Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
les plumes de Claude

les plumes de Claude

Tous les mois, les plumes de Claude se retrouvent pour couvrir les pages blanches d'histoires toutes aussi émouvantes que délirantes sur les consignes doucement fantaisistes de notre animateur Claude

Ses blogs

lesplumesdeclaudeEnghien.over-blog.com

Tous les mois, les plumes de Claude s'agitent sur la patiente virginité de la page blanche
les plumes de Claude les plumes de Claude
Articles : 58
Depuis : 13/09/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Notre Dame de Paris du 15 avril 2019

Va ! Beau navire enlacé Par les bras de la Seine Va ! Une autre vie t’attend Forêt de chênes rouge brasier Pierres incandescentes La nef nous rend fous Baiser brûlant ! Flèche penchée Comme dort un enfant Puis brisée à jamais La braise, en une nuit Est devenue froide. Le temps de la vieillesse La beauté n’est que souvenir Tout peut s

la petite fille à la robe jaune

La petite fille sage à la robe jaune Je m’appelle Prinska Helke. Je viens de fêter mes 99 ans. Je me souviens parfaitement du moment où cette photo a été prise. Une photo où je pose dans cette hideuse robe jaune, Elle m’avait dit « regarde l’objectif et souris » Sourire pour moi à cet instant précis était une épreuve. Aujourd’hu

5 minutes d'écriture

5 minutes d’écriture… J’ai découvert que l’écriture s’apprend : c’est un processus, il faut se mettre au travail, d’une façon discipliné et régulier. De préférence le matin seule derrière sa feuille, se donner le droit d’accoucher ce qu’il vient, ne pas se relire trop vite, aller de l’avant. Les brouillons sont le terre

Jeux de dés

Dédé, débrouillard, dégingandé et désabusé, démarrait au début par des débats déprimants ! Des débutants dégoisaient… Dédé, faut pas déconner ! Des dés, oui ! mais des desiderata défoncés, c’est dégoûtant ! Des idées, ouais ! même des idéaux font des déçus, des dérangés, des dégonflés ! Si tes dés sont jetés, tes

Du pain et des roses par Sologange L

Je glane mon blé au soleil ou sous la pluie. Du moulin à la boulangerie, il faut un bon levain, bien vivant pour avoir du bon pain. Le Boulanger est un artiste. Maître de la pâte et du four. Il sait les gestes, il connaît le temps. Il sait prestement retirer baguettes et flûtes juste à temps pour que la croûte craque et chante, et que les f

Jean d'Ormesson et les plumes de Claude

Cher Monsieur d’Ormesson, Vous disparaissez, et je peux enfin vous dire que toute ma vie j’ai été furieusement jaloux de vous, il est temps que je m’en ouvre à vous. J’ai toujours rêvé d’avoir les yeux bleus, alors vous pouvez imaginer ce que j’ai pu vivre lorsque je vous regarde à la télé ! Jaloux aussi de votre succès à l’

Textes de Madeleine mars 2019

Retrouvez les Textes de Madeleine : Le dernier de ma vie, lettre à Monsieur Makine, les retrouvailles Le dernier de ma vie Difficile de choisir entre « les10 de ma vie », thème proposé. Je parlerai du dernier, du 23 décembre 2018 ,où toute la famille était réunie pour fêter Noël. L'aîné de nos petits-enfants nous avait proposé de veni

Notre Dame de Christiane L-V

Incendie de Notre-Dame 15 avril 2019 Haïkus La flèche a fondu, brûlée par un trop plein de lumière, elle laisse nos cœurs sans voix. Partie en fumée, l’éternité, promesse d’un ailleurs difficile à tenir, même pour une Dame de mille ans. Au ciel nébuleux et ravagé de fumée, le cœur de Notre-Dame se consume. On entend une cloche cr

Notre Dame du 15 avril 2019 par MMB

Notre-Dame de Paris 18 avril 2019 L'étincelle est là Le bois a craqué Que fais-je ici ? Je pleure ! Non, je me révolte Alors consolez-moi. 23 avril 2019 Je suis venue te voir Tu es sereine derrière les arbres feuillus. Une mère qui ouvre ses bras A ses enfants encore choqués. La foule qui circule calmement ne te quitte pas des yeux. Elle att

Jean d'Ormesson, c'est un vieux monsieur aux yeux clairs et....

Jean d’OrmessonJean d’Ormesson, c’est le vieux monsieur aux yeux rieurs et à la voix si souventcaricaturée par les imitateurs qui occupe les plateaux télé depuis toujours. Toujours. Et il atoujours eu le même âge - pour moi du moins.Jean d’Ormesson, c’est cet homme qui a le verbe haut et le regard espiègle - à moinsque ce ne soit