Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Angua

Ses blogs

LaVieLesOvairesLeReste.over-blog.com

BIère et punk. Ah non, pardon. SF et FIV. SF, comme Science Fiction, soyons bien clair.
Angua Angua
Articles : 23
Depuis : 08/10/2013
Categorie : Famille & Enfants

Journalsemilitteraire

Lire est mon bonheur, la SFF ma joie! Notes de lectures, critiques, commentaires, réflexions sur le monde et le reste.
Angua Angua
Articles : 722
Depuis : 17/08/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Le Cirque interdit (Célia Flaux) &  le 4e mur

Le Cirque interdit (Célia Flaux) & le 4e mur

Retour des résolutions de début d'année (cherchez pas, les vacances des fêtes sont celles de la déconnexion totale du boulot et du laisser-aller complet, et, ô surprise, j'y reprends le temps de blogguer) et retour des brèves et réflexions en vrac. J'ai fini cette nuit Le Cirque interdit, de Célia Flaux, roman jeunesse fort sympathique dan
Et puis, j'ai lu aussi...

Et puis, j'ai lu aussi...

Venise n'est pas en Italie : Léger, savoureux pour le cadre qui est celui où j'ai grandi. Quelques semaines plus tard, je n'en ai déjà plus un grand souvenir, si ce n'est le "ah, comme le film ?" entendu à plusieurs reprises. Oui, comme le film, que je n'ai pas vu, mais la simple bande-annonce me laisse penser que le roman a beaucoup perdu en

Science-réalité

... ou pensées décousues qui n'ont pas même pas l'excuse des hormones. Qui pourraient être coupables, pourtant. Car sachez-le, ÇA a commencé, le ÇA étant le tout premier traitement hormonal de la longue série qui arrive, aussi le plus doux, le plus simple et le moins contraignant, sous forme d'un spray nasal à raison de deux pulvérisatio

Visite à la Cour des Miracles

Article que j'aurais bêtement appelé "aïe" ou "Houlala, j'ai mal", si je l'avais écrit avant de découvrir les urgences du coin, rayon maternité/gynécologie. Les joies d'une FIV sont sans fin, et j'ai craint de goûter celle de l'hyperstimulation ovarienne (là encore, pour les détails techniques, je vous laisse chercher). Sans entrer dans l

Nouvelles du front

Et finalement, stupeur. Ce matin, un transfert se fit. A peu près dans toutes les conditions à éviter, mais, il se fit. Je sais, c'est très bien, plein d'espoir, je suis issue d'une famille trèèèèèèèèès fertile (j'ignore si c'est un signe, mais mes nombreuses cousines Rougon Macquart ont procréé à tour de bras, on se rassure comme o
Chez soi (Mona Chollet)

Chez soi (Mona Chollet)

Comment habiter son espace, l'histoire de cette habitation, le plaisir de vivre en casanière... j'ose le truisme en observant que cet essai est en plein dans l'actualité ? N'empêche que ce fut un plaisir de le lire. J'avais découvert Mona Chollet avec Sorcières, la magie a opéré à nouveau, et je me surprends à considérer le grand bordel q

En approche

On dirait bien que les choses s'accélèrent. Pour moi, du moins, vu que le monde médical ne s'étonne de rien, mais, le grand principe d'incertitude du lendemain avait dû souligner des choses comme acquises dans mon esprit. A priori (oui, a priori, rappelez-vous, principe d'incertitude), la ponction pourrait avoir lieu dès lundi... ce qui veut
Sauveur et fils - T.6, Marie-Aude Murail

Sauveur et fils - T.6, Marie-Aude Murail

On présente encore ? Lu pour faire une pause dans un recueil de nouvelles absolument consternant, je me suis presque félicitée d'être passée à coté lors de sa sortie. Concrètement, rien de neuf sous le soleil : le plaisir de retrouver les personnages, le monde guimauve de Marie-Aude Murail, le pari du plaisir simple de la série qui s'englo
Générations Collapsonautes ( Yaves Citton & Jacopo Rasmi)

Générations Collapsonautes ( Yaves Citton & Jacopo Rasmi)

Quelque part entre décembre et février, j'ai lu ce livre que j'ai bien failli oublier de rendre. Je regrette de ne pas reprendre vraiment le réflexe du blog, et le temps de réfléchir à mes lectures car en voilà bien une dense et riche, qui mérite qu'on y revienne et qu'on la prolonge avec les multiples références qu'elle donne. Et mainten

Patience et longueur de temps...

.. . que je t'en foutrais de la patience, d'ailleurs, si je n'étais pas polie et bien élevée (dans l'ensemble). "C'est long, c'est dur, c'est rude, c'est pénible", et j'en passe. C'est vrai, on ne va pas se mentir, mais, franchement, à ce stade où les choses sérieuses sont censées commencer prochainement, le pire de tout, et de loin, c'est