Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Ses blogs

CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Aucune nuit n'est plus large que le rêve
CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès) CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)
Articles : 882
Depuis : 10/01/2007
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

À l'heure où dorment les hiboux

Ce matin j'ai regardé le ciel, un oiseau y passait j'ai regardé l’horizon venu de nulle part un voyageur le traversait au loin un homme travaillait la terre près de lui une femme et des enfants s'affairaient à de petits labeurs c'était à l'heure où dorment les hiboux dans un voile de brume jouaient une biche et son faon j'ai regardé en mo

Le lamento de la vieille étoile

Je me souviens du monde d’avant le silence des cœurs, d’avant le large silence. Je me souviens du temps où seuls existaient les continents de la pensée. Quand le magma des énergies immobiles contemplait les nuances et les frissons irisés du néant, quand le rêve inventait le bleu. Quand le Tout méditait, ciselait le prisme de la conscien

Je suis l’arbre cloué au silence

Je suis l’arbre cloué au silence le chant de l’enfant muet qui voit passer le jour la vie court Je suis l’épigraphe posée sur le crépuscule d’une feuille je suis l’attente la vie court Je suis le soldat de plomb jeté dans la mêlée une cartouchière chargée de rêve la vie court Je suis l’œil qui mesure l’infini trois fois plu
Merci Monsieur Albert Camus,

Merci Monsieur Albert Camus,

Cet homme a modifié ma vie. J’avais 20 ans. Il a modifié deux fois ma vie de manière irréversible. D'abord par la lecture de "La chute ". Ce livre est resté ma cicatrice la plus douce depuis qu'il m’a pénétré d'une phrase récurrente qui s’impose à moi chaque fois que la question de faire ou de laisser faire se pose : "Les plongeons
Ma lettre au Père Noël

Ma lettre au Père Noël

Ma lettre au Père Noël Mon petit Papa Noël, moi qui ne suis plus de jeunesse première, si tu le veux bien, sur ma liste de cadeaux, permets-moi de ne pas te demander de trottinette électrique qui sache remonter les côtes, de porte-bagages pour le vélo de ma femme, pouvant porter mes 80kg d'âge, ou d'efface-vélos pour ceux que j'ai dans ma

Aux frères d'utopies et à mes frères

À JML Les frères d'utopies désespérées et du silence savent que les hommes ne se classent pas en espèces, couleurs, religions, ni selon leur capacité d'apparat, leur puissance, leur technologie ou leur culture. Il est des territoires sans haine où seules leurs aspirations différencient les hommes et peuvent les magnifier en élevant l'huma