Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

l'overblogozen d'anna rozen

l'overblogozen d'anna rozen

je m'intéresse, je m'interroge, je m'amuse, je n'en reviens toujours pas ...
Tags associés : 26, choses vues, famille, journal, lectures

Ses blogs

Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/

Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/

Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
l'overblogozen d'anna rozen l'overblogozen d'anna rozen
Articles : 189
Depuis : 17/03/2011
Categorie : Humour

Articles à découvrir

encore un été

encore un été

Beau mot, l'été ! Tout est toujours une question de mots. Je viens de me replonger dans le journal (1887-1910) de Jules Renard qui note ses impressions. Comme des petits croquis : le ciel, l'orage qui vient, une feuille, une vache, ce que disent les gens, de banal ou de spirituel. Il remarque de temps en temps que c'est tout ce qui restera de lui
SIX ANS

SIX ANS

Six ans. Ça ne fait plus mal. Je m'ausculte, je confirme. Willy a disparu, d'autres proches l'ont suivi - leur perte est plus aigüe maintenant que la sienne. Ce qui a disparu c'est leur présence, pas les rapports qui nous liaient. Dans certaines de mes attitudes je les reconnais. Dans ma manière d'écouter Guilhem qui explique le fonctionnement

J'ai oublié !

En février j'ai oublié, mais j'avais l'excuse d'être loin de chez moi. Les traditionnels quelques jours ailleurs pour mon anniversaire, de vacances, sans ordinateur. A Sète, je n'étais pas si loin de Willy et j'y ai pensé, puisque c'est le port où nous avons accosté, abordé la France en 1962, revenant d'Algérie. En mars, j'ai oublié auss
Avec le concours d'Albert

Avec le concours d'Albert

Je sais bien qu’ils ont 20 ans de différence, mais je lis Le premier Homme d’Albert Camus – livre posthume, inachevé, autobiographique – et je retrouve Willy d’Alger. Dans les jeux, le vent, les cafés, le lycée … et sa mère. Trois noyaux d’abricots posés en trépied, à dégommer avec un quatrième. Sur la terrasse en ruine de l
rendez vous du du 26 + 1 + une

rendez vous du du 26 + 1 + une

Voilà, j'ai encore manqué le 26. On pourrait dire que 'je m'y fais' ou simplement que la vie m'étourdit, plus forte que ceux qui la quittent. Le fait est que la liste vient encore de s'allonger, Philip Roth là-bas. Et, tout près de moi ... A la faveur (si on peut dire) de la disparition d'Arty, je comprends d'un coup pourquoi mon père m'a ann
Rendez-vous d'automne, précoce doucement

Rendez-vous d'automne, précoce doucement

#DanielMendelsohn #Odyssée #RDVdu26 #PèreFils #livre #traduction Dans son Odyssée – que je vous recommande chaudement - Daniel Mendelsohn remarque à peu près : autant un père peut avoir de son fils une connaissance complète, autant, un fils ne peut jamais vraiment tout connaître de son père. "... he had known me all along. Well, why not?
janvier 2019

janvier 2019

L'année commence, et je suis déjà en retard. J'ai pensé au rendez-vous ce matin, fugacement, et puis j'ai oublié. Je ne m'en suis ressouvenue que là. Et comme à chaque fois que j'oublie, je me dis que c'est bon signe. Le deuil indéniablement accompli. Bien sûr ça ne veut rien dire, surtout pas que je vais arrêter les rendez-vous du 26. D
Six ans et un mois

Six ans et un mois

« Quand vous aurez fini de monter des cendres, vous descendrez mon thé » Il aimait bien nous taquiner, petites, ma sœur et moi, avec ce genre de jeux, comme "Vincent mit l’âne" et "Chat vit rôt" que je crois avoir déjà évoqués … A la radio, j'entends dire que la gourmandise était mal vue des autorités religieuses, pas seulement en t
à la porte de l'automne

à la porte de l'automne

Retour de Tokyo, dix jours d’émerveillement ravi (sachant qu’au départ j’avais peur de tout : l’exotisme, les radiations). Des plantes et des arbres partout, le chant des grillons, des amis de là-bas et d’ici qui nous font participer à des dingueries charmantes : un vernissage improvisé, une séance de chanson française en japonais,
7 ans de rendez-vous du 26

7 ans de rendez-vous du 26

Sept ans aujourd’hui. Tous les chiffres sont magiques, mais certains le sont plus que d’autres. J’ai laissé passer beaucoup de rendez-vous. Je n’ai pas envie de les compter. Le temps a rempli son office. Le manque a changé de goût. Je voudrais éviter les mots trop précis. Le souvenir, lui, n’est pas flou du tout. Je suis ici dans l