Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

helene

helene

Ses blogs

Le blog de helene

Le blog de helene

Après avoir vécu treize ans en Turquie, j'ai écrit en 2009 un roman ALARGA, traduit en turc et paru à Istanbul en novembre 2011 et un recueil de nouvelles LA TABLE DU PACHA qui vient de sortir en mars 2012. En général, on me dit que c'est vraiment dépaysant, très drôle, assez érotique... et personne ne croit que je suis française...
helene helene
Articles : 54
Depuis : 04/04/2012

Articles à découvrir

PRISON

PRISON

Je rentre du Tarn et Garonne, où j'étais invitée à parler de mon bouquin "La Table du Pacha", sélectionné pour le prix de la nouvelle 2014. Pourquoi le Tarn et Garonne ? Parce que le fondateur de ce prix a choisi de le décerner à Lauzerte, merveille de village à trente minutes de Montauban. ça fait dix ans que ça dure et, sans être le G
REDEMPTION

REDEMPTION

Depuis un certain temps, on se demandait si on avait bien voté. C'était pas la gloire pour celui qu'on avait élu, pas vraiment ! La confiance n'en finissait pas de dégringoler, non sans quelques bonnes raisons, honnêtement, et nous, de déçus on devenait furax. Et puis, et puis, il y a eu les attentats de janvier et vlan, remontée en flèche
PERGOLA

PERGOLA

Après avoir réussi à bâtir tout seul un abri à voitures, en dur, tuiles et bois anciens, mon mari s'est mis en tête de construire une pergola pour prolonger le cabanon où on invite les copains en été. Il a encore de vieilles poutres qui feront de beaux poteaux et on a acheté des rosiers grimpants pour décorer. La semaine dernière, il m'

LE RETOUR

Neuf mois que je n'ai pas rendu visite à mon blog... Neuf mois ! Le temps d'une grossesse chez les dames ! J'aurais donc vécu un heureux événement ? Qu'est-ce qui m'est arrivé ? Non, je n'ai pas fait de bébé, non, à chaque âge ses plaisirs, il y a un temps pour tout, les miens, de bébés, en ont eu pour moi, j'ai ce qu'il me faut en magas

MON VILLAGE

Mon pauvre blog est resté vide depuis longtemps mais j'ai des excuses. Tout d'abord il y a eu mon livre sur l'Irak à peaufiner, avec les derniers remaniements longs et pleins d'angoisse, quel boulot...mais bon, la parution est prévue en septembre, ouf ! Et puis nous sommes partis un mois à travers l'Europe du sud et moi, quand je voyage, je voy
VOILES

VOILES

Dès qu'il est question de ce qu'on appelle gentiment "la polémique du voile", je prends : presse écrite, forums, débats, tout. Et je peux dire que j'en ai lu et entendu du beau linge, grands spécialistes de l'Islam, du monde arabe, des banlieues, du terrorisme. Sociologues, ethnologues, pédagogues, juristes. Des hommes et des femmes. Chacun a
 toiles

toiles

Dans le magasin, j'ai fait le tour des rayons de toiles cirées, tout bien regardé et je suis très malheureuse. C'est moche, moche, moche. Et même si mon cœur saigne à l'idée de me séparer de la pauvre chose qui se débobine sur ma table de cuisine, elle est en phase terminale, c'est une question de dignité, pour elle et pour moi. Il va bie
VOUS AVEZ DIT BIZARRE  ?

VOUS AVEZ DIT BIZARRE ?

Il y a deux ans, une dame s'est tuée sur la route tout près de chez moi. Triste, certes, mais ce sont des choses qui arrivent. Elle était du coin mais je ne la connaissais pas. Je me souviens juste qu'après l'accident, les langues allaient bon train à la boulangerie, ça permettait d'attendre sa tourte ou son Paris-Brest avec d'autant plus de
POSTURE

POSTURE

Il y a quelques semaines, j'ai expédié un exemplaire de mon dernier bouquin à un journaliste qui n'a jamais rien reçu. Je suis donc allée à la poste de mon village où on m'a expliqué fort civilement que je devais faire une réclamation pour tenter de savoir où pouvait bien être passé ce fichu paquet et, pourquoi pas, le retrouver. Bien.
CRISE  DE  FOI

CRISE DE FOI

Le Maurice à côté de chez moi ne va à l'église que pour la messe de Pâques, mais il croit. Quand il vient se faire payer l'apéro, tous les deux jours, on a régulièrement droit à sa colère contre Brassens, cet enfoiré qui a tout faux quand il se moque de la foi du charbonnier "qu'est heureux comme un pape et con comme un panier." Maurice