Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Lenaïg Boudig

Ses blogs

Le blog de Lenaïg

Un lieu de détente et de réflexion, d'écriture et de lecture. Mes colocataires : Marie Louve, Rahar, Eliane, Di, Victoria et les autres !
Lenaïg Boudig Lenaïg Boudig
Articles : 4776
Depuis : 08/12/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

La dame à la capuche - Lenaïg

La dame à la capuche - Lenaïg

Un visage du fond des âges, une photo du marque-page que j'ai rapporté du château de St Germain en Laye. Le visage de celle qui a été nommée la dame de Brassempouy, ou encore (et bizarrement à mon avis) la dame à la capuche, âgée de quelques vingt-cinq mille ans, découverte dans la grotte du Pape dans les Landes. On a déjà beaucoup glo
Thème de haïkus proposé : été brûlant - Lenaïg

Thème de haïkus proposé : été brûlant - Lenaïg

Bonjour les zaminautes ! On repart pour nos haïkus du vendredi ? Je nous propose : été brûlant . On postera donc ses essais vendredi si l'on est prêt mais, en fait, on a jusqu'au vendredi d'après pour plancher. Ensuite on change de thème et je vous invite à en proposer. J'ai gardé en tête ces paroles de la chanson Sertao de Bernard Lavill
THECLE, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

THECLE, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

Ceux qui aiment les BD connaissent Caroline, la tortue dans Boule et Bill, un personnage très alerte et malicieux. Mais j'en ai rencontré une autre, une vraie, enfin quand je dis que je l'ai rencontrée c'est par vidéos interposées parce que je n'ai jamais eu le plaisir de faire amie ami avec une tortue dans la réalité, juste contemplé les t
BRUNIN, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

BRUNIN, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

Beau gosse air féroce Râlant tout le temps Un garçon grognon N'ayant pas d'amis Il joue les gros durs Ne l'est pas pourtant Boudeur et buté Râclant fort des pieds Un rebelle à la récré N'espérant plus rien Il arrive dans la cour Ne va-t-on pas le bouder ? Mais on peut compter sur maîtresse Jill, qui lui souhaite la bienvenue sans lui fair
Quelques essais de haïkus variés - Lenaïg

Quelques essais de haïkus variés - Lenaïg

Qu'apportes-tu, vent, douce brise bienvenue ? de l'inspiration ? *** Les masques pour tous, cette pratique asiatique, n'est plus exotique *** Le droit de cuissage, une pratique mondiale - en voit-on la fin ? *** Le chat du voisin croque de bel appétit l'oiseau qu'il a pris ! *** Des cris de corneilles, rien de charmant à l'oreille - dispute de co
Essais de haïkus brûlants comme l'été - Lenaïg

Essais de haïkus brûlants comme l'été - Lenaïg

Un été brûlant ? même les mots ont fondu pour le raconter ! *** Un été brûlant, pompiers versus pyromanes la guerre du feu ! *** Un été brûlant on se croit au Sahara en restant chez soi ! *** Monts d'Arrée en feu*, cramés à vitesse grand v, vu à la télé *** Récoltes gâchées, l'enfer du monde agricole, flammes en forêt *** Lenaï
FRANCHETTE, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

FRANCHETTE, Lenaïg pour la Cour de récré chez Jill

A la cour de Clovis, on trouve ma Franchette ! Remontons loin dans le temps comme si nous y étions, c'est-à-dire au 5e siècle, un peu avant l'an 500. Ma Franchette appartient au bataillon des cuisinières de la suite du chef franc et n'a pas froid aux yeux, ayant suivi Clovis dans sa progression invasive, âgée de dix-huit ans, assistant parfoi
L'ourse dans le ciel - Lenaïg

L'ourse dans le ciel - Lenaïg

La Grande Ourse dans le ciel, Un ours vrai ne la voit pas, Préférant chercher du miel, Des fruits de saison, des noix ! Se nourrir est sa sagesse, L'ourse céleste il ignore ! Dans une histoire, et encore !, Serait-elle sa déesse ? Mais si, au fond, pourquoi pas, L'imaginer, cette histoire ! D'un ours qui en l'au-delà, En cieux radieux voudrait
DOLARD, Victoria pour la Cour de récré chez Jill

DOLARD, Victoria pour la Cour de récré chez Jill

L'avare - Louis De Funes - Cueilli sur Pinterest D onald Dolard amasse les dollars O n le compare à son oncle Picsou L e radin pour qui un sou est un sou A vare notoire, il vit même dans le noir R edoutant d’avoir à payer l’électricité D outant des banquiers, il a une particularité Ses liasses de billets dorment au chau D Sous les piles d