En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Christine Atger

Ses blogs

Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil

Le blog de Christine Atger, écrivain public, écrivain conseil

Anecdotes, réflexions et états d'âme d'un écrivain public...
Christine Atger Christine Atger
Articles : 249
Depuis : 30/12/2009
Categorie : Entreprises & Marques

Articles à découvrir

Monsieur rentre au pays

Monsieur rentre au pays

M. K. travaille, mais à temps partiel ; elle gagne moins de 200 € par mois. Elle vit avec son mari et leurs nombreux enfants. J’écris de temps en temps les courriers dont ils ont besoin. La dernière fois, monsieur demandait à son employeur la permission de s’absenter pendant deux mois, en congés payés et en congés sans solde. Cette foi
C'est une bêtise !

C'est une bêtise !

Une des dames qui attend son tour est venue avec ses deux enfants. On ne peut pas dire qu’ils sont sages ni qu’elle s’en occupe ! J’entends des courses, des cris et des bruits suspects dans le couloir et me demande même à un moment si je ne vais pas intervenir. Puis les bruits s’éloignent. Quelque temps après, quand je reviens dans mo
Comment on a pu accepter ça ?

Comment on a pu accepter ça ?

La première fois que j’ai reçu Mme G., elle essayait de résoudre un litige avec un laboratoire. Pas n’importe quel litige dans n’importe quel laboratoire : elle est dans un processus de procréation médicalement assistée et l’unité de stockage du laboratoire, après un incident technique, avait perdu les échantillons de paillettes co
Que peut-on faire ?

Que peut-on faire ?

M. B. veut renouveler son dossier DALO. Il m’apprend que le précédent a été rejeté et me montre la décision : la demande de logement était trop récente (à peine six mois). Dans ce département, le délai dit « normal » est de trente-six mois. Je tente d’expliquer ce motif, de montrer que ce nouveau dossier risque d’avoir la même i
Je ne sais pas (2)

Je ne sais pas (2)

Le début de ce billet est à lire ici :début du billet Sans me laisser le temps d’ajouter quoi que ce soit, il se lève d’un bond en s’indignant de mon ignorance. Je suis abasourdie. Puis, considérant que, s’il est debout, c’est qu’il veut partir, je ramasse ses documents, les lui tends et lui dis : « Au revoir, monsieur. » Qu’ai
Je ne sais pas (1)

Je ne sais pas (1)

Le ton de M. B. quand il se signale comme étant la prochaine personne à recevoir sonne désagréablement à mon oreille durant un instant très furtif. Mais je ne m’y attarde pas, car il s’agit vraiment d’un détail, me semble-t-il. Il est quelque peu excédé : il a reçu plusieurs notifications de la CAF, à quelques jours d’intervalle,
Que vous a dit le contrôleur ?

Que vous a dit le contrôleur ?

M. F. a une notification de fin de droit au RSA datant du 23 février et veut contester. Le contenu du courrier ne dit des raisons de cette décision, simplement : il ne remplit pas les conditions. Je questionne : a-t-il vu dernièrement la personne qui le suit dans le cadre du RSA ? Oui, en janvier. Y avait-il quelque chose de particulier ? Non.
Une permanence ordinaire

Une permanence ordinaire

Pff... Je commence à me sentir vraiment fatiguée en cette fin de matinée de permanence, voire hébétée. Que se passe-t-il ? Un coup d’œil sur mon tableau de statistiques me fait comprendre immédiatement la raison de cette lassitude : j’ai reçu onze personnes en un peu moins de trois heures ! Et, pour la plupart, je suis incapable de dir
Moi, je sais surtout écrire

Moi, je sais surtout écrire

Les explications de Mme M. sont embrouillées, mais je finis par comprendre sa demande. Après plusieurs mois de non-paiement de son loyer, elle est assignée par son propriétaire qui veut récupérer les sommes dues. Il lui a fait parvenir un décompte qu’elle conteste. Elle veut que j’établisse un décompte rectificatif. Zut ! Moi, je sais
Économie domestique

Économie domestique

Après une énième attestation d’hébergement pour son fils, M. K. se plaint du montant de ses mensualités à EDF. Je vérifie ses deux derniers échéanciers et sa dernière facture : le montant des mensualités cette année a été réduit. Je le lui fais remarquer, mais, « quand même », il trouve que c’est beaucoup. Je lui explique que