Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
hyboux

hyboux

Musicienne ♪ ♪ ♫ ♪ ♫ .. aimant aussi jouer avec les mots, les couleurs des sons , les coups du coeur ou le contraire … sans aucune prétention mais juste pour le plaisir du partage … et de vous lire ( peut-être ) ...

Ses blogs

T'hyboux de Pas ...ya Sons … ♪ ♫

Music Images ou le contraire… bruitouille coups du coeur et mots sons …
hyboux hyboux
Articles : 236
Depuis : 21/03/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Palette chromatique ♪♫...

Palette chromatique ♪♫...

" Oui me dis-je en pensant à l’échelle chromatique , restant assis quelques minutes encore sur la bien nommée chaise Beethoven : les tonalités ont décidément des couleurs. Juxtaposées,assemblées, elles peuvent représentées des peintures – mais quelle expression le peintre désire-t-il restituer ? L'ut majeur est blanc comme la neige,
Impromptu ...

Impromptu ...

"Chasser tout souvenir et fixer sa pensée, Sur un bel axe d'or la tenir balancée, Incertaine, inquiète, immobile pourtant, Peut-être éterniser le rêve d'un instant ; Aimer le vrai, le beau, chercher leur harmonie ; Écouter dans son coeur l'écho de son génie ; Chanter, rire, pleurer, seul, sans but, au hasard ; D'un sourire, d'un mot, d'un
Pas sur la neige ...

Pas sur la neige ...

♪♫ Neige (Airelle Besson et Nelson Veras ) ♪♫ La neige très court vêtue. La neige en fleur. Et plus tard, au soleil levant, la neige qui se met debout sur la neige... Naguère, "être de neige" signifiait "ne produit aucun effet", "n'être que pacotille". Goût de pomme de la neige. Il neige. Le ciel est une grande voix muette. Qui me pre
Se douloir ....

Se douloir ....

Nina Simone racontée par Valérie Rouzeau ♪ ♫ Vous ne pouvez pas savoir ce que ça fait de porter un nom qui n'est pas le sien. La vie a refusé à Eunice Waymon d'être la première pianiste classique noire du monde, mais Nina Simone est devenue l'une des plus grandes divas de tous les temps. ♪ ♫ Little Girl Blue ♪ ♫♪ J’espère un
Poèmes pressés...

Poèmes pressés...

Poèmes Pressés de Bernard Friot Amour mystère amour secret oui il faut le taire bouche cousue lèvres fermées ne rien révéler pour le garder Amour mystère amour secret dur dur de le taire langue pendue mots envolés je le sens ça va m’échapper sur les toits je vais le crier Mais si tu mets tes lèvres sur les miennes je le promets je res
sons brodés ...

sons brodés ...

d'ombre et de silence ... ♪ ♫ Le bruit de l’eau qui roule dans les pierres sons brodés par nuit calme sur la mer ces langues que j’ignore et qui me parlent j’ai sur ma table à portée de la main des cailloux longuement travaillés par la mer les toucher, c’est comme si les doigts pouvaient parfois éclairer la pensée — (Extraits de
Murmure encre traces signes et zic ...

Murmure encre traces signes et zic ...

tu poursuis ta marche en aveugle s’enracinant tu écris en partance quand les mots au poids d’encre t’appellent en murmures de lettres et de signes tu traces mesure au vide ♫ ♪ Des signes et murmures de nuit ... ♫ ♪ Maud Thiria - Jérôme Vinçon Au commencement un trait. Brut, rapide mouvement du pinceau traçant de noir la feuille,
C ...

C ...

C’est du non-sens dit la raison C’est ce que c’est dit l’amour. C’est de la malchance dit le calcul Ce n’est rien que douleur dit la peur C’est sans issue dit le bon sens C’est ce que c’est dit l’amour. C’est ridicule dit l’orgueil C’est insouciant dit la prudence C’est impossible dit l’expérience C’est ce que c’e
Tempo ...♪♫

Tempo ...♪♫

♪♫ " She was ninety years old" Arvo PART ♪♫ "Battere il diritto misura del tempo" Prendre son temps ... perdre son temps ...vivre à contretemps ... Beckett : "Je regarde passer le temps et c’est si beau .." Tant de temps .. Le temps qui passe le temps qui ne passe pas le temps qu’on tue le temps de compter jusqu’à dix le temps qu’
Bleu Blues ♫ ♪...

Bleu Blues ♫ ♪...

La note bleue Nougaro ♫ ♪... "Juste une note bleue -- pour ne pas chanter comme les blancs. Une blue note pour glisser insensiblement du bleu ou blues. Elle vient de loin, d’immensement loin, du plus profond d’un frémissement d’Afrique, elle sourd d’un frottement à l’inconnu, d’un bouleversement sensoriel, d’une persistance de l