En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

PA Gillet

PA Gillet

De l'art, des idées, des mots, du pâté, de la photo, de la pub mais que de la bonne, des expos, des artistes, du western, du cul mais pas trop non plus, des filles, de la culture, des coups de cœur, des coups de gueules. Bref, un beau bordel.

Ses blogs

Après La Pub

Après La Pub

De l'art, des idées, du bordel, de la poésie, des amis et du pâté.
PA Gillet PA Gillet
Articles : 2410
Depuis : 28/11/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

C'est vendredi, c'est le Bordel #345

C'est vendredi, c'est le Bordel #345

... Oui, à nouveau, nous sommes vendredi comme une sorte de virus qui revient sans prévenir et permettez-moi de vous dire en aparté que je vous félicite d'avoir abondamment diffusé le bordel de la semaine dernière avec près de 300 partages, quelques milliers de lecteurs et un Bordel qui a voyagé très loin. Merci à vous, merci à toi lectr
C'est vendredi, c'est le Bordel #344

C'est vendredi, c'est le Bordel #344

... Certains de mes lecteurs avisés et fidèles me susurrent à l'oreille (oui, on est très complices, non, pas la langue) que nous serions potentiellement d'ores et déjà vendredi. Alors là point un "Fouyouyouuu, que le temps passe vite" de circonstance et un " Mais alors, diantre, fichtredieu, ne serait-ce pas un peu aussi le bordel ?" qui, a
C'est jeudi, c'est poésie

C'est jeudi, c'est poésie

Ma femme à la chevelure de feu de boisAux pensées d'éclairs de chaleurA la taille de sablier Ma femme à la taille de loutre entre les dents du tigre Ma femme à la bouche de cocarde et de bouquet d'étoiles de dernière grandeurAux dents d'empreintes de souris blanche sur la terre blancheA la langue d'ambre et de verre frottés Ma femme à la l
Avé V.V

Avé V.V

Il y a des journées pour retourner le monde, faire la révolution, l'amour, la vie et il y a des journées pour compter les gouttes de pluie qui coulent sur la vitre après l'orage, pour se contenter de la contemplation (par un hasard fortuit) d'un formidable Vasarely. Pour sa sérénité. Son calme. Son équilibre. Un peu comme quand on respire a
Time to Shemt

Time to Shemt

... Après l'inénarrable La Mort en Amérique (qu'on va quand même vous narrer rapidement : en bref, la Mort en a marre de bosser alors plus personne ne meurt et elle en profite pour aller en vacances en Amérique, le pays qui lui file le plus de boulot généralement. Voir ici pour la BD complète apreslapub.fr/la mort en amérique ) ... ... Apr
C'est jeudi, c'est poésie

C'est jeudi, c'est poésie

Pour que rien de nous n'échappe à notre étreinteSi profonde qu'elle en est sainteEt qu'à travers le corps même, l'amour soit clair;Nous descendons ensemble au jardin de la chair. Tes seins sont là ainsi que des offrandesEt tes deux mains me sont tendues;Et rien ne vaut la naïve provendeDes paroles dites et entendues. L'ombre des rameaux blan
Go Glasgow.

Go Glasgow.

... Comme disait l'autre colonialiste misogyne raciste et antisémite avec ses cinq anneaux olympique en guise d'ailes d'ange, "l'important n'est pas de gagner mais de participer". Si hier soir, le Celtic Glasgow s'est pris une "manita" (5 buts) dans la musette par le PSG, nul doute que pour tous les amateurs de football, ce sont eux qui ont gagné
C'est jeudi, c'est poésie

C'est jeudi, c'est poésie

" Foutons-nous, mon âme, foutons-nous dare-dare,Puisque pour foutre nous sommes tous nés ;Si tu adores le vit, moi j’aime le con,Et le monde serait con s’il n’en était ainsi. Et si post-mortem il était honnête de foutreJe te dirais : Foutons-nous jusqu'à en mourir,Pour foutre ensuite dans l'au-delà Adam et Eve,Qui trouvèrent si désho
C'est vendredi, c'est le Bordel #343

C'est vendredi, c'est le Bordel #343

... Toc toc toc toc toc toc toc, toc, toc, toc (dépoussiérage rapide, rideau). Oui, chères toutes, oui chers tous, le Bordel du Vendredi est de retour de sa longue pause estivale, gonflé à bloc par les tartines de pâté, régénéré par le pineau 25 ans d'âge, abondamment gorgé de soleil, hâlé comme Bill, bref, en pleine forme. De quoi,
Onze mille trois cent vingt-trois jours

Onze mille trois cent vingt-trois jours

Onze mille trois cent vingt-trois jours trente-et-un trente-et-un janvier trente-et-un vingt-huit février huit vingt-neuf février trente-et-un trente-et-un mars trente-et-un trente avril trente-et-un trente-et-un mai trente-et-un trente juin trente-et-un trente-et-un juillet trente-et-un trente-et-un aout trente-et-un trente septembre trente-et-u