Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jasmine Daoud

Jasmine Daoud

www.jasminedaoud.be

Ses blogs

Jasmine Daoud

♫ soprano
Jasmine Daoud Jasmine Daoud
Articles : 6
Depuis : 18/02/2009
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

Agenda choriste à l'opéra de Bruxelles et Liège ♫

Agenda choriste à l'opéra de Bruxelles et Liège ♫

22.10.2021 - 30.10.2021 16.09.2021 - 01.10.2021 19.06.2021 21.04.2020 - 09.05.2020 30.01.2020 - 14.02.2020 13.09.2019 - 28.09.2019 09.04.2019 – 20.04.2019 29.01.2019 – 12.02.2019 12.06.2018 – 26.06.2018 08.12.2017 – 23.12.2017 29.10.2017 – 15.11.2017 17.09.2017 17.11.2017
♫ Extraits vidéo

♫ Extraits vidéo

Extrait du concours TV "Una Voce Particolare" 2010 aux Pays-Bas Pallade dans "Paride ed Elena" de Gluck interprètes : Jasmine Daoud et Theo Mertens paroles : Charles Delhez musique : Theo Mertens © Editions du Renard Bleu 2016 0032 (0) 485 27 09 76 jasminedaoud@hotmail.com
Biographie

Biographie

Après une formation musicale et des études en langues germaniques, la soprano Jasmine Daoud (née en 1981) est admise en 2006 aux "master classes" de Mirella Freni au ‘‘Cen tro Universale del Bel Canto’’ en Italie. Finaliste du concours de l'Union Française des Artistes Musiciens à Paris en 2007, elle devient l’élève de la mezzo-sop
Messe TV 15 novembre à 11h - RTBF et FRANCE 2

Messe TV 15 novembre à 11h - RTBF et FRANCE 2

Bonjour à toutes et tous, amies et amis, Malgré cette triste et sombre période, je suis impatiente de vous retrouver ce dimanche 15 novembre à 11h depuis les studios digitaux Dreamwall à Charleroi, sur la Une avec la RTBF et sur FRANCE 2 avec "Le Jour du Seigneur", messe présidée par le Frère Didier Croonenberghs, avec Emmanuël Clacens à
Cérémonie †

Cérémonie †

Haendel : How beautiful are the feet (Messiah), Lascia ch'io pianga (Rinaldo), Ombra mai fu (Xerxes), Tecum principium (Dixit Dominus) Pergolesi : Vidit suum dulcem natum (Stabat Mater), Salve Regina Bach : Bist du bei mir (BWV 508), Schafe können sicher weiden (BWV 208), Jesus bleibet meine Freude (BWV 147), Quia respexit humilitatem (Magnificat