En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sébastien

Sébastien

Bonjour à tous. Sébastien, 28 ans. Je suis parolier depuis peu, même si mes premiers textes date de 2005. Mais j'écris vraiment depuis 2/3 mois. Je suis également à la recherche d'un musicien. Bonne visite sur mon blog
Tags associés : marionnette, amour, chanson francaise

Ses blogs

lestextesdesebastien.over-blog.com

lestextesdesebastien.over-blog.com

Mes textes, mes pensées, mes envies...
Sébastien Sébastien
Articles : 80
Depuis : 20/06/2013

Articles à découvrir

Ma p'tite Junkie

Y 'a l'cendrier qui débordeEt ton joint est mal éteintTu l'as roulé pour la formePour enfumer ton chagrinTes printemps semblent monotonesTa nature reste dénudéePendant que crament un peu encoreTes rêves au fond du cendrier L a coupe est pleine est ras le bolLe soleil pleure ce matinLes canettes s'empilent sur le solEt s'est noyé ton long che

Deux enfants

Deux Enfants Nous étions deux enfantsOn courait dans le ventDes rires, des pleursDes gamins du bonheur Sans grandir On est v'nu, on a vu, on a fui... ... On a eu peur de la vie Demi-tour impossibleAlors main dans la mainUn pied après l'autreOn est sorti du cheminRejoint l'horizonLoin des tirs, des fusils, des canons...... On a eu peur de leurs fa

Regarde moi

Quelque chose de différent. J'avais répondu à une demande (nous étions plusieurs à envoyer des textes) sur une rupture plus ou moins soft, et qui pouvait ressembler à du louane. Mais je pense que c'était vraiment trop dur pour moi. Je poste le texte en ayant modifié le refrain (car le refrain était déjà écrit par la personne demandant d
A vivre

A vivre

Nouveau texte d'un projet que j'ai commencé il y a quelques temps (qui restera je pense qu'un projet ). Plusieurs textes qui forment une histoire autours d'une jeune femme transformée en poupée et d'un homme veuf devenu alcoolique après la disparition de sa femme, qui vont finir par se rencontrer, et qui sait, peut-être s'aimer. J'ai déjà é

A Cappella

Un nouveau texte, qui cette fois est pour une femme. J'essaie de varier un peu les plaisirs. ;) On refait le tour de la question Dans nos détours on s'ankylose Je me cramponne à tous tes mots Tu m'emprisonnes dans mes défauts Mais sans toi, Mon air se joue a cappella Sans tes paroles, sans ta voix Sans toi Sans toi, Mes mots se chantent a cappel

Merci

J'y ai laissé des bouts entiersDans chaque coin du mondeDe grands moments d'éternitéQui ne duraient qu'une seconde Dans mon exil de condamnéLa terre n'était plus rondeOù j'ai tant de fois chaviréDans c'qui aurait pu être ma tombe Vous qui m'avez portéVous qui m'avez suiviA vous j'ai tout avouéLe coeur à l'agonieQui n'poussait que des cri

Prenons le temps

Prenons le Temps Il y'a le temps qu'on assassine Quand ce n'est pas lui qui nous tue Quand il ne nous prends pas pour cible Au milieu de ses rues Il y'a le temps que l'on dessine Du bout de nos vies Et qui défile Et qui défile Il y'a le temps que l'on gaspille Grenade que l'on dégoupille Qui explose sans un bruit Sans instance ni sursis Il y'a l

Hélène et Moi

Cela fait un bon moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire quelque chose. C’est maintenant fait! Hélène et moi H élène et moi, c'est tout un film Une comédie mais, dramatique Un scénario mélo-tragique Hélène et moi, y'a pas de suite H élène et moi, c'est juste une nuit Qui au matin, prend la fuite A perdre haleine, court et s'

Nouveau texte (je ne trouve pas le titre)

"Il y a des signes pour leurs croixIl y a les marins qui s'en vontIl y a ces hommes qui étaient là Quand on a perdu la raisonEt puis l'amour qui penche parfoisEt qui nous fait toucher le fond Il y a ces cris qu'on n'comprend pasIl y a ces vagues à l'horizonCes crimes au-dessus des loisQui nous ramène à la raisonDes mains qui se tendent parfois

Bienvenue

Bienvenue De tout ce monde qui se lèveC'est ton matin qui me réveille BienvenueBienvenue T'as fait couler les yeux d'ta mère Cette fois s'ra p'tet pas la dernière Mais Bienvenue Bienvenue On se connait a peineQue déjà je t'aimeQue déjà je t'aime Tes yeux à peine ouvertsQue déjà je m'y perdsTe voilàBienvenue chez toi T'as renversé la te