En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Denis Montebello

Denis Montebello

Denis Montebello est né à Epinal, dans les Vosges. Il habite à La Rochelle. Procède en archéologue: lit les traces, les fossiles qui s'incrustent dans le présent.

Ses blogs

Le Blog de Denis Montebello ISSN : 2267-5914

Le Blog de Denis Montebello ISSN : 2267-5914

cotojest.over-blog.com
Denis Montebello Denis Montebello
Articles : 144
Depuis : 15/10/2008

Articles à découvrir

Les madeleines de Saint-Yrieix

Les madeleines de Saint-Yrieix

Qu'une Madeleine Simonin ait transformé la pâte à beignet, c'est possible. Toutefois, rien ne dit que c'était par erreur. Il semble bien qu'elle ait voulu mettre dans sa recette « le zeste de deux citrons » et de « la liqueur d’Hendaye ». Que ce n'était pas pour ajouter à son étourderie ou corriger sa maladresse, mais pour adoucir l'ex
Mon de Gaulle qui ouvre les bras

Mon de Gaulle qui ouvre les bras

J'ai la bouteille et pas de tire-bouchon, le de Gaulle qui ouvre les bras, tu sais pas où il est? Ce dialogue, on l'a tous entendu, on a tous vécu cette scène, connu ce bref moment de panique quand votre hôte retourne tous ses tiroirs pour tenter de retrouver le fameux tire-bouchon à levier. Quand l'amphitryon, après avoir remonté de sa cave
Des châtaignes pour des châtaignes

Des châtaignes pour des châtaignes

© Photo : Fundación de Santamarca y de San Ramón y San Antonio C'est un tableau de Goya, un des six tableaux de la série « Scènes de jeux d'enfants ». Son titre, en espagnol: Niños disputándose unas castañas . « Enfants se disputant des châtaignes ». 1782-1785, Fundación de Santamarca y de San Ramón y San Antonio. Seraient-ils de ce
Vol d'opportunités

Vol d'opportunités

La fête des Boeufs Gras à Bazas, jeudi 23 février 2017. Quand vous rencontrez par hasard l'expression « vols d'opportunité », que vous la prenez au vol, en parcourant la presse un matin et en vous contentant des titres, que vous la saisissez comme une chance qu'il ne faudrait pas laisser passer, vous songez aussi, tout de suite, à ces oies s
Je déballe mon jardin

Je déballe mon jardin

Je déballe mon jardin. Voilà. Le travail d'inventaire n'est pas complet, on est loin du catalogue raisonné. On est encore dans le bel amas, dans ce qui ressemblerait à un cabinet de curiosités si j'étais un authentique collectionneur. Heureusement, le léger ennui du classement l'enveloppe à peine, et je peux marcher, accompagné d'amis, et
Statues

Statues

STATUE Pietra viva pietra morta per fare all’apparenza case e invece statue lisce porose abitatrici dello spazio ricche d’inganni di gesti e di sorrisi di muschio sudate e di salnitro nasi mozzi teste tagliate immote vestali di chi vola e si specchia nel cartiglio vuoto STATUES Pierre vive pierre morte pour faire apparemment des maisons et au c
Choses qui me font du bien

Choses qui me font du bien

Morgat (Finistère), vers le Cap de la Chèvre. Mai 2017. « On trouve de tout dans le bois. » Un proverbe que j'ai inventé , au sens archéologique du terme. La première phrase que je serais parvenu à former. Et à dire. Selon la légende. Les prémices d'une lecture qui m'occupe toujours. La gormelle que l'on cueille dans la mousse et sous le
Le prophète François

Le prophète François

Ce billet de 50 euros, s'il était tombé de la poche d'un touriste parti récupérer sa voiture au parking Talete, n'aurait pas été perdu pour tout le monde, pas longtemps vu la foule qui se presse au marché ou pour visiter Ortygie, ni oublié par le libeccio, c'est forcément un faux. Inutile de se fatiguer à le ramasser. Songeons plutôt à
Le vieux qui ne voulait pas chercher son prix

Le vieux qui ne voulait pas chercher son prix

Arthur Brennan, un Américain, s'envole pour le Japon -pour Aokigahara- et pour y mourir. Avec, comme seul bagage, une bouteille d'eau et une boîte de somnifères. Il ne s'est jamais remis du décès de Joan, sa femme, et il compte bien la rejoindre dans la Forêt des songes (traduction plus qu'approximative de The Sea of Trees et titre initial du
Le bateau des morts

Le bateau des morts

Dans quoi j'ai rêvé cette nuit, dans quel bateau. Si elle était là à mon réveil, si elle voulait bien à son tour écouter, si elle entendait quelque chose à mon patois. C'était le bateau des morts, je lui dirais. De lui je n'ai pas gardé trace. J'étais dedans et je ne voyais pas à quoi il ressemblait, je ne sais toujours pas. Si c'étai