Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Eric Beugnot

Eric Beugnot

Carpe Diem
Tags associés : family, grrr, life

Ses blogs

Quand l'ours croque Odile...

Pas que des larmes, pas que du miel...
Eric Beugnot Eric Beugnot
Articles : 20
Depuis : 14/06/2013
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Le puzzle de la Dollar

Le puzzle de la Dollar

1970... Jimi et Janis s'esquivent pour fonder le Celest Band. Le Général tire sa révérence et ma famille quitte les Ardennes. Vous m'avez compris, il n'y a pas de corrélation entre ces différents évènements... Nous débarquons à Marolles, proche banlieue de Vitry-le-François, en Champagne ! J'écris "Champagne", et non "Marne" pour créer
Le zéro huit

Le zéro huit

1968… Revin, commune industrielle du nord des Ardennes, moins de 5 000 habitants, des hivers de 5 mois pendant lesquels tu as le sentiment d'être abandonné par le 20ème siècle. Pas loin de Revin, un fromage, le Rocroi, caillé à l'urine de vache (légende des campagnes ?) qui renvoie le Maroilles de ch'Nord au rang de plaisanterie pour ado e
En vacances chez Marcel...

En vacances chez Marcel...

Du Midi de la France, je ne connaissais rien… Trop loin du home, sweet home familial ! Quand tu habites dans la pointe nord des Ardennes, et que la tirelire familiale est plutôt moitié vide que moitié pleine, tu occultes forcément, comme villégiature estivale, toute étendue aquatique digne de ce nom répandue au sud ou à l’ouest. Preuve
En vie...

En vie...

Au creux de ses reins, il déposa sa vie… Dans l'antre de leurs nuits, elle bâtit ses espoirs… Les jours préparent l'ennui D'un destin monotone, Que les couleurs d'automne Estompent quand vient le soir… Ni lui, ni elle, cruelles érosions, N'ont souri aux envies Que le temps implacable Déclinait en missions. Oubliant l'irritable, Ils sont
Une vie d'ours (2)

Une vie d'ours (2)

Bonjour, Tu visites mon blog et tu n'es plus seulement issu(e) de ma sphère Facebook, mais d'un large horizon de plus en plus lointain. Le moment est donc venu de décliner mon identité, comme il est d'usage de le faire entre ours de bonne éducation. L'exercice m'étant définitivement impossible, deux amies journalistes, jolies plumes de surcro
Une vie d'ours (1)

Une vie d'ours (1)

Bonjour, Tu visites mon blog et tu n'es plus seulement issu(e) de ma sphère Facebook, mais d'un large horizon de plus en plus lointain. Le moment est donc venu de décliner mon identité, comme il est d'usage de le faire entre ours de bonne éducation. L'exercice m'étant définitivement impossible, deux amies journalistes, jolies plumes de surcro
Gaaaaarde à vous !

Gaaaaarde à vous !

Hello ! Long time no see, huuuh ! Je me suis mentalement penché sur l'album de photos-souvenirs, que réellement je ne possède pas, en faisant bien gaffe de ne pas tomber de haut ! C'est si vite arrivé ! Tu te penches sur une photo et tu bascules dedans. Gare à la profondeur de champ ! Un champ de noyers et tu risques l'hydrocution... Au casino
Manu de nulle part

Manu de nulle part

Dans son lit de carton, emmitouflé de givre, Manu à mal à l'âme, il a bu, il est ivre… Les éclairs de sa vie déchirent le rideau noir Des souvenirs perdus sur le froid des trottoirs. Jamais il n'a souhaité ce destin de clochard Qui conjugue la misère devant ses yeux hagards. Il était un mari, de ceux que l'on envie, Tant que Marie l'aima
Passe ton Bac d'abord...

Passe ton Bac d'abord...

Terminale B ! Qui dit B dit Sciences Ecos ! C'est, à l'époque, la filière un peu nouvelle qui permet aux parents d'imaginer que leur rejeton embrassera une vie décente, en principe meilleure que la leur. La déclinaison est basique, de 2nde AB à terminale B, période débutée par la chaude recommandation de la prof d'éco à lire le Monde. Ç
Ehlem

Ehlem

Au fond de ses yeux noirs, des éclats de malice Distillent, à qui les sent, de chaudes senteurs d'épices. Elle porte, épais fardeau, le poids d'une mixité. Elle n'est pas née là-bas, n'y est jamais allée… De son village cuivré, elle porte les indices, Ceux qu'on lui a narrés, ceux qui sont préjudices. Pourtant, de sa genèse, rien ne s