En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Carolune

Carolune

Jeune prof de français et fille de libraire, autant dire que je suis tombée dans la potion magique des livres quand j'étais petite !

Ses blogs

Carolune lit

Carolune lit

Prof de français et fille de libraire, autant dire que je suis tombée dans la marmite des livres étant petite !
Carolune Carolune
Articles : 58
Depuis : 09/01/2011

Articles à découvrir

Un Coeur simple, de Flaubert

Un Coeur simple, de Flaubert

Pour reprendre les hostilités après une longue absence, je tape dans du beau, du sublime, du Littéraire avec un L de dix-huit mètres de haut, dans de l’Art, quoi. Ouais. Et absurdité totale, je commence malgré tout par le résumé, mais là, il est de la main de Flaubert lui-même : L’Histoire d’Un coeur simple est tout bonnement le ré
Je n'ai pas dansé depuis longtemps, de Hugo Boris

Je n'ai pas dansé depuis longtemps, de Hugo Boris

Après avoir été épatée par l’écriture et la singularité de La délégation norvégienne d’Hugo Boris, j’ai bien sûr sauté sur l’occasion lorsque Newsbook a proposé un partenariat avec les éditions Pocket concernant la sortie en poche de Je n’ai pas dansé depuis longtemps, du même auteur. Merci donc au site et à l’éditeur
L'Ile du Crâne, d'Anthony Horowitz

L'Ile du Crâne, d'Anthony Horowitz

David Eliot vient d'être renvoyé du collège et cette fois ses parents ont décidé de sévir ! David se retrouve alors dans une école bien étrange, sur la sinistre Ile du crâne, au large de l'Angleterre. Très vite, il soupçonne le pire, mais il est encore loin de la vérité... ...Petite lecture d’un roman jeunesse qui a fait parler de lu
Inferno, de Dan Brown

Inferno, de Dan Brown

Je ne peux guère résister à l'appel des page turners ésotériques, c'est donc tout naturellement que je me suis jetée sur le dernier-né de Dan Brown, titillée en plus par la promesse d'un contenu ...dantesque et de promenades italiennes...: Pour faire court, Langdon, toujours lui, se réveille amnésique et blessé, et s'engage bien malgré
Le paradoxe de Vasalis, de Raphaël Cardetti

Le paradoxe de Vasalis, de Raphaël Cardetti

En cette saison d'arrivée du froid et des virus qui l'accompagnent, rien de tel pour se requinquer qu'un bon polar ésotérique au coin du feu (ou du radiateur électrique en ce qui me concerne, mais c'est tout de suite moins fantasmatique...), non ? La Fondation Stern, ses chefs-d'œuvre et ses secrets vous ouvrent leurs portes... Depuis qu'elle
La nuit du monde, de Patrick Rogiers

La nuit du monde, de Patrick Rogiers

Voici un roman dont le titre et les promesses m'ont attirée. Faire se rencontrer fictivement Proust et Joyce, ou plutôt partir de la coïncidence anecdotique d'une nuit dans un même lieu pour en faire un feu d'artifice littéraire, quelle belle idée ! L'auteur résume ainsi très joliment son propos : Marcel Proust et James Joyce se sont vraime
L'Ultime secret du Christ, de José Rodriguez Dos Santos

L'Ultime secret du Christ, de José Rodriguez Dos Santos

J’avais eu beaucoup de plaisir à découvrir La Formule de Dieu de José Rodriguez Dos Santos, que j’avais chroniquée ici d’ailleurs. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté la proposition des éditions HC, lorsqu’elles m’ont offert de m’envoyer le livre…Qu’elles en soient remerciées ! Cependant, mon billet ne sera gu
Le passager, de Patrick Sénécal

Le passager, de Patrick Sénécal

Etienne Séguin n'a pas trente ans. Originaire de Drummondville, demeurant depuis quelques années à Montréal, il vient d'accepter un poste de professeur de littérature au cégep de sa ville natale. Qu'à cela ne tienne, il fera l'aller-retour par l'autoroute 20 ; le trajet ne prend pas plus d'une heure, cela lui permettra d'écouter la radio et
La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

La Formule de Dieu, de José Rodrigues dos Santos

Un des rêves secrets de ma vie, c’est de n’avoir jamais lu le Nom de la Rose d’Umberto Eco pour pouvoir parcourir pour la première fois ce labyrinthe mental et littéraire jubilatoire qu’il représente pour moi... Je le lis tous les étés, rituellement, et j’espère aussi secrètement trouver un jour son équivalent… Bref, tout ceci,
Le livre des morts, de Glenn Cooper

Le livre des morts, de Glenn Cooper

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les victimes n'ont aucun point commun, hormis d'avoir reçu quelques jours plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec, inscrite dessus, une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s'empare de l'affaire, et celui qu'elle surnomme « Le tueur de l'Apoc