En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Ses blogs

CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)

Aucune nuit n'est plus large que le rêve
CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès) CHEVAL FOU (Jean-Michel Sananès)
Articles : 687
Depuis : 10/01/2007

Articles à découvrir

Les Pohémiens en spectacle à Nice Printemps des Poètes 2019

Les Pohémiens Extraits du spectacle poésie-musique dans le cadre du Printemps des Poètes chez "Art En Partage, Art En Résistance" 19 rue Saint-François-de-Paule, premier étage le 16 Mars 2019 Voix et textes Jean-Michel Sananès Ile Eniger et Bruno Sananès Musique Bruno Sananès

Jeux d’i-vers

L'hiver arrivé L'idiot se joue de la perplexité L'y-grec perd son latin L'Ylang-ylang m’interroge L'I droit sculpte des points d’exclamation L'iris lit l'exaltation des cigales L'imminent fouille le passé L'irrémédiable exécute le futur L'iguane posée sur la pointe d'un rire Irrite mes désespoirs Et pourtant vient toujours… L'hirondel
 Pétition de l’AIDMN contre la mise à mort des médecines naturelles.

Pétition de l’AIDMN contre la mise à mort des médecines naturelles.

Monsieur le Président (Ma lettre jointe à la pétition) J'ai publié un livre : La Crise, complot ou incompétence ? qui, en plus de dénoncer la déconnexion de nos élus et la disproportion de leurs salaires et avantages par rapport au SMIC, fait l'analyse des dysfonctionnements structurels ou organisés de la République. Parmi ces dysfonction

Jean-Marc La Frenière : Une raison de vivre

Nous faudra-t-il inventer une raison de vivre pour contrer l’économie ? On n’a pas vu mes larmes. On n’a pas vu mon sang. La vie commence avec un capital d’illusions, avec la mort en supplément. Dans l’oppression de ma poitrine, un air d’ocarina (mon père en jouait entre deux raids aériens), de flûte à bec ou de gazou, colmate mes

Et le temps qui joue…

Il y a les filles que l'on ramène au bercail les yeux emplis d'étoiles sûr que les copains te savent maintenant du monde des grands ! Il y a celle qui te remue le cœur pour qui tu voudrais repeindre ton âme le temps des fleurs et du rêve montant. Il y a les jours qui passent et les enfants qui jouent et le temps qui enlève et les matins chag

Aïcha est partie

Aujourd'hui le soleil court sans savoir qu'à chaque départ l'absence d'une voix, d'un regard, d'un sourire, agrandit l’ombre Ta voix pourtant encore combat cette ombre tu es partie, nous léguant l’invisible et ce coin où remuent encore des mots, des rires, et l’amitié Une inattendue douleur s'étire sur le chemin les sommeils de l'amiti

Dernières nouvelle de l'hexagone

David Nakache nous dit : 556 SDF sont décédés dans la rue, en France, en 2018. Parmi eux, six enfants de moins de 5 ans. Tout va bien... Dois-je remercier le libéralisme ? **** En Cap d’Indifférence Doigts agrippés sur l’impossible, je te regarde Suppliques, mots forceps extirpés de bouches tordues, oreilles orphelines à l’amour Toi,
Mon homme

Mon homme

Mon homme, mon homme est exceptionnel. D'un regard il me comprend, à peine suis-je devant la porte-fenêtre qu'il fait courbette et l'ouvre avec déférence, à peine suis-je assis, immobile, fixant mon écuelle qu'il accourt et la remplit. Mon homme, mon homme est exceptionnel. Il sait me parler avec les mots du cœur, d'un tintement d'assiette d
Printemps des poètes 2019 à Nice

Printemps des poètes 2019 à Nice

Amis de la poésie, je vous espère avec nous lors de cette soirée où poésie-musique, textes à voix nue et chansons feront leur printemps. JMS

Lettre à mes frères et à ceux qui m'aimeraient mort

Retour d'un éloignement forcé à cause d'une grippe épuisante et d'une réaction allergique au Net due à l'écœurement que j'ai éprouvé à la vue du déferlement de commentaires antisémites et racistes. Mon ami Hermann Ebongue et d'autres ex collègues de SOS Racisme se sont fait insulter et menacer. Voir sur le Net "les égorgeurs et nazil