Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Ses blogs

CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Aucune nuit n'est plus large que le rêve
CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès) CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)
Articles : 861
Depuis : 10/01/2007
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Papillon noir

Derrière mes larmes, mes rires, mes colères, mes espoirs, il y a un papillon noir, une aile en quête d'altitude, une force invisible qui s'insurge contre toute les soumissions et contre l'omniprésence de cette conscience d'apparat sa volonté mécanique, endorphine, sa capacité à déformer les vérités, à arrimer l'intelligence aux certitud

Un texte puissant de Ile Eniger

Peu J'écris peu. les mots muets me regardent. Ma douleur les effraie. Les tient à distance. Un signe clément, une attention sublime, aideraient à rompre le cercle de feu. Aideraient les ailes à guérir. Aideraient les pas et la route. Mais l'ange est loin. Le loriot des jardins ne s'arrête plus ici. Tout est ailleurs maintenant. Tout est dur.

Est-ce bien cela vivre ?

Hôpital, Saint Raphaël 24/7/2021 Au Docteur Hecker qui à renoué ce fil de divagations, de pensées et de questions à ce vaisseau corporel perdu dans le jeu des jours. Le temps est une virgule dans l’éternité, une parenthèse de rêve et de cauchemar dans l'exploration de l'infini miroir. Les êtres viennent vont et partent aux trains du de

La terre s'est mise en boule

16 heures. La terre semble arrêtée. Le temps ne court plus, j'attends. Dehors une mutinerie bouscule l'impatience, je voudrais tout savoir du monde. À la cartographie du jour, l'étoile du Nord s’agace et le Sud perd son sens. Chacun est là, avec son livre à vérités. Devant l'ignorance et la platitude, la terre s'est mise en boule, elle s'
 Le petit voleur de caramel

Le petit voleur de caramel

Je me souviens d'un temps ailleurs où un jeune garçon qui me ressemblait tournait autour du rayon confiserie du Prisunic de Sidi-Bel-Abbès. Je me rappelle sa fascination pour un gros carré de caramel au chocolat et de sa main qui, s’égarant, le caressait, nourrissant un inavouable projet. Je le revois découvrant le regard inquisiteur d'une

Les pluriels du silence de Ile Eniger

L'absence ploie dans les souvenirs d'un visage. Cette fois, les orages sont venus non pour donner à boire mais pour détruire. Un mer bat et rebat ses galets d'indifférence. Les ombres dansent à la potence d'un ciel brûlant. Le jardin ne donne plus grand-chose. Des pensées pattes d'oiseaux s'agrippent aux heures. Quelques mots erratiques déch
Un bon hôtel déconseillé !

Un bon hôtel déconseillé !

Photos : "Hô tel" Monaco et menu ! Demain, je jouerai à "quitte ou reste" si anesthésiste et chirurgien ne me brisent pas le cœur ! Je vous dis à bientôt. Jean-Michel Centre-Cardio-Thoracique de Monaco

Voyageur

Se mesurer au vol d'une alouette que le chasseur arrête S'interroger sur ce que la mort a pris au ciel Ressentir l'absence d'un éclat de vie Se demander ce qu'il restera de nous quand le vent nous emportera. Remonter le fil de la parole, des je t'aime laissés sur la route Regarder les vieux sentiers emplis de noms d'écoliers Les amis des dix se