Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Géco

Géco

Petit reptile squamate et poïkilotherme pouvant grimper sur toutes les surfaces, y compris les plus lisses. Poète à ses jours,rêveur ou contemplatif parfois, éternellement amoureux de l'environnement dans lequel il s'est épanouis.

Ses blogs

Géco

Géco

Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs............. Jean Giono
Géco Géco
Articles : 1314
Depuis : 08/03/2008
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

1147 - Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs.

1147 - Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs.

– On y est, dit Louiset. – Où ? demanda Tringlot. […] – Et où veux-tu qu’on soit ? dit Louiset. On n’est nulle part. .......... Il avait beau regarder, il ne voyait strictement rien, que la fin de tout. .......... Je comptais aller loin, mais ici c’est autre chose que loin, c’est ailleurs. Jean Giono Extraits de "L'iris de Suse"
1153 - Le voyageur immobile .

1153 - Le voyageur immobile .

Il n'y avait qu'une lampe à pétrole pendue dans un cadran de cuivre. On semblait être dans la poitrine d'un oiseau: le plafond montait en voûte aiguë dans l'ombre. La poitrine d'un oiseau? Non, la cale d'un navire. Des sacs de riz, des paquets de sucre, le pot de la moutarde, des marmites à trois pieds, la jarre aux olives, les fromages blanc
1154 - Le bateau ivre.

1154 - Le bateau ivre.

.... Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes. Toute lune est atroce et tout soleil amer : L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes. O que ma quille éclate ! O que j'aille à la mer ! Si je désire une eau d'Europe, c'est la flache Noire et froide où vers le crépuscule embaumé Un enfant accroupi plein de tristesses, lâc
1149 - Que l'amour demeure !

1149 - Que l'amour demeure !

" Fabuler d'un autre monde que le nôtre n'a aucun sens." J'avais noté cette fusée de Nietzsche en exergue d'un petit calepin de notes. J'aurai pu la gravée à l'entrée de notre grotte. Une devise pour les vallons. Nous étions nombreux, dans les grottes et dans les villes, à ne pas désirer un monde augmenté, mais un monde célébré dans so
1146 - Questions sans réponse.

1146 - Questions sans réponse.

Vers qui court-il le vent immense dans les forêts sur les collines ? A qui répond le merle noir dans l’ombre blanche de l’hiver ? Pour qui la lune la nuit venue lève-t-elle son miroir bleu ? Pour quel fruit vers quel parfum tremblent toujours les mains de l’homme ? Et à qui parle derrière la vitre l’enfant laissé à son rêve ? Jean P
1155 - Je vous souhaite.

1155 - Je vous souhaite.

" Le seul fait de rêver est déjà très important. Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au r
1151 - La guerre des fleurs.

1151 - La guerre des fleurs.

Alors viens, entre dans la forêt avec moi. Oublie qui tu es, d'où tu viens. Viens avec le désir de t'améliorer, viens pour aimer cette réalité qui, chaque jour, va disparaissant. Domingo Cisnéros "La guerre des fleurs - Codex Ferus"
1152 - Le murmure des fantômes .

1152 - Le murmure des fantômes .

Personne ne prétend que la résilience est une recette de bonheur. C'est une stratégie de lutte contre le malheur qui permet d'arracher du plaisir à vivre, malgré le murmure des fantômes au fond de sa mémoire. Boris Cyrulnik
1148 - Avec Lana.

1148 - Avec Lana.

C’est véritablement utile puisque c’est joli. Antoine de Saint Exupéry Extrait du "Petit prince "
1150 - Avec Cornélia Konrads à " Muret d'art " : Refuge.

1150 - Avec Cornélia Konrads à " Muret d'art " : Refuge.

« J’aime cette idée de montrer que dans le visible, il y a de l’invisible. J’aime réveiller la joie de penser à des possibilités, à ce qui pourrait être. […] Ce qui m’intéresse le plus, c’est l’ordre et le chaos. Le visible et l’invisible. Le matériel et l’immatériel. Et je ne vois pas ça comme des contradictions. Ce so