En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ladji

Ladji

Soufi, chercheur en métaphysique,
Tags associés : rene guenon, islam, la patience

Ses blogs

univers-soufi

univers-soufi

Soufisme
Ladji Ladji
Articles : 437
Depuis : 29/02/2012
Categorie : Religions & Croyances

Articles à découvrir

Le cheikh Ahmad  al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 1

Le cheikh Ahmad al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 1

Le récit qui va suivre est du Dr Marcel Carret, qui a eu le privilège de visiter et de soigner le cheikh al'-Alawî durant les dernières années de sa vie. Le lecteur comprendra, après en avoir pris connaissance, pourquoi nous avons placé ce récit au début de ce livre: c'est que nous avons là le témoignage d'un homme à la fois désintére
LES TROIS SORTES DE NAWÂFIL - Al-Ghazâlî

LES TROIS SORTES DE NAWÂFIL - Al-Ghazâlî

Derviches Sache qu'en dehors des prières prescrites il y'a trois sortes de prières nawâfil : les sunan, les prières recommandées (al-mustahabbât) et les prières volontaires (al-tatawwu'ât). Par sunan nous entendons ce qu'on a rapporté que l'Envoyé de Dieu observait régulièrement comme prières consécutives (al-rawâtib) aux prières p
Rûmi, sa vie et  ses oeuvres - Eva de Vitray (partie II)

Rûmi, sa vie et ses oeuvres - Eva de Vitray (partie II)

Dans une lettre que nous citons plus loin, il compare l'homme dans sa condition terrestre à l'embryon dans le sein maternel. Si l'on parlait à cet embryon de ce qui se passe dans le monde, quel sens cela aurait-il pour lui ? Pourtant, cet embryon est doué d'intelligence, nous le savons aujourd'hui. On a fait de nombreuses recherches sur le foetu
Le cheikh Ahmad  al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 3

Le cheikh Ahmad al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 3

A partir de ce jour, j'eus l'impression que je l'intéressais davantage. Jusqu'alors, nos relations, fort amicales et apparemment intimes, n'avaient pas dépassé les limites d'une amitié normale. J'avais été pour lui une connaissance sympathique et agréable, mais, malgré tout, étrangère et distante. Des années s'étaient écoulées durant
Le cheikh Ahmad  al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 2

Le cheikh Ahmad al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 2

Au début de nos relations la zaouïa actuelle n'existait pas encore. Un groupe de foqara (disciples) avait bien acheté le terrain sur lequel elle devait être édifiée et en avait fait don au cheikh. Les fondations avaient même été commencées, mais les évènements de 1914 en avaient suspendu les travaux. Ceux-ci furent repris en 1920. La fa
Rûmi, sa vie et  ses oeuvres - Eva de Vitray (partie III)

Rûmi, sa vie et ses oeuvres - Eva de Vitray (partie III)

Un grand penseur orthodoxe Suivant les prescriptions de l'Islam, Rûmi n'a jamais fait de différence entre les traditions. Du reste, tous les habitants de Konya sans exception suivirent ses funérailles. Dans une célèbre sourate du Coran, Dieu dit : " J'atteste la vérité de cela par le figuier, par l'olivier, par le mont Sinaï, et par ce pays
LES FONCTIONS RELATIVES AUX ACTES DE BASE DE LA PRIÈRE- Al - Ghazâli

LES FONCTIONS RELATIVES AUX ACTES DE BASE DE LA PRIÈRE- Al - Ghazâli

S'agissant des fonctions relatives aux actes de base de la prière, elles sont au nombre de trois : La première : L'imam doit alléger le rukû' et le sujûd sans dépasser la répétition de trois tasbîhât (glorification) au cours de chacun d'eux. En effet on rapporte qu'Anas a dit : " Je n'ai jamais vu de prière plus légère tout en étant p
Le cheikh Ahmad  al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 4

Le cheikh Ahmad al-'Alawî - Un maître soufi du XXème siècle - partie 4

- Vous êtes plus près de Dieu que vous ne croyez. Quand il me dit ces, le cheikh El-Alaoui n'avait plus que peu de temps à vivre. Le pèlerinage à la Mecque qu'il avait voulu accomplir avant de mourir, et auquel il avait ajouté un voyage en Syrie et en Palestine, l'avait épuisé. Il était d'une faiblesse extrême, mais son esprit travaillait
La mort dans la pensée de Rûmî - Eva de Vitray

La mort dans la pensée de Rûmî - Eva de Vitray

" La nuit des noces..." (Sheb-el-arus). C'est du 17 décembre qu'il s'agit, le jour où l'on commémore en Turquie le départ en 1273 pour la vie éternelle de Mawlânâ Djalal-od-Dîn Rûmi qui, durant toute son existence terrestre, avait aspiré à la suprême rencontre. Lors de sa dernière maladie, à un ami venu lui souhaiter une prompte guér
 Rûmi, sa vie et ses oeuvres - Eva de Vitray (partie I)

Rûmi, sa vie et ses oeuvres - Eva de Vitray (partie I)

Ô soleil de Tabriz ! J'étais neige, à tes rayons je fondis, la terre me but. Brouillard d'esprit, je remonte vers le Solei l. Ces vers de Rûmî, le plus grand poète mystique de l'Islam, sont dédiés à la mémoire de celui qui fut son maître spirituel, dont le nom - Shams - signifie soleil en persan. Djalâl-od-Dîn - Rûmi naquit en 1207 à