En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Antoine Blanca

Antoine Blanca

Ses blogs

Le blog de Antoine Blanca

Le blog de Antoine Blanca

Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
Antoine Blanca Antoine Blanca
Articles : 1434
Depuis : 31/03/2009
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Législatives, Espagne: un débat télévisé au sommet

En dépit d'une actualité ardente sur d'autres théâtres de la vaste scène mondiale, nous sommes encore quelques uns à nous préoccuper du sort des Espagnols qui vont voter le 26 juin. Hier soir à la télé, c'était le débat des chefs (Sànchez,PSOE; Rajoy, droite; Rivera, droite new look; Pablo Manuel* Iglesias, gauche débraillée...). Les

Cône sud de l'Amérique: le "plan Condor" enfin jugé

Je souhaite simplement attirer l'attention de mes lecteurs sur un événement considérable qui passe presque inaperçu en France: les sinistres acteurs, encore vivants, du "plan Condor" sont depuis des années jugés et condamnés en Argentine, seul pays des cinq concernés (Argentine, Uruguay, Chili, Paraguay, Brésil) à avoir entrepris de chât

Les médias et les insomniaques de la place...

Depuis que le mouvement "Nuit debout" est entré dans l'actualité, il a été évident que la presse avait décidé de le soutenir. Celle de droite parce que cela ajouterait des difficultés à celles auxquelles se heurte le couple exécutif, le reste parce que son apparente originalité éveillait une curiosité médiatique naturelle. Des amis y

Espagne: gauches en recul, droite sans solutions

Les élections législatives espagnoles, six mois après celles de décembre 2015 n'ont, semble-t-il, apporté aucune réponse claire à la principale question posée: quelle majorité pourra légitimement gouverner le pays? Elles ont, toutefois, donné un nouvel éclairage au paysage politique de Madrid. A gauche, en dépit de leur alliance avec "

Rocard, l'huguenot béatifié

Michel Rocard et l'hommage unanime du monde politique...Je m'en réjouis tant il est justifié. L'ancien chef de meute des Scouts protestants, s'il n'a effectivement gouverné que 2 ans, pourrait servir d'exemple à tous les jeunes qui veulent s'engager dans la voie militante: parler vrai, refuser le sectarisme, une probité tranquille et à toute

Destitution d'une Présidente: le Brésil à la dérive

Députés et sénateurs brésiliens qui viennent de destituer la Présidente (pour 6 mois dans un premier temps) ont-ils conscience du coup qu'ils portent à leur propre pays? Alors que Rio s'apprête, dans la fièvre de l'inachevé, à recevoir les JO, l'ancien vice-président, Michel Temer, s'est installé au Planalto* à Brasilia. Et bâclé la

Espagne, nouveau saut vers l'inconnu le 26 juin

Le roi Philippe se voit contraint, par les textes constitutionnels, d'appeler les Espagnols à retourner aux urnes afin d'élire un Congrès (chambre des députés) susceptible de dégager une majorité gouvernementale. Pendant les mois qui ont suivi le dernier scrutin, les partis ont négocié (ou tenté de donner l'illusion de le faire) en vain.

Venezuela: l'économie basée sur le "tout pétrole"...

Naturellement on prétend mettre tout au débit des politiques de Chàvez et de son bien pâle successeur, Maduro. C'est une explication bien commode à la crise sociale, économique et monétaire qui est sur le point de mettre le Venezuela à genoux. L'explication du désastre doit être recherchée bien plus loin dans le temps. Tous les amis du p

Brésil: le complot anti-Dilma prend l'eau

Une de mes correspondantes, avait réagi ainsi à l'un de mes articles qui s'efforçait de mettre en lumière les motivations, peu glorieuses, de ceux qui travaillaient à la destitution de Dilma Rousseff, présidente (Parti des travailleurs): "il n'y a pas de fumée sans feu". Un argument en apparence sans appel... Je notais, pour ma part, qu'il n

Macron candidat de la gauche? Mauvaise blague?

Une drôle de mode consiste à accabler le président Hollande de sarcasmes, quoi, qu'il dise, quoi qu'il fasse. Une partie de la presse, vient de dégainer son arme préférée: un sondage destiné à tenter de convaincre l'opinion de l'échec de sa dernière prestation télévisée. D'ailleurs, nous disent les sondeurs, les Français ne veulent,