En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lenaïg Boudig

Ses blogs

Le blog de Lenaïg

Le blog de Lenaïg

Un lieu de détente et de réflexion, d'écriture et de lecture. Mes colocataires : Marie Louve, Rahar, Eliane, Di, Victoria et les autres !
Lenaïg Boudig Lenaïg Boudig
Articles : 3859
Depuis : 08/12/2009

Articles à découvrir

L'insolite, les haïkus d'Eliane

L'insolite, les haïkus d'Eliane

Des situations plus ou moins insolites ! *** Ce pain tout chaud sortant de la boulangerie … Il est bien frais ! *** Ce petit jeune homme au bras d’une grande perche … c’est beau l’amour *** Perchée dans un arbre une cabane pour la nuit … camping en plein ciel *** A midi tapant la cloche de l’église sonne … un coq se réveille ***
Prénom : Jibril - Eliane, Cour de récré chez Jill

Prénom : Jibril - Eliane, Cour de récré chez Jill

JIBRIL … Prénom venant de l’arabe peut se traduire en Gabriel !! JIBRIL …Cette consonance me dit quelque chose ! Un beau garçon, aux cheveux blonds tout frisés, à la peau noire ! Jibril ? ou Djibril ? Mais oui, c’est ça …Il a dû jouer aux petits chevaux et perdre son « D » ! (bof ) Mais ce Djibril est venu jouer au foot, près de
Nos lieux d'enfance, thème de haïkus pour vendredi 29 septembre - Eliane, Lenaïg

Nos lieux d'enfance, thème de haïkus pour vendredi 29 septembre - Eliane, Lenaïg

Sur une proposition d'Eliane, souvenons-nous des lieux de notre enfance ou retournons-y. En illustration, un montage de trois toiles (cliquer pour le voir en grand) sur des lieux chers à la mienne et les liens vers leur source. Pour le thème de l'insolite, nous nous en sommes très bien sortis (et je n'ai même pas encore terminé mes visites), i
Tableau du samedi chez Lady : les coqs d'Ito Jakuchu

Tableau du samedi chez Lady : les coqs d'Ito Jakuchu

Coucou, Lady Marianne , pour ton Tableau du samedi (clic !) , de la peinture sur soie. J'ai tout de suite été saisie par ces coqs splendides aperçus dans mon journal facebook, éclatants de vie et traversant les siècles. A ce que l'article de présentation souligne, l'artiste s'est consacré aux animaux, le seul humain dans l'affaire étant ...
Mes liens sous la main ! - Lenaïg

Mes liens sous la main ! - Lenaïg

wedothings.fr Dans notre aminauté, qu'avons-nous en rayon ? De l'humour, de l'amour, des pourfendeurs de maux, des défenseurs des mots, des châteaux, des épées, des dragons espiègles et mignons, des fées, des jeux, des fleurs, des douceurs, du bonheur ! Des kigos, ou des photos, ou les deux. Des récits, des contes, des poèmes, des mises au
L'insolite, les haïkus de Lenaïg

L'insolite, les haïkus de Lenaïg

Quelque chose manque :les merles ne chantent plus ... Ont-ils disparu ? *** Si je cherche l'insolite,il se dérobe à mes yeux.Il vient quand il veut ! *** Effet de surprise :l'insolite au cinémaPapa ubi est ? Film métaphysiquesoudain le fou-rire me prendScène des rideaux Rideaux agités Mais que fait donc le Saint Père ? Passants étonnés ***
Premier jeudi en poésie de Jill à la barre des Crôqueurs : l'injustice - Lenaïg

Premier jeudi en poésie de Jill à la barre des Crôqueurs : l'injustice - Lenaïg

L'injustice est naturelle Loi de la jungle pas belle Disent nos cerveaux d'humains Ceux sensibles tout du moins ... Seuls survivent les costauds Qui mangent tous les petiots Les faibles dans la nature Dans la société si dure Et les hommes ont des lois Mais cela ne suffit pas Empathie et compassion S'emparent avec passion De l'inéquitable affaire
Prénom : Jibril - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Prénom : Jibril - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Jibril, ou Gabriel, enfance dans le Ciel Jibril ou Gabriel, son prénom se prononce et s'écrit différemment selon la langue que l'on pratique. D'ailleurs, il peut aussi s'orthographier Djibril, comme le célèbre joueur de football. Mais oui, même moi je connais Djibril Cissé mais je ne me sens nullement qualifiée pour lui consacrer ce billet