Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pcf-toulousecentre

pcf-toulousecentre

Blog de la Section Toulouse Centre du Parti Communiste Français

Ses blogs

pcf-toulousecentre.over-blog.com
pcf-toulousecentre pcf-toulousecentre
Articles : 298
Depuis : 24/02/2011
Categorie : Politique

Articles à découvrir

  4 PAGES - CONTRE LA RÉFORME DES COLLECTIVITÉS - Refonder la République

4 PAGES - CONTRE LA RÉFORME DES COLLECTIVITÉS - Refonder la République

La défiance à l’égard de la politique est de plus en plus grande. Parce que le renoncement et la régression accompagnent des comportements indignes. Et parce que la parole populaire a été maintes fois piétinée, comme en 2005 lors du référendum sur la Constitution européenne. Vous avez raison d’être en colère. Parce que la petite ol
Réforme territoriale : un centralisme qui ne dit pas son nom !

Réforme territoriale : un centralisme qui ne dit pas son nom !

Depuis la Révolution française, notre histoire républicaine est bâtie sur trois niveaux institutionnels, la commune, le département, l'État. La loi de décentralisation de 1982, dans un soucis d'aménagement du territoire (créer un équilibre entre la capitale macrocéphale et le désert français) a renforcé le pouvoir des collectivités t
Le PCF31 dénonce l'hypocrisie du MEDEF qui envoie dans la rue les petits patrons.

Le PCF31 dénonce l'hypocrisie du MEDEF qui envoie dans la rue les petits patrons.

A Toulouse, la CGPME et l'UPA ont décidé de manifester contre le code du travail et la pression fiscale. De qui se moque-t-on ? Plus le chômage augmente, plus les patrons ont d'exonérations et plus ils en réclament ! Maintenant ils demandent le droit de licencier soi-disant pour pouvoir embaucher plus tard. Il y a là une escroquerie flagrante
Ce que le Medef cache aux Français ("l'Humanité")

Ce que le Medef cache aux Français ("l'Humanité")

La semaine d’action de l’organisation patronale commence ce lundi. Elle vise à créer un écran de fumée sur les difficultés de PME étranglées par les groupes du CAC 40 qui ponctionnent toujours plus de richesses sur le dos de l’emploi et des salaires. Ce n’est pas le Medef qui vous l’apprendra cette ­semaine, il va pleurer misère