Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Vincent Sorel

Vincent Sorel

Illustrateur free-lance, et accessoirement amateur de cinéma www.vincent-sorel.com

Ses blogs

oublimonami.over-blog.com
Vincent Sorel Vincent Sorel
Articles : 699
Depuis : 22/07/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

The Emperor in August (Masato Harada, 2015)

The Emperor in August raconte les quelques mois précédant la capitulation du Japon, le 15 août 1945, par la voix radiodiffusée de l'empereur Hirohito. Dans la première partie, on suit les différentes négociations gouvernementales : faut-il poursuivre la guerre, pousser la population à combattre, accepter les conditions de la conférence de

Les Trois Frères (Didier Bourdon, Bernard Campan, 1995)

Trois hommes découvrent qu'ils sont frères, et que leur mère, qu'ils n'ont jamais connue, leur laisse un sacré héritage. Sauf qu'en fait non. Ah et puis à un moment ils trouvent un enfant. Comme à peu près tout le monde de ma génération, j'ai été ultra fan de ce film, et avec les copain·es du collège on passait notre temps à se balan

They Shot the Piano Player (Fernando Trueba, Javier Mariscal, 2024)

Le journaliste new-yorkais Jeff Harris se rend au Brésil pour écrire un livre sur la naissance de la bossa nova. Au fil de ses recherches, il découvre le pianiste Tenório Júnior, un musicien brillant, subitement disparu en 1976 alors qu'il accompagnait Vinicius de Moraes en Argentine. Jeff Harris développe une obsession pour ce personnage, et

Vamos a la playa (Bettina Blümner, 2022)

Trois jeunes Allemands se rendent à Cuba pour retrouver Wanja, le fils d'un riche malade. C'est au rigoureux Benjamin qu'est confiée la recherche, avec des moyens illimités qui le mettent mal à l'aise. Il est accompagné par Katharina, la fille du riche, qui semble ne penser qu'au cul (et au tourisme sexuel) et n'avoir aucune considération pou

Fin du monde (Carolina Hellsgård, 2018)

Dans un futur d'apocalypse zombie, où les deux seuls endroits safe sont Weimar et Iéna, deux jeunes femmes (une sorte de Lara Croft pas très agréable et une jeune geek à la ramasse) fuient Weimar pour rejoindre Iéna, perdues au milieu de la nature hostile. C'était sympathique mais pas ouf quand même. Les actrices sont bien, même si leurs p

Polytechnique (Denis Villeneuve, 2009)

Le film, en noir et blanc, raconte la tuerie de l'École Polytechnique de Montréal, où, en 1989, un type est venu tuer des femmes parce qu'il « déteste les féministes ». Sans grande surprise, c'est un film très dur, assez âpre, sans fioritures – il dure 1h10, et c'est tellement intense qu'on n'a pas besoin de plus. Il suit quelques person

The Batman (Matt Reeves, 2022)

Un tueur mystérieux s'en prend aux puissants de Gotham City, cherchant à exposer la corruption (réelle !) de ses élites. Batman se lance à sa poursuite, croisant au fil de sa route un Jim Gordon toujours aussi vertueux, une Catwoman toujours ambigüe, un Pingouin peu recommandable, un Alfred Barbu (!), des maffieux forcément dangereux, et dé

Le Discours d’un roi (Tom Hopper, 2010)

Le prince Albert, futur George VI, est bègue, et c'est un sacré handicap dans ses fonctions officielles. Il rencontre un docteur pas comme les autres qui va essayer de remédier à ça. J’y allais à reculons la première fois que je l’ai vu, probablement à cause du côté « film historique sur des histoires de roi », et déjà la premièr

La Pérégrination vers l'Ouest (Wu Cheng'en, fin du XVIe siècle)

Ce bel ouvrage publié par les éditions 2024 reproduit l'édition japonaise de 1805-1837, richement illustrée par Ōhara Tōya, Utagawa Toyohiro puis Katsushika Taito. La qualité des images est remarquable et s'améliore même au fil du récit ; le Roi singe a souvent une tronche pas possible, et c'est assez amusant de se dire que c'est probable