Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Vincent Sorel

Vincent Sorel

Illustrateur free-lance, et accessoirement amateur de cinéma www.vincent-sorel.com

Ses blogs

oublimonami.over-blog.com
Vincent Sorel Vincent Sorel
Articles : 499
Depuis : 22/07/2013
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

7 (romans) (Tristan Garcia, 2015)

7 (romans) (Tristan Garcia, 2015)

7 est un recueil de sept courts romans, ou longues nouvelles. C'est un livre merveilleux d'un auteur décidément important (au moins pour moi), qui a aussi écrit le formidable Mémoires de la jungle (2010) et le très bien Les cordelettes de Browser (2012). J'ai besoin de faire un résumé à peu près exhaustif du livre pour en parler, donc ça

Mommy (Xavier Dolan, 2014)

Le jeune Steve (Antoine Olivier Pilon), un ado en proie à des crises de colère qui peuvent être très violentes, est viré du centre qui l'hébergeait. Sa mère Diane (Anne Dorval) s'occupe de lui, avec l'aide de leur voisine Kyla (Suzanne Clément). Le film tourne autour de ce trio, de leurs éclats de violence, de leurs rires, de leurs galère

Burning (Lee Chang-dong, 2018)

Jongsu est un jeune homme réservé, aspirant écrivain sans emploi, qui habite dans la ferme de ses parents absents. Il croise par hasard Haemi, une jeune femme qui habitait le même village que lui, et iels passent du temps ensemble jusqu'à ce qu'Haemi décide d'aller voir les bushmen en Afrique Noire. À son retour, elle est accompagnée de Ben

Monsieur Link (Chris Butler, 2019)

Au début du XXe siècle, sir Lionel Frost est un aventurier en quête de créatures extraordinaires : la séquence d'ouverture le voit se confronter, avec un flegme tout britannique, au monstre du Loch Ness. Afin de se faire accepter par une société d'explorateurs, il part à la recherche du Bigfoot. Et c'était pas terrible. L'histoire est conv

Monster (Patty Jenkins, 2003)

Aileen (Charlize Theron) est une prostituée désespérée, victime de nombreux abus dans sa jeunesse. Alors qu'elle boit un dernier verre avant de suicider, elle tombe sur Selby (Christina Ricci), une jeune lesbienne : une romance instable et un peu toxique se développe. Fauchée, Aileen est bien obligée de se prostituer malgré son dégoût des

The Hangover (Todd Phillips, 2009)

Un enterrement de vie de garçon tourne mal : personne ne se souvient de ce qui s'est passé la veille, un tigre dort dans la baignoire, un des convives a perdu une dent… Et surtout le futur marié a disparu. En partant à la recherche du disparu, les fêtards essayent de retracer le chemin de leur soirée de la veille. Bon, sans avoir vu ce film

Lost in Translation (Sophia Coppola, 2003)

L'acteur Bob Harris (Bill Murray) est à Tokyo pour tourner une pub pour du whisky, Charlotte (Scarlett Johansson) est à Tokyo pour accompagner son mec photographe. Pour résumer en quelques mots : iels s'ennuient dans un hôtel de luxe, iels vont à un karaoké, iels s'ennuient dans l'hôtel, Bob part en disant à Charlotte des mots qu'on entend

2001, l'Odyssée de l'espace (Stanley Kubrick, 1968)

J'ai donc revu 2001, dont je ne vais pas faire de résumé ici. C'est toujours aussi beau, aussi puissant, aussi magnifiquement filmé. Pour 1968, c'est souvent hallucinant. La fin continue de me scotcher, c'est sans doute un des moments les plus ahurissants de cinéma que j'ai vu.

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary (Rémi Chayé, 2020)

Un convoi de pionniers est en route vers l'Orégon. Parmi eux se trouve le chariot du père de Martha Jane Cannary avec ses trois enfants, voyageurs pauvres acceptés de mauvaise grâce. À la suite d'un accident, c'est l'aînée Marta qui prendra les rênes, malgré l'hostilité des autres voyageurs. Cheveux courts, pantalon, entraînement au lass

Quelques films burlesques

La Maison démontable (Buster Keaton et Howard F. Cline, 1920) Buster s'installe avec sa nouvelle femme dans une maison en kit. Évidemment le montage va s'avérer plus compliqué que ce qu'iels espéraient. C'est formidable, c'est drôle, inventif, Buster fait des cascades assez impressionnantes et joue son personnage impassible que je trouve abso