En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre Guiho

Ses blogs

Persistance Rétinienne

Persistance Rétinienne

Regards sur le cinéma
Pierre Guiho Pierre Guiho
Articles : 1170
Depuis : 24/08/2011
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Call me by your name

Call me by your name

Écrit par James Ivory d'après le roman d’André Aciman (par ailleurs éminent spécialiste de Proust) et mis en scène par le réalisateur du viscontien Amore, Call me by your name démarre doucement et assume la facture un peu démodée d'un psychodrame bourgeois élégant et lettré. Bercé par la langueur estivale de Crema, Lombardie, Elio,
Demons in paradise

Demons in paradise

"Je viens d’un pays aux paysages paradisiaques où il existait un train rouge qui reliait le Sud au Nord. Nous l’appelions “Le Démon“ ". Aux images de construction de voies ferrées succèdent celles de wagons rouillés désormais abandonnés avant qu'un tortillard de fête foraine accueille le jeune fils du cinéaste. Jude Ratnam affiche
Mars 2018

Mars 2018

MEKTOUB MY LOVE : CANTO UNO Abdellatif Kechiche Affichant pour la première fois une légèreté qui fait probablement défaut à tous ses autres films, Kechiche réussit avec presque rien à exprimer l'essentiel. La fluidité prend vite le pas sur un démarrage quelque peu laborieux et permet au cinéaste de capter, comme il sait le faire, la grâ
La nuit a dévoré le monde

La nuit a dévoré le monde

Présent depuis plusieurs décennies dans le cinéma, la littérature, la bande dessinée et le jeu vidéo, le zombie, passé au stade de la reconnaissance, n'a plus besoin de présentations. Ainsi, quand le héros de La nuit a dévoré le monde croise ses premiers morts-vivants, il sait à qui il a affaire : il lui suffit de leur claquer la porte
Les bonnes manières

Les bonnes manières

Apprendre les bonnes manières consiste à connaître et appliquer les règles permettant à tout individu d'évoluer en société. Entre s'y plier et les utiliser pour se faire accepter, la perception de chacun dépend de son identité. Dans un São Paulo stylisé, Juliana Rojas et Marco Dutra construisent une fable contemporaine qui interroge sur
L'Assemblée • DVD

L'Assemblée • DVD

L'ancêtre du porte-voix baptisé "porte-parole", inventé par les Grecs au même titre que la République et la Démocratie, outil destiné à se faire entendre, symbolise la manière dont les participants de Nuit Debout veulent identifier leur mouvement : il s'agit de faire circuler la dite parole afin de réponde à la violence de la Loi Travail
Février 2018

Février 2018

CALL ME BY YOUR NAME Luca Guadagnino L'ivresse du premier amour CRITIQUE Coup de cœur - 9/10 • Au cinéma le 28 février PHANTOM THREAD Paul Thomas Anderson Flamboyant CRITIQUE Coup de cœur - 9/10 • Au cinéma le 14 février WONDER WHEEL Woody Allen La petite musique de Woody Allen fonctionne en sourdine et sans surprise dans un film très th
Jesús, petit criminel

Jesús, petit criminel

Vif et prolifique, le cinéma chilien contemporain se construit constamment entre un présent en quête de repères et un passé meurtri par les années de dictature. Cherchant à exprimer cette dualité, Fernando Guzzoni construit son film autour de la figure du "Huacho" (mot d’origine quechua qui signifie orphelin) en s'intéressant aux liens d
Don't worry, he won't get far on foot

Don't worry, he won't get far on foot

Comme souvent chez Gus Van Sant, la représentation du temps s'écarte d'une traditionnelle structure linéaire pour dessiner à l'intérieur du film un mouvement à la fois mental et intuitif plus à même de traduire la complexité d'un personnage ou d'un récit. Quand, laissant de côté les expérimentations visuelles qui ont fait sa réputatio
Coby

Coby

Né Suzanna, Coby (prénom de transition) entreprend de donner à son corps l'apparence qui correspond à ce qu'il est. Soutenu par sa compagne, nullement rejeté par ses proches, parents et frères, il commence à poster des vidéos sur YouTube avant de s'adresser à son demi-frère, le réalisateur Christian Sonderegger. Alors qu'il avait refusé