En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Miranda Bigoud

Miranda Bigoud

Ses blogs

Voyage autour de ma chambre

Voyage autour de ma chambre

"Je cours, dans l'autre sens que la terre. Je cours et me fatigue. Je ne rattrape rien." (Loïc Lantoine)
Miranda Bigoud Miranda Bigoud
Articles : 31
Depuis : 02/08/2013

Articles à découvrir

Bye, Chiquita!

Bye, Chiquita!

« Il ne limitait pas nos mouvements. Il n'y avait pas de croix inscrites au sol pour nous placer. Il nous interdisait de parler de notre personnage avec les autres acteurs. Cela le mettait dans des colères folles. Il demandait que l'on se laisse aller. Ensuite, les choses se faisaient toutes seules. Cela créait finalement une tension merveilleus
Retrouvailles

Retrouvailles

AO : Je regarde L'Atalante. C'est donc ça ton grand rêve ? Ca m'a ému aux larmes.
Le Cauchemar

Le Cauchemar

Le Cauchemar de Johann Heinrich Füssli (1781)
Plaine, ô ma plaine...

Plaine, ô ma plaine...

Pour cette bizarre première fois qui n'en est pas vraiment une, Anatole O. et Miranda B. se sont donné rendez-vous devant une station de métro qui ressemble un peu à celle de Gracia, à Barcelone, sauf que les arbres qui vivent là ont plutôt l'air parisien. Miranda est arrivée longtemps avant l'heure. Elle est venue sur sa vieille jument, ce
Mon rêve familier

Mon rêve familier

Mon rêve familier Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend. Car elle me comprend, et mon coeur, transparent Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème Pour elle seule, et les m
Reflet

Reflet

Bestiole dans l'eau d'une flaque
Nostalgie de la lumière

Nostalgie de la lumière

"Ceux qui ont une mémoire peuvent vivre dans le fragile temps présent. Ceux qui n'en ont pas ne vivent nulle part..."
Anatole

Anatole

«Je ne sais s'il a peur de tomber au fond de l'imagination jusqu'à devenir soi-même un être imaginaire, ou s'il craint de se choquer au réel.» Jean Genet, Miracle de la Rose (1947)

Bestiole

Bel Anatole, si loin, si proche… Il est six heures du matin et je pars bosser, mais j’y vais le cœur léger, comme une innocente. J’ai repensé à tes fameuses histoires de chapitres et aussi à tes théories sur l’espace-temps, et j’en ai conclu que j’étais encore dans le premier chapitre (peut-être même à jamais installée dans c