Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

malika audoware

malika audoware

Je m'intéresse particulièrement au comportement humain, aux différences culturelles, à la façon de penser des autres, à la manière qu'ils ont de se dire ou de ne pas se dire, aux mots qu'on utilise ou qu'on se refuse à utiliser...

Ses blogs

Littérature : la nouvelle se renouvelle !

Littérature : la nouvelle se renouvelle !

Promotion d'un nouvel auteur et descriptif de ses œuvres. Renouveler un genre, la nouvelle. Faire exploser les clichés, le genre narratif, apprendre à suggérer plutôt qu'à dire, à évoquer plutôt qu'à décrire, susciter des émotions sans jamais les manifester totalement, frôler le tragique sans jamais oublier de le tempérer d'humour, s'intéresser aux personnalités atypiques et aux exclus de ce monde... vous allez voyager ! En Afrique, en Asie, dans les Îles.
malika audoware malika audoware
Articles : 66
Depuis : 01/07/2010

Articles à découvrir

Renouveau spirituel

Renouveau spirituel

On parle régulièrement des JMJ et du renouveau spirituel, et on s’en félicite. La nouvelle " J. and J. " de Malika Audoware, dans « Et le Chinois pleurait », parodie quelque peu le thème du renouveau spirituel. Lire une nouvelle fois la Bible ou un Evangile, mais avec un œil neuf et en solitaire, cela ne peut-il pas aboutir à un renouveau
Prisons et liberté

Prisons et liberté

Barreaux pour le corps, cerveau pour le moral, capacités pour l’intelligence… La prison est-elle juste un état physique, ou le détenu est-il victime de sa propre prison mentale, cette inaptitude à accepter la société qui l’entoure et qu’il rejette comme si elle devait le détruire ? Son véritable ennemi est-il l’État, la Loi, la p
Quand l’homme se fait Dieu…

Quand l’homme se fait Dieu…

Quand l’homme choisit de se faire Dieu, il organise le monde autour de sa personne et impose ses lois aux autres, les faisant entrer de gré ou de force dans des rapports de vassalité. L’homme qui s’attribue le rôle de Dieu appelle cela "être libre" . Ses vassaux, eux, considèrent qu’il s’agit d’une forme nouvelle et inédite de tyr
Évolution ou régression ?

Évolution ou régression ?

Et si la fameuse théorie de l’évolution, qu’on enseigne en oubliant de préciser qu’il ne s’agit, justement, que d’une « théorie » (allégations non encore prouvées), constituait en fait une régression sociale ? Parce qu’un animal qui évoluerait jusqu’au statut entreprendre de se détruire ce qui le dérange, aurait fait de re
Famille Riqui

Famille Riqui

Titre emblématique d’une de ces familles modernes à problèmes qui hantent les banlieues. Famille éclatée, recomposée plusieurs fois, où les enfants se disputent, se jalousent, mais cohabitent dans une entente cordiale dès qu’il s’agit de faire des bêtises ou de mettre en échec certaines catégories de personnes, les parents, les pro
Science et religion

Science et religion

Un débat vieux comme le monde, où chacun essaie de faire valoir la supériorité de son opinion, sans jamais envisager que l’un puisse avoir besoin de l’autre et coexister avec son antagoniste pour donner son sens à la vie… Que la science s’oppose à la religion, et la dictature s’imposera. Que la religion éradique la science, et la s
Tragédie sous-jacente

Tragédie sous-jacente

Dire sans dire, laisser le lecteur pressentir sans lui révéler, le laisser créer son histoire personnelle à partir d’une trame à peine esquissée, voilà le thème de la nouvelle « Et le Chinois pleurait », de Malika Audoware. En effet, quelle famille ne comporte pas ses drames, ses peines, ses cicatrices psychologiques plus ou moins ineff
L’univers carcéral et vous

L’univers carcéral et vous

Quel rapport, direz-vous ? Un immense. Hier en liberté, aujourd’hui détenu, qu’est-ce qui fait la différence, y avez-vous déjà pensé ? Sans doute que non, alors, Malika Audoware le fait pour vous dans « A/A », avec ce texte surprenant, intitulé " Bienvenue en enfer ". Les personnes que vous côtoyez au quotidien, qui sont-elles exactem
Art assassin

Art assassin

Le danger de créer, c’est de s’attacher à sa création et d’en tomber amoureux. Voilà, évoqué avec humour, le thème de la nouvelle de Malika Audoware, à découvrir dans son nouvel ouvrage, « A/A ». Bah ! Quel danger, direz-vous ? Celui de succomber à sa passion, d’en mourir étouffé, solitaire, fou, rejeté de tous et surtout de
Science sans conscience…

Science sans conscience…

" Science sans conscience… " On connaît la suite. Mais en voit-on les conséquences dans la vie de tous les jours ? Oui. Notre époque prend un plaisir morbide à étaler, à exposer les scandales les plus divers de la science et des scientifiques. Comme si cela devait remettre en cause la science et ses avancées. Comme si la science, qui glori