Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Catherine

Catherine

47 ans. 5 enfants. Maman solo. Des hauts, des bas, des loopings et des Grand 8. Rien d'extraordinaire mais rien d'ordinaire non plus.

Ses blogs

Le trèfle à 5 feuilles

Le trèfle à 5 feuilles

Chroniques, humeurs, délires et soupirs d'une femme ordinaire à la tête d'une tribu extraordianaire
Catherine Catherine
Articles : 100
Depuis : 25/06/2013
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

"Ce n'est pas grave, on reviendra..."

"Ce n'est pas grave, on reviendra..."

Ils ont sonné à la porte et c'est après que tout a commencé. Un rendez-vous pas programmé, une hôte en pyjama, les cheveux en bataille, 6 paniers de linge étalés sur la table de la salle à manger, la pagaille, la débandade, la poussière, les traces de choco, de ketchup... et d'un passé pas encore nettoyé. Une confusion, une gêne, un "
A toi qui a fait peur à nos filles

A toi qui a fait peur à nos filles

Tu avais tes cylindres, tu avais ton casque, tu avais ton ascendance et probablement une certaine forme de sadisme... Toi, c'est celui qui, ce vendredi, t'es permis de faire peur à nos filles. De les suivre alors qu'elles roulaient innocemment à vélo. Des les scruter silencieusement alors qu'elles te saluaient poliment. De tourner autour d'elles
Plongée en eaux troubles

Plongée en eaux troubles

Il y a plusieurs jours, une semaine tout au plus, vacances obligent, je me suis offert une petite séance de plongée en eaux profondes. Je ne sais pas si vous le savez mais en plongée profonde, le matériel doit être particulièrement préparé en raison des risques encourus. Pour palier à ces dangers, le plongeur descend et remonte le long d'u
Et maintenant on fait comment?

Et maintenant on fait comment?

J'ai la gueule de bois. Comme tant de fois ces derniers mois, j'ai la gueule de bois. Je chancèle, je titube, je vacille et pourtant je n'ai pas trop bu. J'aurais tellement aimé me réveiller d'une soirée trop arrosée, à rire, à chanter et à danser. Ces délicieuses soirées où, juchées sur nos tabourets, le coude sur le zinc, nous refaiso
Re Con Version

Re Con Version

La vie nous joue souvent parfois des mauvais tours. Je, vous, nous sommes tous bien placés pour le savoir et il faut pouvoir rebondir, telle une baleine sur un trampoline. L'autre nuit je réfléchissais à la nouvelle impulsion que je pourrais donner à ma vie. J'ai besoin d'y donner un nouveau sens, du piment et un gros certain changement. Bien
Sept ans de malheur

Sept ans de malheur

Sans doute rentrais-tu chez toi après une longue journée de travail. Il faisait chaud, il faisait beau. Peut-être rêvais-tu d'une boisson bien fraîche, d'une épouse et d'enfants qui t'attendaient. Peut-être écoutais-tu la musique à fond parce qu'après tout on est un peu tous pareil, quand le ciel est bleu, la température monte, le volume
Le grand voyage

Le grand voyage

J'étais devenue sa voisine un matin de janvier 2008 mais je le connaissais déjà de vue depuis 2002. Il était là, tous les matins, devant sa porte, répondant d'un grand revers de la main à chaque automobiliste qui le saluait d'un petit coup de klaxon. Et on en entendait des coups de klaxons. Longtemps il a traîné la dégaine de Lucky Luke e
Lard d'être père

Lard d'être père

Les pères sont un peu comme des jambons. Qu'ils soient de Bayonne, de Paris, de Parme, d'Ardenne, de York ou même d'Aoste. Il y a le père Magistral qui assume sur tous les fronts. Quand les jambonneaux étaient petits, au même titre que la mère, spontanément il s'est levé la nuit, il a participé au change, au biberon, au bain, à la premiè
"Je vais bien, ne t'en fais pas"

"Je vais bien, ne t'en fais pas"

C'est étrange comme le célibat interpelle. Personnellement, le célibat des prêtres m'interpelle tout comme celui des nonnes. Celui des parents solos m'interpelle nettement moins. Sans doute parce que je suis solo, sans doute parce que je suis célibataire et qu'au moment de l'explosion atomique de mon couple, j'ai mangé quelques champignons ha
Faites des mères...ou pas

Faites des mères...ou pas

Sigmund Freud affirmait qu'il n'y a pas métier plus difficile à exercer que celui d'être parent. Quand une jeune fille lui demanda un jour comment bien faire avec son enfant, il lui répondit : "Faites, de toute façon ce sera toujours mal". Encourageant n'est-il pas??? Ce matin les feuilles se sont levées dans la plus grande discrétion. Tout