Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Angua

Ses blogs

LaVieLesOvairesLeReste.over-blog.com

BIère et punk. Ah non, pardon. SF et FIV. SF, comme Science Fiction, soyons bien clair.
Angua Angua
Articles : 23
Depuis : 08/10/2013
Categorie : Famille & Enfants

Journalsemilitteraire

Lire est mon bonheur, la SFF ma joie! Notes de lectures, critiques, commentaires, réflexions sur le monde et le reste.
Angua Angua
Articles : 722
Depuis : 17/08/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Le Jour où l'humanité a niqué la fantasy, Karim Berrouka

Le Jour où l'humanité a niqué la fantasy, Karim Berrouka

Il est toujours besoin de présenter Karim Berrouka. Ne serait-ce que pour enfoncer le clou : Karim Berrouka nous réjouit quand il chante avec les Ludwig, Karim Berrouka nous réjouit quand il écrit. Lisez-le, écoutez-le. Lisez Le Jour où l'humanité a niqué la fantasy. Ok, c'est moins radical que Le Club des punks contre l'apocalypse zombie,
Et puis, j'ai lu aussi...

Et puis, j'ai lu aussi...

Venise n'est pas en Italie : Léger, savoureux pour le cadre qui est celui où j'ai grandi. Quelques semaines plus tard, je n'en ai déjà plus un grand souvenir, si ce n'est le "ah, comme le film ?" entendu à plusieurs reprises. Oui, comme le film, que je n'ai pas vu, mais la simple bande-annonce me laisse penser que le roman a beaucoup perdu en

Pique-toi toi-même.

Me voilà dans la nouvelle étape du traitement de pré-stimulation ! Où j'ai la joie de vous annoncer que je sais faire les piqûres sous-cutanées, et même les doigts dans le nez, que j'en suis déçue alors que je me voyais déjà en héroïne des temps modernes. Avant, on s'en fait tout un monde. Des ordonnances sont fournies avec la prescrip
Sauveur et fils - T.6, Marie-Aude Murail

Sauveur et fils - T.6, Marie-Aude Murail

On présente encore ? Lu pour faire une pause dans un recueil de nouvelles absolument consternant, je me suis presque félicitée d'être passée à coté lors de sa sortie. Concrètement, rien de neuf sous le soleil : le plaisir de retrouver les personnages, le monde guimauve de Marie-Aude Murail, le pari du plaisir simple de la série qui s'englo
Le grand abandon (Cory Doctorow)

Le grand abandon (Cory Doctorow)

J'attendais ce roman avec avidité. Au point de l'avoir acheté dès son arrivée en librairie, événement assez rare pour être noté. Depuis Little Brother, je savais que Cory Doctorow capable de m'embarquer et de me passionner. Le Grand abandon campe un futur plus ou moins proche, où le capitalisme et ses zottas ont abouti à une domination du
Le Cirque interdit (Célia Flaux) &  le 4e mur

Le Cirque interdit (Célia Flaux) & le 4e mur

Retour des résolutions de début d'année (cherchez pas, les vacances des fêtes sont celles de la déconnexion totale du boulot et du laisser-aller complet, et, ô surprise, j'y reprends le temps de blogguer) et retour des brèves et réflexions en vrac. J'ai fini cette nuit Le Cirque interdit, de Célia Flaux, roman jeunesse fort sympathique dan

Nouvelles du front

Et finalement, stupeur. Ce matin, un transfert se fit. A peu près dans toutes les conditions à éviter, mais, il se fit. Je sais, c'est très bien, plein d'espoir, je suis issue d'une famille trèèèèèèèèès fertile (j'ignore si c'est un signe, mais mes nombreuses cousines Rougon Macquart ont procréé à tour de bras, on se rassure comme o

Science-réalité

... ou pensées décousues qui n'ont pas même pas l'excuse des hormones. Qui pourraient être coupables, pourtant. Car sachez-le, ÇA a commencé, le ÇA étant le tout premier traitement hormonal de la longue série qui arrive, aussi le plus doux, le plus simple et le moins contraignant, sous forme d'un spray nasal à raison de deux pulvérisatio

Pessimisme

Jusqu'à maintenant, je n'ai pas trop eu à me plaindre. Les choses ont suivi leur cours, et plutôt bien. Même si je suis toujours gonflée comme une outre et que j'ai bien conscience de la présence de mes ovaires, on avait de quoi se réjouir, la récolte d'ovocytes était bonne, et huit embryons avaient pris forme. Autant dire qu'on se voyait
Chez soi (Mona Chollet)

Chez soi (Mona Chollet)

Comment habiter son espace, l'histoire de cette habitation, le plaisir de vivre en casanière... j'ose le truisme en observant que cet essai est en plein dans l'actualité ? N'empêche que ce fut un plaisir de le lire. J'avais découvert Mona Chollet avec Sorcières, la magie a opéré à nouveau, et je me surprends à considérer le grand bordel q