Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
tressos jean jacques

tressos jean jacques

Parce que le plaisir d'écrire dépasse tous les autres.

Ses blogs

jeanjacques.tressos.over-blog.com

Alice Springs et autres nouvelles
tressos jean jacques tressos jean jacques
Articles : 10
Depuis : 10/11/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Mathilde

Mathilde

Mathilde serrait curieusement son sac sur ses genoux et laissait venir les événements, parlait avec un peu de passion de l’art Grec et des fresques du Parthénon qu’il fallait voir absolument au Muséum, constatait sans déception la pluie sur la campagne anglaise depuis le hublot de l’avion en approche. Elle lui avait pris la main sans rai
La frivole

La frivole

....La frivole était un bon bateau, en bois épais et rassurant, pas très grand, trapu vers l’avant, peut être pour se donner du courage face à la mer, bleu et vert pour la coque, alors que le pont, rouge bordeaux, se confondait avec la rouille des treuils et des palans ; pour vieillir au même rythme, sans doute.... - La frivole.docx
La gitane

La gitane

....je ne voyais plus son visage, son corps presque immobile, derrière moi, s’arrêta de danser un instant, pour suspendre, par jeu, les battements de mon cœur emballé. La gitane , février 2004 - La gitane.docx
Estuaire

Estuaire

Marlène apprend les choses à leo avec cette douce histoire « il était une fois » , comme un conte d’enfant rassurant, comme pour chasser les démons ; étrange allusion aux berceuses de notre enfance. Marlène pleure tout d’un coup : - Dis quelque chose ! Léo ne dit rien - Estuaire.docx
Julie

Julie

.....Julie laisserait passer tout le dimanche, comme un jour ordinaire d’il y a si longtemps, ferait confiance à cette journée ou le ciel hésitait encore depuis les averses tièdes de la nuit. Elle était vaguement à la chasse..... Julie , avril 2011 - Julie.docx
Deauville

Deauville

....Sarah fait partie des jeunes femmes qui savent avant d'avoir appris ; elle s'était fondue facilement dans le cérémonial du Normandie en parlant de la pluie de la veille et du soleil attendu pour demain, de sa tante Jacqueline quî adorait le polo, des planches qu'elle ne fréquentait que les jours de grand vent à l'automne, de son chat qui
L'été

L'été

Le vent n'avait rien d'une rafale, il passait doucement sur la peau pour aller se poser plus loin, sur une branche. Il était encore temps de rester sous les arbres et d’observer l'ombre qui allait et venait dans la fin de l'été. Plus tard sur la plage, c'était si bon de craindre, par jeu, l'eau froide avant de s'y sentir bien, de regarder les
le parc bordelais ...

le parc bordelais ...

Le parc Bordelais Le vent n'avait rien d'une rafale, il passait doucement sur la peau pour aller se poser plus loin, sur une branche. Il était encore temps de rester sous les arbres et d’observer l'ombre qui allait et venait dans la fin de l'été. Plus tard sur la plage, c'était si bon de craindre, par jeu, l'eau froide avant de s'y sentir bi
Alice springs

Alice springs

....Curieuse, elle se pencha un peu en avant, pour voir si le voyageur pouvait ressembler à un pilote d’avion convenable. Elle était décidée, par jeu, à être indulgente, mais décidemment ce type ressemblait à un employé de commerce, presque insignifiant, et tout fait incapable de la faire voler... Alice springs, septembre 2007 - alice sp
Mariage

Mariage

......Elodie pouffait quand le prêtre ne la regardait pas, et comme une enfant, à l’école, se tournait rapidement pour chercher du regard, une connivence. Elle était simplement heureuse d’être là, et d’avoir pu rassembler tant de monde, elle qui d’ordinaire, ne voyait presque personne. Son mariage se déroulait comme prévu, avec l’