Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
chervalin

chervalin

Travailleur social, éducateur spécialisé devenu intervenant socio judiciaire. Ces chroniques sont inspirées de récits de vie. Elles alternent ou cèdent la place à des rélexions irritées sur le foot, les médias etc.

Ses blogs

les chervans

Édition, promotion, présentation, animation, vente des productions de Chervalin. (livres, nouvelles, chansons, chroniques, photos)
chervalin chervalin
Articles : 29
Depuis : 14/10/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Le blog de lesdesnoueurs.over-blog.com

chroniques d'un intervenant sociojudiciaire
chervalin chervalin
Articles : 193
Depuis : 27/11/2010
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

Senones 1973. 5 - La paix du christ

Senones- 1973- la paix du christ Quand tu travailleras comme éducateur d’internat et de loisirs à La Combe, du haut de tes 20 berges on va te demander d’éduquer comme ta fonction l’indique. Déjà tu te diras qu’il faut que tu finisses rapidement de connaître le vaste monde qui t’entoure car ta mission, puisque tu l’as acceptée, se
Senones 1973. 1

Senones 1973. 1

1973 1. Tu arrives à Senones par le car venant de la gare d' Etival. On t'avait dit que c'était la montagne mais tu ne vois pas bien encore les sommets. En fait, tu n'en verras pas. Tu pénètres dans une sombre vallée en longeant d'interminables usines. Et puis on te dit que maintenant il faut monter la côte pour arriver à La Combe. Une valis

Que l'amour est triste, mon amour

Il existe un cout moment dans les stations essence, c'est le laps de temps où le précieux liquide s'engouffre goulument dans le réservoir, ce moment où les chiffres défilent de plus en plus vite et que par peur, on détourne les yeux. Devant, derrière, là où le regard porte dans un ailleurs dont on se fiche royalement. Tout à l'heure c'ét

https://www.dropbox.com/ow/msft/edit/home/DISTRICT%20COM%20FEMININE/Commission%20section%20sportive/diaporama%20pour%20les%20coll%C3%A8ges.odp?hpt_click_ts=1430657728561http://
les pokémons

les pokémons

En me promenant hier, j’ai porté mes pas vers le lac béni après avoir monté péniblement la rampe qu’empruntent les coureurs de la Gypaète. Je voulais éviter la foule mais je l’ai retrouvé quand même aux abords du lac. C’est là que je les ai croisés, côtoyé plutôt pendant une centaine de mètres, un groupe familial. Un vrai ! A
la chute du sorbier

la chute du sorbier

La chute du sorbier à Mon beau-père Riri qui vient de nous quitter. Il y avait ce sorbier qui, un soir de trop de neige, est tombé. Il n'avait pas plié, ni cassé. Il y avait quelque chose d'abimé et avait ployé jusqu'à s'effondrer sur la couverture de neige. Il y avait longtemps qu'il était posé là devant la fenêtre Sculptant comme il f

une ile

Une ile. Et sur cette ile seront organisés toutes les manifestations sportives planétaires. Les Jo bien sûr mais aussi tous les championnats mondiaux de toutes sortes de disciplines individuelles ou par équipe. J'imagine l'absence de corruption pour obtenir le droit d'organisation les droits audio visuel et autres passe droits que j'ignore. Voi
Marie

Marie

Elle trottinait toujours en sifflotant. Ce n’était pas vraiment siffler. C’était plutôt sichuintiner Mais il semblait que les vaches la comprenaient. Dans l’écurie, quand elle traisait, ou quand elle faisait le curage. Jamais elles ne se seraient amusées à regimber. Elles savaient. Personne n’aurait pu dire ou répéter la chanson C
Géroltz

Géroltz

J'avais commis dans un précédent blog il y a maintenant 6 ans, un texte m'indignant sur les retransmissions télévisées des jeux olympiques. Une course comptable au nombre de médailles primait et je m'aperçois que cela continue en pire. Les journalistes plus ou moins commentateurs, le disent eux-même: "Nous faisons la chasse à la médaille"

La table d'à coté

Elle est toute pimpante, frétillante et trépigne d'impatience. Elle a tellement envie de lui dire ce qu'elle vient de vivre qu'elle ne sait pas par quel bout commencer. Nous sommes sur une terrasse, c'est l'été qui bientôt occupera la place et les tables sont toutes contentes d'être de sortie.(Les chaises aussi certainement). Bref en ce midi