annotations. En voici encore un exemple parlant ! La première photo issue du site Gallica-bnf.fr indique.... rien, sauf : "rue à situer" on sait seulement que c'est à Reims : La carte postale ci-dessous, faite à partir du cliché de l'agence Meurisse vue sur Gallica (ci-d
La Maison Natale de Colbert

La Maison Natale de Colbert

Ce n’est pas une biographie de Jean-Baptiste Colbert que nous vous proposons dans cet article. Nous rappellerons seulement « les connaissances de base » : « Jean-Baptiste Colbert est un ministre de Louis XIV, né à Reims le 29 août 1619, mort à Paris le 6 septembre 1683, fils aîné de Nicolas Colbert et de Marie Pussort. » (Cosmovisions.c
La Maison d'Edouard Redont

La Maison d'Edouard Redont

Les cartes postales nous réservent parfois bien des surprises ! Si vous parcourez le carnet de cartes de l'éditeur Marcel Delboy, dont voici la couverture : . vous voyez d'abord cette photo annotée : "Faubourg Cérès, une des rares maisons peu démolies par les obus allemands (cliché décembre 1918)" : . Puis quelques cartes plus loin il y a c
L'avenue de Laon vue depuis "la Petite Vitesse" - 1919

L'avenue de Laon vue depuis "la Petite Vitesse" - 1919

Comme nous l'avons déjà fait pour d'autres articles de ce blog, voici un panoramique composé en fusionnant deux cartes postales représentant le début de l'avenue de Laon (depuis la place de la République). La prise de vue en hauteur nous montre également l'entrée de "La Petite Vitesse". C'est là qu'étaient déchargés les wagons de marcha
Quand le Photographe prend la pose...

Quand le Photographe prend la pose...

Il est courant sur les cartes postales anciennes de voir des personnages prendre la pose devant l'objectif du photographe, d'autant plus qu'à l'époque l'appareil photographique est encore vu comme un objet de curiosité. Sur quelques cartes postales de l'éditeur "La Pensée", faites au lendemain de la Grande Guerre, un personnage est parfois vis
Société l'Alimentation Rémoise

Société l'Alimentation Rémoise

Voici une facture de la "Société l'Alimentation Rémoise", sise à l'angle de la rue du Temple et de la rue de Charleville, renommée rue du Docteur-Pozzi en 1949. Ce document est daté du 24 novembre 1934 et nous a été communiqué par Mme Françoise Baronnet que nous remercions. Charleville, rue de [1880]. L’ouverture de la rue de Charlevill
Un grand magasin à Reims en 1874

Un grand magasin à Reims en 1874

par Gérard Corré membre du Cercle généalogique de l’Aisne La « Maison Servoise » de Léo & Zélia Dans La Vie rémoise en 1880, le mémorialiste Eugène Dupont témoigne de la notoriété de Servoise, place des Marchés, « Potin ou Damoy d’alors » et « indiscutable précurseur des magasins de primes du XXe siècle ». Sous le nom « Au
L'Usine des Anglais, boulevard Saint-Marceaux

L'Usine des Anglais, boulevard Saint-Marceaux

Beaucoup de Rémois ont déjà entendu parler de "L'usine des Anglais" avec sa cheminée haute de presque 85 mètres, ce qui en faisait la deuxième plus haute cheminée de France ! Cette usine fut créée en 1853, non pas par un Anglais mais par un Ecossais : Isaac Holden (né à Glasgow) . L’établissement, 29 rue des moissons, était appelé