Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Sylvain Lambert-Virgili

Ses blogs

Sylvain Lambert-Virgili Romancier

Romancier, je raconte des histoires dans lesquelles chacun peut se retrouver, J'aspire aussi à agir sur le monde qui m'entoure par mes engagements et mes actes. Découvrez moi autour de mes romans, mes coups de coeur, mes coups de gueule... N'hésitez pas à laisser vos commentaires et avis, j'y répondrai sans tarder.
Sylvain Lambert-Virgili Sylvain Lambert-Virgili
Articles : 394
Depuis : 06/11/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Nouvelles Orientations

Nouvelles orientations Parfois des rencontres changent le cours d'une vie. J'ai désormais la chance de pouvoir m'accomplir professionnellement en aidant des personnes en précarité à pouvoir rêver d'un nouveau départ. Au fond c'est certainement ce que je fais de mieux. La formation professionnelle et l'accompagnement d'un public vers la voie p

JE NE SUIS QUE MOI

Dans son regard, mes certitudes volent en éclat Rêvant d’un ciel au creux de ton toit Elle est si belle, comment pourrais-je espérer cela ? Car je ne suis que moi Alors qu’elle ne cherche que toi. Dans ses pas de danse, être une épaule pour ses bras Elle est dans la lumière, quand je suis dans le froid Elle possède ce charme que personne

A CONTRE TEMPS

Dans ta vie je n’ai fait que passer J’ai ouvert ma porte croyant renaître du passé Et puis souffrir encore, d’y avoir cru, trébucher C’est mon chemin, c’est mon karma Mes rides plus qu’une horloge savent compter Le temps de jours à deux s’est éloigné Quelque chose c’est certainement brisé Ce doit être ma route à moi. Même

Si tu m avais pris par la main

J’aurais pu guérir tes blessures Soigner les miennes c’est certain Briser un peu ton armure Si on avait laissé faire le destin J’aurais pu effacer tes mauvais souvenirs Si tu avais pris simplement ma main Pour quelques rimes, un avenir Peut-être un toujours à demain. Souvent tu occupes mes pensées Je rêve de ces choses simples jamais fa

AMINA

Amina, c’est un prénom fait pour toi C’est du soleil, une douce voix C’est un regard tendre, des yeux doux Une espérance pour un vieux fou. Quelques lettres d’une femme Tantôt tempête, tantôt mer calme C’est se dire : la vie est belle Un combat perdu pour elle. Amina n’est ni baroque, ni moderne, C’est l’air du temps, sans rien

JE N ESPERE QU UN INSTANT

Si je ne peux plus croire au bonheur, Si mes sentiments sont glacés de froid, C’est qu’il n’y a pas pire douleur, Que celle qui me mène à manquer de toi. Et j’ai beau habiller mon visage de sourires Vivre comme si demain n’existais pas, J’ai beau me blinder pour ne pas souffrir Rien n’y fait, la peine s’invite à mes pas Et si j

UN AUTRE QUE MOI

Ces murs se souviennent-ils de moi ? D’un regard empli de promesses ? Parfois je flâne auprès de ton ancienne adresse Anonyme, je passe t’espérant par la fenêtre Je lève la tête, perds le sourire au coin des lèvres J’aperçois un trait de lumière D’autres que moi profiteront de ton feu en plein hiver. Un autre que moi Te fera l’am

UNE FEMME COMME TOI

Il sait que ta vie est partagée Que dans les bras de quelqu'un Tu te sens femme, protégée Alors qu'il n'y a personne dans les siens Il aurait avec toi, oublié de souffrir Déserté son chemin de croix Accepté à nouveau de s'ouvrir Pour une femme comme toi Il se serait remis à sourire Il aurait pu croire à l'avenir Repris le goût de la vie,

TOMBE EN AMOUR

Mes rêves ne sont que pour toi Je m’invente notre histoire Je me sens si imparfait, sans joie Comme un enfant perdu dans un dortoir Je ne sens plus le goût de ma vie J’imagine la tienne quand vient le soir Mes idées sont vaines au fond de mon lit J’aimerais m’envoler sur un quai de gare Pour chasser tes insomnies. Je suis tombé en amour

LE REFLET DU MIROIR

Quand les autres s’en vont, qu’il n’y a plus que soi Quand le grand cirque s’achève, qu’il n’y a plus que moi Quand les amis se font rares, le regard embué Ne restent qu’une image dans le reflet du miroir glacé. Je ne suis qu’un homme imparfait, glacial, froid Qui n’a pas de refuge au creux de ses bras Rien qu’un homme terne