En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sylvain Lambert-Virgili

Ses blogs

Sylvain Lambert-Virgili Romancier

Sylvain Lambert-Virgili Romancier

Romancier, je raconte des histoires dans lesquelles chacun peut se retrouver, J'aspire aussi à agir sur le monde qui m'entoure par mes engagements et mes actes. Découvrez moi autour de mes romans, mes coups de coeur, mes coups de gueule... N'hésitez pas à laisser vos commentaires et avis, j'y répondrai sans tarder.
Sylvain Lambert-Virgili Sylvain Lambert-Virgili
Articles : 378
Depuis : 06/11/2013

Articles à découvrir

Quelques liens pour trouver facilement AUTOPSY SCHIZOPHRENIQUE

Chers amis, Voici les liens a recopier sur vos navigateurs pour trouver facilement mon dernier roman : « AUTOPSY SCHIZOPHRENIQUE » Editions APARIS ISBN : 9782414240708 (Sur commande dans toutes les librairies) https://www.amazon.fr/Autopsy-Schizophrenique…/…/ref=sr_1_1… https://livre.fnac.com/…/Sylvain-Lambert-Virgili-Autopsy-sc… https:

Autopsy Schizophrénique référencé à la librairie Dialogues

Un Grand merci à la librairie Dialogues et à Claire pour le référencement de mon roman qui sera disponible dans leurs rayons. Voici les coordonnées complètes de la librairie : Librairie DialoguesParvis Marie-Paul Kermarec29200 Brest 02 98 44 88 68 www.librairiedialogues.fr

Je reste immobile

Plus je m’approchais, plus le vide m’aspirait Des pensées vaines fuyant l’éternité Mon cœur s’affaiblissait peu à peu En même temps que se sont refermés tes yeux. J’ai peur d’oublier ton sourire De perdre le son de ta voix ou même pire Toutes ces questions qui m’obsèdent Toutes ces idées à en perdre la tête La vie sans toi

Never give up

J’ai combattu tous mes démons Tous ces fantômes qui m’empêchaient de dormir Ramassé une à une, mes bouteilles jetées à l’amer Tour à tour, les paradis artificiels je les ai abandonnés Pour ta promesse, je ne renoncerai jamais Pour ton dernier regard, je n’abandonnerai jamais Même à genou, au plus bas, je ne renoncerai pas En plei

IL ETAIT UN FOIS DANS NOTRE PETIT VILLAGE... THE DARK SIDE OF THE MAJORITY

Dans notre petit village, des soubresauts nous agitent ces derniers mois. La presse écrite et audiovisuelle nationale se sont invitées dans le débat municipal, au grand dam de notre bon vieux Pepone ne sachant plus à quel dessein se vouer. Au cours des derniers mois, nous avions pu constater que quelques carabistouilles se glissaient dans les e

Ne m oublie pas

C’est un moment qui marque, intense Celui où tu me regarde une dernière fois, en silence Un de ces instants qui ne durent que quelques secondes Juste avant que tes yeux ne se referment vers un autre monde. C’est un moment où l’on prend à jamais ses distances Où ton regard cette fois voyage en dissidence Peu à peu, tu ne deviens plus qu

Depuis que le monde a commence

Je ne sais comment j’ai pu arriver jusqu’ici Si ce n’est qu’une étoile m’a pris par la main Je n’ai rien vu venir, rien anticipé Comme si était planifié mon destin. Cette ligne sinueuse ou droite qui nous conduit Que par nos actes, nous augmentons ou diminuons Mais si juste une fois dans nos vies Nous pouvions remonter le temps, le
Autopsy Schizophrénique en Avant Premiere

Autopsy Schizophrénique en Avant Premiere

Après quelques mois d'attente, mon dernier roman achève son parcours éditorial. Il n'est pas encore disponible en commande auprès de vos libraires, mas vous pouvez en profiter en avant-première par commande directement sur le site de l'éditeur : L'intégralité des droits d'auteur après impôt sera reversée à l'Institut Curie pour la lutte

Donne moi juste une raison encore

J'en ai passé des nuits étoilées d’errances Depuis toi, le gris du ciel remplace le soleil Perte de repère, perte de connaissance Sur le chemin manque ta voix à mon oreille Donne-moi juste une raison encore... J’aimerais tant nos rêves impossibles Sentir ton souffle au réveil matinal Même sans tes yeux, je ne referme pas notre livre Mai