En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jmlire9258

Ses blogs

Le Lecturamak

Le Lecturamak

" Je pense que nous n'avons pas de meilleure aide que les livres pour comprendre la vie. Les bons livres, en particulier. C'est la raison pour laquelle je lis : pour comprendre de quelle façon je dois vivre, et découvrir qui sont les autres, dans le secret d'eux-mêmes " Benjamin Markovits : extrait d'entretien pour Transfuges n° 31 juin-juillet 2009
jmlire9258 jmlire9258
Articles : 429
Depuis : 15/10/2007

Articles à découvrir

catastrophe imminente, on se détend !!

catastrophe imminente, on se détend !!

" - Au fait, Chef, avec moi tu peux parler franchement. Dis-moi, c'est vrai que la planète se refroidit ? - Quoi ? - Tu répètes sans arrêt qu'il n'y a plus de discussion possible, mais si. On n'entend que ça. La semaine dernière, une femme professeur d'études atmosphériques, ou quelque chose comme ça, en parlait encore à la télé. - Quoi
du côté des anonymes.

du côté des anonymes.

" Je pense que nous portons tous en nous la capacité de faire le mal. Selon la vie qui est la nôtre et les situations que nous aurons à traverser, nous la mettrons ou non en œuvre, intentionnellement ou pas. Mais nous sommes tous capables de la pire cruauté. Le personnage de Shaoai ( Plus doux que la solitude) est tiré de l'histoire de Zhu Li
la violence aux yeux crevés

la violence aux yeux crevés

La tyrannie est plus naturelle que l'art aux médiocres " Dans un certain sens, la révolte, chez Nietzsche, aboutit encore à l'exaltation du mal. La différence est que le mal n'est plus alors une revanche. Il est accepté comme l'une des faces possibles du bien et, plus certainement encore, comme une fatalité. Il est donc pris pour être dépas
nuage intérieur

nuage intérieur

" Assise au bord du lit, elle se dit que ça n'allait pas, en fin de compte. Ses mais tremblaient. Elle les regarda. Jamais elle n'aurait cru qu'elle puisse être aussi fragile en dedans, assise là à frissonner, le nuage intérieur de nouveau au-dessus d'elle. Elle décrocha le téléphone et composa le numéro, elle attendit cinq sonneries. Pas
dignité... et insupportable légèreté de l'être

dignité... et insupportable légèreté de l'être

" Au Cambodge, je garde dans mon bureau une cuillère identique à celle que j'ai utilisée pendant quatre ans, de 1975 à 1979, dans un camp de rééducation. Elle me rappelle la solidarité qui existait dans nôtre groupe. Nous étions quatre, dont un enfant, et nous mettions en commun nos rations pour qu'il mange suffisamment. Mais la contenance
un pays nommé "crevette"

un pays nommé "crevette"

" L' être africain subsaharien qui va entrer dans le futur est un être transformé, et il faut qu'il fasse la paix avec cette transformation. Il faut qu'il fasse la paix avec le fait qu'une part de lui vienne de ses oppresseurs. C'est avec cela qu'ils sont en lutte, c'est cela qu'ils doivent accepter. L'Afrique s'appelle l'Afrique parce que les E
ascendance et oppression

ascendance et oppression

" N'est-ce pas l'une des vocations de la littérature de faire le récit sans pitié de l'ascendance et de l'oppression ? Dans une société, la nôtre, qui se réclame de la souveraineté populaire, mais où le parlement compte moins de trois pour cent d'ouvriers et d'employés, je trouve naturel de renouer avec cette tradition majeure... Au-delà
la flamme toujours brûlante des émotions d'autrefois

la flamme toujours brûlante des émotions d'autrefois

" Ambitions et défaillances, c'est de l'humanité de tous les temps. Mes relations avec le général Foch sont antérieures à la guerre qui nous réunit, si différents, dans une action commune au service de la patrie. Les journaux ont raconté comment je le nommai commandant de l'École de guerre, m'en référant à ses capacités présumées, s
les bottes rouges

les bottes rouges

" De sa jeunesse justement, il nous peignait le goût violent. Mais d'abord, il nous faisait l'éloge d'Aragon dont il louait le retour à la poésie en même temps que la vaillance militaire. "Comme en 1918", remarquait-il. Puis, en souriant - ou bien était-ce son calme, sa douceur qui à mes yeux, ressemblaient à un sourire ? -, il évoquait so
Pardon aux innocents

Pardon aux innocents

En décembre 2013, la reine d'Angleterre a accordé son pardon à Alan Turing, le savant qui a aidé à découvrir des codes secrets allemands pendant le Seconde Guerre mondiale puis a été inculpé pour homosexualité et s'est suicidé. Accorder son pardon est la manière monarchique de demander pardon, je présume. Au printemps 2014, l'exquis Pr