Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Blacjac

Ses blogs

Le caïman est dans le marigot

L'extraordinaire aventure d'un français VIE qui partit au Sénégal
Blacjac Blacjac
Articles : 24
Depuis : 05/11/2014
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Opération: Brahmane

operationbrahmane.over-blog.com
Blacjac Blacjac
Articles : 22
Depuis : 17/07/2013
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Retour au bercail

Cinq mois jours pour jour après mon arrivée, je me trouve à nouveau dans l’aéroport de Chennai, pour prendre l’avion dans l’autre sens. Je suis arrivé au lever du jour et je repars la nuit ; en somme je n’ai passé qu’une journée sur place. Une dernière galère était bien entendu indispensable, une manière indienne de dire « au
Inde mouvante

Inde mouvante

Ouai, ça m’avait manqué, l'odeur de la pisse, des épices, de la merde et de l'encens. Quatre délicieux parfums en faisant moins de vingt pas me fait remarquer Antoine. L’arrivée était nickel, à la sortie de l’aéroport un chiar nous accueille en rendant sont petit déj. Inde chérie, te voici à nue, sans maquillage aucun. Et pourtant,
Comment le Sénégalais tue-t-il le temps ?

Comment le Sénégalais tue-t-il le temps ?

C’est simple, il commence par massacrer le futur. Demandez à un Sénégalais « quand est ce que le bus arrive ? », la réponse sera de l’ordre de « non, il n’est pas encore arrivé ». Cette ignorance du futur n’est pas feinte, il y a un véritable malaise à se projeter dans une situation où l’on n’est pas et où l’on n’a pas
Azimut Cap-Skiring

Azimut Cap-Skiring

La Tabaski, aussi connue dans le maghreb sous le nom d’Aid al-Kabir, est une fête religieuse qui a une importance toute particulière dans le monde musulman. A quelques jours de la fin du calendrier lunaire, la cérémonie dite du « grand sacrifice » commémore la soumission d’Abraham à Dieu par le sacrifice de son fils. La Tabaski est souv
International Day, Choc des cultures

International Day, Choc des cultures

Un petit article que j'ai écrit il y a un bout de temps déjà(le 04/10/2013), mais les photos et vidéos ont mis du temps à me parvenir. Quand un Indien dit "tu l'auras bientôt", il faut comprendre "pas avant deux mois", voici donc un petit flashback... International day Semaines de quiz oblige, nous aurions dû nous enfermer dans nos chambres.
Y’a des palmiers au Kerala la la lala la la (version locale)

Y’a des palmiers au Kerala la la lala la la (version locale)

Comme prévu (vous ne vous rendez pas compte de l’incompatibilité de ces deux mots avec le monde Indien), les exams terminés, je suis retourné dans le Kerala, invité cette fois-ci par Mohandas dont la famille s’est installée à Vellinezhi. La maison de mes hotes La maison de Mohan Vellinezhi est complètement inaccessible aux touristes, to
Popenguine

Popenguine

La nuit du 14 au 15 avril fut particulièrement chaude. C’était une de ces nuits qui réveille avant l’aube, avant même que les premiers muezzins ne se mettent à chanter. Le corps sec, complètement déshydraté, la bouche rêche, pas une goute de sueur sur la peau, je saisis ma bouteille. Je bois quelques gorgées et instantanément, mon co
Y a des palmiers au Kerala la lala la la laa (version touristique)

Y a des palmiers au Kerala la lala la la laa (version touristique)

Petite semaine de pause entre deux examens, quoi de mieux qu’une petite excursion loin du stress ambiant du campus en partant réviser le Kerala ? Vanté par beaucoup et notamment par ses habitants comme la région incontournable de l’Inde du Sud, le Kerala tient un peu de Goa, c’est vert, pavé de villes portugaises en bord de mer et très t
A plu!

A plu!

J’ignore s’il existe un mot français pour exprimer le sentiment qui animait les Sénégalais ces derniers temps. La pluie, elle est attendue avec impatience et redoutée dans le même temps. Les discours traduisaient cette impatience, à coup de « il fait chaud depuis trop longtemps », « il faut qu’il pleuve plus cette année que l’an d
Varanassi, doyenne de l'humanité

Varanassi, doyenne de l'humanité

Haut lieu de spiritualité hindoue, Varanasi est une destination incontournable pour tous les touristes en quête de déphasage et d’autres dimensions. On ne quitte pas Varanasi indemne, paraît-il. De fait, les mythes qui encensent l’histoire de Varanasi sont à glacer le sang. Les pieds dans le Gange, la ville est le seul endroit qui permette