En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

bibun

bibun

la passion des mots, soulager ses mots pour garder l'espoir
Tags associés : nouvelles, pensees, poesie, textes

Ses blogs

Bulle de mots le blog de bibun

Bulle de mots le blog de bibun

Les mots nous lient à ce que nous sommes, ce qui nous noue à la vie par de simples évènements, des petits ou grands moments... Mettre des mots sur des émotions, des sentiments sur ce qui est touchant, bouleversant... Puis il y a la tristesse ou encore les faiblesses en laissant les mots soulager et apaiser bien des maux. Des mots pour rire, des mots pour pleurer, des mots pour frissonner, mais surtout des mots pour exister, en bâtissant son avenir par tous ses souvenirs.
bibun bibun
Articles : 348
Depuis : 02/03/2010

Articles à découvrir

La baleine bleue

La baleine bleue

M'imaginer ce mammifère Paisible vie sous les mers Cette lointaine fable d'hier Devenue à présent si mortifère La baleine bleue Qu'un simple jeu On rit juste un peu Rien de soupçonneux C'est seulement des défis Avec des vidéos à l'appui On me like donc je vis Plus être l'inconnu que l'on fuit Je suis aimée Même acclamée Des ailes m'ont
Sous ce ciel étoilé

Sous ce ciel étoilé

Là où je voudrais t'emmener, des endroits encore ensommeillés que tes yeux n'ont pu te montrer, parce qu'il n'y avait pas les mots pour les réveiller, les animer, les exprimer... C'est un peu comme l'amour que l'on peut ressentir, ce que l'on a pu acquérir, ce que l'on a pu se dire, qui donne à notre coeur cet élan, ce qui fait de nous des c
Les petits riens dérisoires

Les petits riens dérisoires

Les sentiments ne sont jamais facile à confier, à se donner ou même à trouver, mais il ne faut pas cesser de les chercher, tout finit par arriver... Les plus belles histoires ont pris leur naissance dans le hasard, avec des petits riens et parfois même, seulement du dérisoire.
Mon unique toi

Mon unique toi

Ce sens à ma vie L'avant et le puis... Ensemble l'envie Dessinons l'infini Mon unique toi Peu importe l'endroit Que tu sois là Mon unique choix Même sous la pluie Un seul parapluie Ta présence qui me suffit Toi, mon éclaircie Mon unique toit Quand s'enlacent nos bras Je t'aime juste comme ça Mon unique foi Mes lendemains Dès l'aube, ta main
Juste dire

Juste dire

Juste vouloir dire... Des sentiments que l'on souhaiterait tant offrir, mais les mots ne veulent pas sortir sans pouvoir exprimer ce que l'on peut ressentir, comme si certaines choses ne pouvaient se traduire. Ce n'est même pas mentir, ni même se l'interdire, juste l'impression que les sons restent prisonniers, tout ce que l'on voudrait confier,
La même longueur d'onde

La même longueur d'onde

Ces petits riens pour se séduire Qui se vivent parfois sans mot dire Ce sentiment qui parvient à nous envahir Fondre seulement au travers d'un sourire Peu importe la distance Cette personne à qui l'on pense Etre sur la même fréquence Savoir compléter les silences Se sentir toujours un peu plus attiré Bien au-delà de nos côtés imparfaits C
L'extraordinaire légende oubliée de l'homme au parapluie

L'extraordinaire légende oubliée de l'homme au parapluie

Il existe une très ancienne légende que l'on retrouve dans beaucoup de cultures et de civilisations aujourd'hui disparues sous toutes formes de représentations, mais avec un point commun, toujours avec ce qui pourrait s'apparenter de nos jours à un personnage abrité sous un parapluie. On a pu suivre cette histoire devenue légende à travers l
L'ombre entre nos mondes

L'ombre entre nos mondes

Je ne saurais vous dire avec précision comment et quand cela commença. Il aura fallut quelques insomnies pour m'en rendre compte. Ce fut une nuit parmi d'autres. Une nuit, parce que ça se passe toujours la nuit, à l'heure où sonne minuit. Pas à un autre moment, de minuit jusqu'au soleil levant, car après tout reprend sa place initiale, comme
Une fois encore...

Une fois encore...

Être à nul autre endroitSeulement ce présent làNotre première foisQu'on oubliera pas Juste se sourireQui parvient à tout direL'inexistence du pireN'avoir qu'un même souvenir Qu'on le veuille ou nonRessentir ces vibrantes émotionsLe coeur avant la raisonSans un semblant d'explication Ces moments de choixPour les vivre avec toiDu murmure dans
Nos mots qui flottent au vent

Nos mots qui flottent au vent

Si l'on riait encore un peu De nos jours pas si glorieux Ou de nos rides qui nous font vieux Profiter de ces instants chaleureux Soyons juste taquin Sans être mesquin Soyons riche de rien Sans se lâcher la main Si l'on jouait à la courte échelle Pouvoir se hisser dans la nacelle La toile se gonfle et déploie ses ailes Et s'envoler jusqu'au bal