En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

catdeblo

catdeblo

Je suis graphothérapeute-clinicienne : travail thérapeutique ciblé sur les difficultés d'écriture (enfants, ados, adultes) ; j'exerce en libéral à Fontainebleau et en parallèle j'aime peindre, photographier.

Ses blogs

le blog de catdeblo

le blog de catdeblo

Réflexions diverses et variées sur le thème -la trace- ; des apprentissages ; de l'écriture à la peinture, du gribouillis au dessin
catdeblo catdeblo
Articles : 79
Depuis : 14/03/2011
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

comment lui apprendre à écrire???

comment lui apprendre à écrire???

C'était ce matin sur une chaîne tv : comment "corriger l'écriture"! titre d'une intervention pour parler de l'écriture... ça commençait mal! et tout au long du reportage, hélas, ma première impression s'est confirmée. On a souvent tendance à traiter ce problème comme un handicap, une anomalie qui mériterait d'être revue et corrigée ;
la crainte de la séparation

la crainte de la séparation

L'écriture qui balbutie et refuse d'avancer sinon dans l'inquiétude et la souffrance est le témoin de cet émoi qui saisit nos jeunes patients. Que c'est difficile de grandir! que c'est difficile de se détacher de papa et maman même si par ailleurs on rêve parfois de brûler les étapes et d'être déjà "grand". "Quand on arrive à l'âge o
digital natives

digital natives

eh oui... sacré tableau noir ou vert... on y écrivait avec une craie.... il y a si longtemps?? Les "digital natives" ou les -enfants du numérique- sont-ils si différents de ce que nous étions nous, enfants des années cinquante?? Je ne sais pas quels adultes ils deviendront, pourront-ils accepter l'attente, eux qui vénèrent la déesse "impat
"je sais ce que je veux"

"je sais ce que je veux"

flamboyance de Derain Mal écrire = avoir mal en écrivant. Tout est dit dans un premier temps. Un patient est souvent prêt à l'entendre et y adhère volontiers. En revanche l'informer que c'est compliqué pour lui ou pour elle de sentir la tension dans le corps en lien avec son état émotionnel est une toute autre affaire. Ce n'est pas la volon
Chagrins scolaires

Chagrins scolaires

sculpture de Jurga Comment être présent et sentir ce que nous vivons pour de bon? Ce n'est pas si simple d'écouter ce que nous disent nos émotions. La rentrée scolaire est passée ; chacun-e l'a affrontée avec ses propres préoccupations, tant les parents que les enfants. Pour certains de mes patients, c'est avec difficulté et la peur au ven
le dialogue malgré tout...

le dialogue malgré tout...

Dans le cadre d'un travail thérapeutique avec les enfants, on est en première ligne aussi avec les parents. Les situations familiales sont variées et pas toutes "classiques" : recomposées, monoparentales, séparées pour le meilleur et parfois aussi pour le pire... Au milieu? des enfants qui ont aussi à "composer" avec deux paysages. Il y a de
aller en classe? pfff pas envie!

aller en classe? pfff pas envie!

BIen sûr les vacances c'était hier et on a encore la tête à la plage, on se traîne un peu même si la rentrée c'était super! Retrouver ses copains, se raconter l'été, c'est bien mais la nouvelle maîtresse n'est pas terrible... ou bien "j'ai récupérer le prof qui ne m'aime pas!"... ou "ils ne sont pas sympas dans ma classe et je ne conna
corps et graphie

corps et graphie

sculpture Martine Kerbaol Le travail thérapeutique est parfois comme un ballet qui se déroule sur une scène bien cadrée. Tout au long de la séance il est nécessaire de garder le contact avec le patient, de l'encourager à mi-mots, d'un regard, d'une pression de la main. Bien souvent c'est la tension qui sert d'émissaire pour dire à quel poi
et ça va durer longtemps?

et ça va durer longtemps?

Cette phrase je l'entends souvent et j'avoue qu'elle me laisse perplexe. Oui, "ça va durer longtemps". Combien de temps? Je ne sais pas. En revanche, je sais qu'un travail thérapeutique quel qu'il soit ne se résout pas en 3 séances. En ce qui concerne la graphothérapie clinique, il en va de même. Il s'agit d'un travail de relaxation qui prend
la tangente!

la tangente!

"Mon écriture fait comme moi! elle prend la tangente..." Qualifié d'instable, d'agité, d'hyperactif, cet ado s'indigne : "franchement à quoi ça sert que j'écrive? personne ne me relit! On dit : écrire? ça n'a pas d'importance et pourtant personne ne s'en fout puisque je perds des points à chaque exercice écrit!". En le regardant, je me di