Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
PA Gillet

PA Gillet

De l'art, des idées, des mots, du pâté, de la photo, de la pub mais que de la bonne, des expos, des artistes, du western, du cul mais pas trop non plus, des filles, de la culture, des coups de cœur, des coups de gueules. Bref, un beau bordel.

Ses blogs

Après La Pub

De l'art, des idées, du bordel, de la poésie, des amis et du pâté.
PA Gillet PA Gillet
Articles : 2978
Depuis : 28/11/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

C'est vendredi, c'est le Bordel #482

C'est vendredi, c'est le Bordel #482

... Ffffouuu ffffouuu... dis donc, il y a de la poussière là-dedans. Envoyez-moi l'équipe technique pour faire un peu de ménage. Pas de printemps ni d'été puisque ce blog était en pause mais plutôt d'automne avec ses violons qui font des sanglots longs qui blessent votre cœur d'une langueur monotone comme l'absence du Bordel. On se disait,
C'est vendredi, c'est le Bordel #483

C'est vendredi, c'est le Bordel #483

... Oui, tout à fait, c'est vendredi, on ne peut pas dire que ce n'est pas le Bordel, hein, franchement et, oh tiens, vous ici, ça fait un bail, dites donc. Oui, le Bordel, vous savez, il faut un certain entrain pour le générer, même, si évidemment, mes esclaves dans la cave sont là pour ça. Mais eux aussi, petit moral et c'est de ma faute
C'est jeudi, c'est poésie

C'est jeudi, c'est poésie

Le paysage nu Où je vivrai longtemps A de tendres prairies Où ta chaleur repose Des sources où tes seins Font miroiter le jour Des chemins où ta bouche Rit à une autre bouche Des bois où les oiseaux Entrouvrent tes paupières Sous un ciel réfléchi Par ton front sans nuages Mon unique univers Ma légère accordée Au rythme de nature Ta chai
C'est jeudi, c'est Poésie

C'est jeudi, c'est Poésie

Comme un chat ronronnant je voudrais me tapir sur ton sein, cependant qu'au feu de ta prunelle mon être s'échauffant parmi les doux soupirs viendra peut-être à bout de ta beauté rebelle. Insinuant, puis enfin raide ainsi qu'un shérif, je saurai, conducteur maître de sa machine, Nude with Cat, Edward Steichen, 1903 © The estate of Edward Ste
Votez Anslinger 2024 !

Votez Anslinger 2024 !

Connaissez-vous Harry Anslinger ? Non, probablement pas. Pourtant, Harry Anslinger vit parmi nous en 2024 et ce, bien qu'il soit né le 20 mai 1892 à Altoona, Pennsylvanie et décédé le 14 novembre 1975. Mais alors, bougre de calembredaine, comment, pourquoi, dans quel état j'erre ? Je vous explique. Harry Anslinger est l'un des acteurs majeurs
Oh, punaises (de lit)

Oh, punaises (de lit)

... Puisque tout le monde en parle, pourquoi ne pas évoquer LE sujet du moment, les punaises de lit ? Ben tiens, on va se gêner. Ces petites bêtes sont en train d'affoler toute la classe politique qui semble les découvrir. Bon, faut dire que ça la fout mal avec les J.O qui arrivent l'année prochaine et un manque criant (Oyiohiohio) de logemen
C'est jeudi, c'est poésie

C'est jeudi, c'est poésie

Emilienne, Toi qui me montre tes deux cuisses, Souffre que je te montre aussi les miennes C'est le moins que faire je puisse Car j'en ai trois, Vu qu'il m'en pousse une troisième Sitôt que je te voie, Beauté que j'aime. Raoul Ponchon, à Emilienne d'Alençon, in La Muse gaillarde, ed. Rieder, 1939.
Mon Kolya à moi

Mon Kolya à moi

... Allez, dans ce monde de plus en plus obscur où des amis imaginaires de toute sorte tentent encore, en 2023, de nous imposer notre manière de vivre ou de mourir, je me suis dit qu'une plongée dans le beau, non, pardon, dans le sublime, ne pouvait que faire du bien à mes lectrices et lecteurs (public chéri, mon amour). Je vous propose donc m
C'est vendredi, c'est le Bordel sur Terre

C'est vendredi, c'est le Bordel sur Terre

Chers amis croyants de tout bord, il est temps de faire bouger les choses. La situation actuelle vous le permet alors pourquoi ne pas aller plus loin ? Si l’on peut légitimer un pogrom immonde par un dieu et un massacre de femmes et d’enfants par un autre dieu à coups de missiles dans une zone aussi densément peuplée que le péage de Saint-
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé mais buvez de l'eau

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé mais buvez de l'eau

... S'il fallait une exemple criant comme une chanson de Céline Dion que ce gouvernement brosse dans le sens du poil le lobby de l'alcool et les 500 000 personnes qui travaillent dans ce secteur (soit 500 000 votes probables, tout de même), il suffit de regarder ci-dessous la belle campagne concoctée par Publicis Conseil sous l'égide d'Aurélie