En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Christian

Ses blogs

Valinor

Valinor

Bienvenue à Valinor. Le blog de la poésie et de la féerie sur les traces du petit peuple et de la chevalerie. Poésies d'un autre monde, voyages dans la terre du milieu au sein du monde de Tolkien et au pays des légendes d'antan dans la forêt de Brocéliande.
Christian Christian
Articles : 426
Depuis : 31/05/2005

Articles à découvrir

Spleen dans la nuit

Sous un ciel gris des cloches sonnent, Bercées par un vent monotone. Le rêve d'un corps qui se baigne, Surgit dans des pensées qui saignent. Une nuit apocalyptique, Dans sa douce illusion magique, Au milieu de sons mélodieux, Chante son destin malheureux. Le ciel est nuageux et sombre, Faisant juste entrevoir son ombre, Entourant la lune éclai
Retour sur les terres immortelles

Retour sur les terres immortelles

Au travers de lointains nuages dispersés, Une lueur s’éveille à travers le brouillard, Quand un grand décors se dessine, le soir tard, Ressuscitant enfin tout un monde oublié. Détaché pour toujours de la planète terre, Au pays ou jamais aucune âme ne dort, Un monde parallèle ou les songes sont d'or, Couleur qui recouvre l'étendue de la
Les cavaliers noirs

Les cavaliers noirs

Un sillage gelé Se trace dans la peur, Au fond de la vallée, Répandant la terreur., Dans la nuit la plus sombre, Sous des nuages gris, Les cavaliers de l'ombre, Ont des formes sans vie. Condamnés à errer, Spectres de l'infini, Au destin tout scellé, Le mal est leur défi. Leurs ondes sont glacées, Leurs airs fantomatiques, Tourmentent la for
Ames fusionnées

Ames fusionnées

Un sifflement venu d'ailleurs, Qui chante les flots agités, Anime la nuit dans nos cœurs, Au sein des âmes fusionnés. Ressentiment d'une autre vie, Une image semblant lointaine, Dans un trés court instant surgit, Quand la passion reprend haleine. Un nouveau monde parallèle, Semble s'ouvrir soudainement, Comme l'oiseau déploie ses ailes, S'en
La vieille forêt

La vieille forêt

Une étrange forêt qui semble hors des temps, Avec ces verts espaces aux arbres dominants, Garde le souvenir de toutes ses légendes Dans une atmosphère ambiante torturée, Avec des airs menaçants semble s'agiter, Un énorme saule avec des branches qui pendent. Des herbes qui dansent sous des sons caverneux Suivent dans la cadence sous un ciel b
Dans le souvenir de la légende d'Ys

Dans le souvenir de la légende d'Ys

Un vent s'agite le long des flots, Des vagues se sont dispersées, Remuant les reflets dans l'eau, Réveillant des milliers d'années. De très vieux récits d'autrefois, Veulent de nouveau resurgir, Bercés par le son d'une voix Qui chante l'air du souvenir. Calmes sont les eaux au repos, Aux reflets qui bercent mon cœur, Quand tout à coup au ma
Visage dans la nuit

Visage dans la nuit

Dans le grand flou d' une âme qui se meurt, Sensation de voir s'envoler mon cœur, Ne voulant plus croire aux présages heureux, Je vis une lueur devant mes yeux. Image semblable à une madone, Comme sous le son des cloches qui sonnent, Visage qui dans mon rêve a surgit, Divine vision au cœur de la nuit. Illusion d'un doux bonheur éternel, Celu
Poème de Noël

Poème de Noël

Comme un songe qui semble venir du passé, L'image d'un traineau apparait en vision, Celui de cet instant ou les cloches tintaient, Quand enfants nous regardions le ciel tout au fond. Sous les voix des anges en cet instant solennel, Qui nous enthousiasmaient de leur air merveilleux, Tandis que nous entonnions ce chant de Noël, Pour célébrer la n
L'étoile du soir

L'étoile du soir

Perdu dans les ténèbres de la nuit, Dans la profonde obscurité, je vis Une lueur illuminer le ciel, Qui semblait venir d'un monde irréel. Dans le souvenir des rêves d'antan, Quand la musique apportée par le vent, Avec sa mélodie berçait mon cœur, Je retrouvais ses doux airs enchanteurs. L'étoile du soir venue me chercher, Au milieu des so
Vers la lumière des temps

Vers la lumière des temps

Au beau milieu d'un court instant inattendu, L'envol du temps est brutalement suspendu, Les aiguilles de l’horloge, soudainement Se disloquent en arrêtant le fonctionnement. Croyant faire une longue chute interminable, J'imagine voir des ébauches sur le sable, Des dessins que l'eau et le vent ont emporté, Mais la mémoire du temps les a conser