Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

la vieille dame indigne

Ses blogs

Le blog de lavieilledameindigne.over-blog.com

Le blog de lavieilledameindigne.over-blog.com

Ce blog est une création en devenir, un parcours semé de gravats et de bonnes intentions, comme l'enfer.
 la vieille dame indigne la vieille dame indigne
Articles : 725
Depuis : 26/03/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Thérèse

Il est des âmes sur la terre Qui cherchent en vain le bonheur Mais pour moi, c’est tout le contraire La joie se trouve dans mon cœur Cette joie n’est pas éphémère Je la possède sans retour Comme une rose printanière Elle me sourit chaque jour. Vraiment je suis trop heureuse, Je fais toujours ma volonté… Pourrais-je n’être pas joyeu
le poison

le poison

les gens qui ont besoin du "message" sont ceux qui ne savent pas voir les gens qui ont besoin de jouer sont ceux qui ne connaissent pas la musique il y en a qui parlent sans cesse parce qu'ils ne veulent pas entendre ceux qui se moquent oublient la main sur la bouche partout il faut se retourner pour ne pas les laisser vous ratrapper ce soir, j'ai
la place

la place

Ce n'est pas du vent, ce n'est pas du vide ce ne sont pas des larmes dans le vent ce n'est pas de la pluie ce ne sont pas des instants perdus ce sont des moments partagés ce n'est pas pour chercher un appui C'est de la vie elle n'en a pas fini Lorenzo Sala

Il faut faire attention à ce qu'on laisse entrer en nous

http://www.frmusique.ru/texts/f/ferre_leo/operaduciel.htm http://www.tv5mondeplus.com/video/03-07-2013/leo-ferre-la-memoire-des-etoiles-492325 http://www.frmusique.ru/texts/f/ferre_leo/operaduciel.htm http://www.tv5mondeplus.com/video/03-07-2013/leo-ferre-la-memoire-des-etoiles-492325

Mardi, automne 1950

Chère Simone de Beauvoir, Comme vous étiez belle, comme vous êtes belle lorsque vous apparaissez avec votre manteau noir, votre manteau de fourrure et lorsque vous apparaissez sur la banquette des restaurants avec votre tailleur, votre jersey blanc, votre velours rouge, vos bijoux. Comme vous êtes mince, élégante, altière. Quelle affirmation

Sur la neige

Le monde n'est pas étanche, et les regards peuvent se voiler. Ce que nous voyons est fugace, et la pensée perce violemment l'inconscient conciliabule, sans tête à tête ni préambule, aussi rapide que vorace, ne s’embarrassant pas de volte face, traçant une figure au ciel bleu, qui s'efface. Recule, je n'ai pas peur. Je vois le fil que tu em
Figues

Figues

Au jardin, les figues sont encore si petites La grêle a épargné quelques poires et pommes Le prunier croule sous les prunelles Et au ciel il y a des yeux

"N'envoyez pas de lettres"

N'envoyez pas de lettres N’envoyez plus de lettres, seulement des feuilles D’arbres, que le soleil détache ou le vent cueille Ou l’automne abat et dépose entre vos mains. Je ne les recevrai jamais le lendemain, Mais j’ai depuis toujours l’habitude d’attendre Et mon cœur, de veiller, n’en sera pas moins tendre. Vous ne pourrez, c’