Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Bumerle

Bumerle

Terrien, libre, un peu timbré, j'aime la vie et ce qui est beau, j'aime ma Anne, j'aime la nature et les Vosges; je déteste la destruction, les gens qui ne se remettent jamais en question, la religion quand elle interdit de penser

Ses blogs

VerT un Autre Monde

VerT un Autre Monde

Le blog éco-logique et cyclo-sophique de Anne & Christian
LaMorille LaMorille
Articles : 214
Depuis : 03/05/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Canicule scandinave

Canicule scandinave

Le réchauffement climatique c'est n'importe quoi. D'ailleurs les seuls qui prennent ce phénomène en considération sont les compagnies d'assurance et nous, joyeux Cyclopodes. Depuis quelques années, alors que l'été est pourri en Alsace, la Scandinavie refait son plein de soleil et de vitamine D. Cette année elle n'y échappera pas non plus e
Surprenante Baltique

Surprenante Baltique

La Baltique a été une très belle surprise lors de ce voyage en Europe du Nord. Nous qui attendions une mer grise, des plages glacées, des aménagements sommaires... voilà que nous roulons le long d'une mer bleue, que les plages sont bondées de vacanciers qui ne se lassent de se plonger dans une eau à 23°C, et que de l'autre côté de la dun
Après le retour: revue de presse

Après le retour: revue de presse

Un journaliste des DNA nous a interviewé. Voici ci-dessus une copie de son article paru dans les cahiers "Strasbourg" du mardi 23 septembre 2014 (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Et sa collègue a interviewé Christian par téléphone (cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter l'interview): http://audioblog.arteradio.com/post/3061736/15000
Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage

Nous voilà rentrés depuis quelques jours après ce long voyage de presque 10 mois et demi. Nous aurons écumé 25 pays, parcouru 15003 km à vélo; voilà pour les chiffres. Les souvenirs, les anecdotes, les rires et les rencontres sont inquantifiables car tous enrichissants et si différents. Merci à tous ceux qui furent sur notre chemin, par h
Une journée de cyclo-voyageur

Une journée de cyclo-voyageur

Les villes et les paysages défilent et changent chaque jour, mais notre matériel et notre organisation sont restés quasiment les mêmes depuis le début de notre périple. Au fait, elle se passe comment la journée sur un vélo? En Asie du Sud-Est nous n'avions jamais campé car l'hébergement était très peu cher. En revanche, au Japon et en E
La Petite Sirène et les chinois

La Petite Sirène et les chinois

De Hambourg, via Lübeck (photo ci-dessus) nous pédalerons directement vers la Mer Baltique, qui nous est une belle inconnue. Elle est si lisse et accueillante, mais elle a un très bon ami qui n'est point le nôtre: le vent. Quelle que soit notre direction ce n'est pas la sienne, bien au contraire. Et c'est par une belle après-midi d'été que n
Allemagne, wir lieben dich

Allemagne, wir lieben dich

Notre voyage se termine doucement, nous pédalons encore et toujours en Allemagne jusqu'à Kehl, face à Strasbourg, jusqu'à la porte de notre appartement ou presque. Nous avons parcouru 3834 km à vélo dans ce pays formidable, si attachant, si accueillant, à la diversité si surprenante. Oui, on vraiment adoré l'Allemagne, deuxième patrie d'A
Une perle de l'ex-Allemagne de l'Est: Naumburg

Une perle de l'ex-Allemagne de l'Est: Naumburg

Nous quittons la mer Baltique pour, doucement, nous mettre sur le chemin du retour. Rostock, Güstrow, Magdeburg, Halle, toutes ces villes sur notre route mériteraient un article dithyrambique, mais parfois un lieu plus modeste se révèle être un vrai petit bijou et devient un de nos coups de cœur comme le fut Naumburg. Le long de la piste cycl
Hambourg au bord de l'Elbe

Hambourg au bord de l'Elbe

Notre périple au bord de la Mer du Nord s'achève le long de l'Elbe, que nous remontons sur quelques dizaines de kilomètres jusqu'à Hambourg. Le beau temps s'est installé et un air de vacances flotte sur la ville hanséatique, même si ici les plages font face au port, aux grues et aux immenses navires qui semblent vouloir s'échouer le long de
Dur, dur d'être rentrés

Dur, dur d'être rentrés

Trois semaines déjà que nous avons posé nos bagages, remisé ou presque nos vélos. À notre retour rien n'a vraiment changé, certains sont nés, d'autres sont partis. Tout semble comme avant et pourtant rien n'est plus pareil. Et si le plus dur n'était pas le départ, mais plutôt le retour ? À peine avons nous eu le temps de retrouver notre