Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Claire Sibille

Ses blogs

UNE PSY ... CAUSE !

Claire Sibille: Auteure, psychothérapeute intégrative (écothérapie et EMDR profond en particulier). Comprendre et vivre autrement les émotions et l'histoire intime est une clé des défis actuels de notre humanité. Ce blog est dédié à cet enjeu.
Claire Sibille Claire Sibille
Articles : 249
Depuis : 14/06/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

En février, mon premier roman paraît !

En février, mon premier roman paraît !

Un roman à l'histoire poignante, reflétant également les défis de notre époque à travers le parcours de résilience de trois femmes. J'y reviens bientôt, ainsi que sur le rôle essentiel de la fiction et de la littérature, tant d'un point de vue personnel que social.
L’Art de Perdre (Alice Zeniter) - Réflexions sur la guerre

L’Art de Perdre (Alice Zeniter) - Réflexions sur la guerre

L’Art de Perdre (Alice Zeniter) Réflexions sur la guerre Dans les livres que ma petite bibliothèque locale a la bonne idée de mettre au rebut, j’ai trouvé une nouvelle perle, pour ne pas dire un chef-d’œuvre : l’Art de Perdre, d’Alice Zeniter. Il a eu de nombreux prix mais pas le Goncourt. Peut-être le sujet, la Guerre d’Algérie,
Ce matin j'ai pleuré...

Ce matin j'ai pleuré...

Ce matin, j’ai pleuré. Pour l’état des océans, déjà plus de plastique que de poissons dans les mers, et le discours hors-sol de notre cher président au sommet qui leur était consacré ?... Non, ça c’était dimanche. Pour la guerre en Ukraine, l’oubli tragique des autres guerres et la folie furieuse des hommes…. Non, ça c’était
SAUVAGINES, Le livre que j’aurais aimé ne jamais finir...

SAUVAGINES, Le livre que j’aurais aimé ne jamais finir...

SAUVAGINES De Gabrielle Filteau-Chiba Le livre que j’aurais aimé ne jamais finir Réflexions sur le rôle intime du roman A quelques jours de la sortie de mon premier roman, j’ai envie de partager des lectures nourrissantes, exaltantes, de celles qui montrent que la fiction témoigne du monde pour en trouver le sens, et peut même changer le m
Itinéraire d'un premier roman, la suite : Des nouvelles d'"Inventaires"...

Itinéraire d'un premier roman, la suite : Des nouvelles d'"Inventaires"...

Itinéraire d'un premier roman, la suite : Des nouvelles d'"Inventaires"... Photos des dédicaces passées et dates des prochaines Quelques critiques de libraires Écrire un premier roman, c'est beaucoup voyager et échanger, avant, pendant... et après ! AVANT Je voyage entre tous les possibles en lieux et en temps. Où ? Un lieu que je connais bi
INVENTAIRES : UN ROMAN INTIME ET ECOFEMINISTE

INVENTAIRES : UN ROMAN INTIME ET ECOFEMINISTE

INVENTAIRES : UN ROMAN INTIME ET ECOFEMINISTE ... et mon premier roman édité Article dans Le Point du 7 février : « Les deux livres primés sont très différents. Le premier, intitulé Inventaires, est signé Claire Sibille. Il conte l'histoire croisée de trois femmes dont la vie a été bouleversée par un drame. Au fil d'une vingtaine de ch
Une histoire de femmes ?

Une histoire de femmes ?

Femme lisant. Picasso. Une histoire de femmes ? La littérature est-elle sexiste ? Billet d'humeur sur le sexisme inconscient d'hommes biens sous tous rapports Je n’ai jamais entendu des lecteurs ou des lectrices de Houellebecq ou de Norek constater le peu de femmes présentes dans leurs romans, ne parlons pas d’héroïnes. Par contre j’ai eu
Itinéraire d’un premier roman

Itinéraire d’un premier roman

Itinéraire d’un premier roman Article dédié à toute personne qui porte en elle une histoire Il y a des écrivains, paraît-il, qui louent pendant 6 mois une villa au bord de la mer en Bretagne ou au Maroc et plongent dans l’écriture. Et il y a les autres, j’en fais partie, qui arrachent chaque mot de haute lutte aux charges mentale et é
Glaner des coquillages …

Glaner des coquillages …

Glaner des coquillages … Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs… Ce matin j’ai ramassé quelques coquilles vides sur la plage où je marchais. Rituel de vacances, rituel de jeûne, rituel d’enfance. Ma mère ramassant coquillages, étoiles de mer mortes, il y en avait encore, branches tombées, bois flotté,