En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Fluorette

Fluorette

En altitude

Ses blogs

Promenade de santé

Promenade de santé

fluorette.over-blog.com
Fluorette Fluorette
Articles : 188
Depuis : 21/12/2010

Articles à découvrir

Mais, si tu m'apprivoises...

Secrétaire m’avait dit je sais que c’est pas votre patiente, elle est suivie par AssociéEnBaskets mais elle voudrait que ce soit vous aujourd’hui. J’ai grommelé, comme si j’avais pas assez de travail, que j’allais encore rentrer à pas d’heure, et patati et patata, et je l’ai quand même ajoutée à la liste sans fin de mes visit
Septembre 2004

Septembre 2004

Normalement c’est aujourd’hui que je choisis. Normalement parce que ce n’est pas au point ce système de choix. J’espère que mon nom n’est pas passé hier, je n’ai pas regardé avant de partir. Nous sommes des milliers à avoir passé ce concours. Drôle de concours où il y a trop de places par rapport au nombre d’étudiants qui doi
Prendre le large

Prendre le large

Finie la promenade de santé. Je vous remercie pour ces années passées ensemble, pour vos lectures, vos mots, votre soutien, le livre, les rencontres, les rires, les calins, les découvertes. Vous avez été formidables. Vous m'avez apporté du grain à moudre dans mon moulin. Vous m'avez soutenue quand j'en avais tellement besoin. Ce blog, malgr

Burn out

Je te regarde. Je t’écoute. Tes mâchoires sont serrées. Tu as encore cassé une couronne d’ailleurs. Une de plus. A combien est-ce que tu en es ? Malgré la prothèse mandibulaire nocturne, malgré la relaxation. Ça faisait un petit moment qu’elles tenaient le coup, qu’aucune n’avait explosé en buvant une soupe. Une soupe quoi. Mais

Bolduc et chocolats

En disant “au revoir et bonnes fêtes” à Mr Patin, j’ai ouvert la porte et vous étiez là toutes les deux, dans le couloir. J’allais te demander si tu venais chercher une ordonnance ou s’il y avait un problème avec ta grossesse. Mais je n’ai pas eu le temps. PetiteCrevette et ses grands yeux bleus se sont avancés, me tendant un paqu

Life begins at the end of your comfort zone - Neale Donald Walsch

Je glisse dans la poche arrière de mon jean le sécateur avec lequel j'ai élagué les rosiers. Il faudrait tondre la pelouse, mais elle est mouillée, et ce serait bruyant. Or j’ai besoin de silence, ma tête est suffisamment pleine. Simon le fera. J’enlève mes gants et passe le dos de mon poignet sur mon front pour relever mes cheveux, et j

Cambodia

Il fait chaud, terriblement chaud. Nous sommes assis côte à côte, après que j'ai couru après lui dans les grottes. Je bois mon Coca, frais. Il a huit ans, dix peut-être. Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il serait mieux à l’école. Il demande si je peux lui donner mes lunettes, qu’il les regarde de plus près. Je lui donne. Le
Rire

Rire

Rire. De tout. Mais surtout des autres. De leur souffrance. Les mettre tous dans le même sac, la caste des connards nantis. Dénigrer leur amour du métier, leurs capacités, leurs connaissances. Méconnaître leur exercice. Leur expliquer qu’ils devraient être contents. Savoir mieux qu'eux combien de temps dure une consultation et combien ils

Sans rendez-vous

Il est dans la salle d’attente. Il sait que c’est sur rendez-vous, il n’est pas sur ma liste, et pourtant il est là. Il a les yeux rouges. Lui, le colosse, celui qui est si prompt à me taper sur l’épaule et à faire une blague, il est effondré. Je comprends en le voyant que c’est arrivé. J’avais évoqué cette éventualité la dern

Tentacules

Il est un peu en retard et je l'attends sous la verrière de la gare, espérant qu’il ne m’a pas oubliée. J’entends sa voix sur son répondeur à l’instant où je le vois sortir en courant du parking. Je glisse mon téléphone dans ma poche et je réajuste mes mitaines. Il sourit en me voyant. Nous nous retrouvons à mi-chemin dans les esc