En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

L'ours

Ses blogs

les Carnets de l'Ours

les Carnets de l'Ours

Quelques réflexions d'un ours sur la société et l'actualité. Billets, textes de chansons, jeux, liens. Vous vous apercevrez que ce journaliste misanthrope aime les gens.
L'ours L'ours
Articles : 762
Depuis : 03/01/2007
Categorie : Politique

Articles à découvrir

R.I.P.

Finalement, cette histoire de réseaux sociaux, comme aurait dit ma grand mère, il y a à boire et à manger. Comme pour tous les médias. A boire et à manger. Du bon, du mauvais, du franchement bon et… La star a rejoint les étoiles. Côté radio, on diffuse un concert de louanges. Jusqu'à l'écœurement. Emission après émission, de "spéci

Il faut aider nos candidats

La campagne pour l'élection présidentielle, aussi calamiteuse soit-elle passionne les Français. Il s'agit de porter à la tête du pays celui ou celle qui aura l'avantage de nous guider vers un avenir toujours meilleur. Mais ce qui nous intéresse tous en priorité n'est pas tant l'issue du combat que le combat lui-même. Qui ne se rappelle les
Rien n'est simple, tout se complique

Rien n'est simple, tout se complique

Ce titre, une combinaison de titres d'ouvrages du doux Sempé, n'aura jamais été aussi actuel.Ah ! Relire les livres de Sempé, voilà une activité salutaire par les temps qui courent. Pour le moral. On y voit de petites gens, avec des préoccupations de petites gens, des alarmes bénignes. La dame lit Ici-Paris qui annonce la séparation du pri

L'Europe, cette inconnue

On a voté le traité de Maastricht. Avant, on avait voté les traités de Rome, plus tard, celui de Lisbonne. L'Union européenne représentait un espoir dont finalement on prend conscience qu'il était incompris. Le projet s'avère flou, aux multiples fantasmes, confisqué par le secteur économique. On parle d'Union européenne, on entend, certa

Où il est question de choisir son camp… et son avenir culturel

Que l'on considère le FN comme un parti normal, en plus blanc, se proclamant patriote et hors système (!) défendant le pêcheur, l'agriculteur et l'ouvrier, pourfendeur de l'UE, n'est pas incompatible avec l'analyse, la prudence et l'imagination. Marine Le Pen et le FN à la tête de l'Etat, dans notre Ve République qui donne tous les pouvoirs

Un mur à contourner

Côté politique, ça ne va pas fort. Dans les autres domaines, social, économique, culturel, on aurait tendance à affirmer que la situation sent un peu le roussi, mais côté politique, ça sent carrément le faisandé. L'élection présidentielle approchant, les primaires ont vu les sortants sortis. Sarkozy, une majorité de Français n'en veut
Sacrée soirée

Sacrée soirée

La belle soirée que voilà. La télé, quelquefois, sait nous offrir de réels moments de grâce. Quel spectacle ! Et tout cela grâce à des pros. Comme on sait bien, chez nous, monter la mayonnaise. Tout d'abord, entretenir le suspense. N'avoir rien à dire, mais le répéter à l'envi. Des chiffres sur l'abstention, de la discutaille qui ne nui

Chanson enfantine pour parents sourcilleux

Vous connaissez l'air, j'en suis sûr. Chantez à pleins poumons ! Mâme Fillon prend ça facileLa rillette, la rillette,Mâme Fillon prend ça facileSon mari fournit le joncSon mari fournit le jonc Pour alimenter son compteLa rillette, la rillettePour alimenter son compte,L'assemblée est un filonL'assemblée est un filon Assistante parlementaireL

Pierre Dac, reviens, ils te plagient

Parler pour ne rien dire, et ne rien dire pour parler… C'était le début d'un aphorisme de Pierre Dac, grand maître de l'absurde et grand résistant à l'abomination, celle des nazis, fascistes et consorts. A quoi jouent les Républicains© ? Rattrapé par son passé, du moins soupçonné par la Justice d'avoir fait bénéficier son épouse et

La presse, la presse…

« La presse, la presse, on t'encule.… », c'est ce que l'on a pu entendre dimanche soir, crié par des supporters de Fillon. Ah ! Ils étaient déçus de voir leur champion déboulonné. Dire que l'on promettait un boulevard vers le siège présidentiel, quelques semaines plus tôt, au candidat des Républicains™. Et côté siège… La presse