Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Héléna Verdier

Héléna Verdier

Contaminée à 16 ans par le virus Mexique, j'ai découvert le pays au fil des années et des rencontres . La chanson dit "plus je t'embrasse plus j'aime t'embrasser", plus j'y voyage, plus j'aime y voyager. Et vous, vous commencez quand ? Note : les textes et photos ne sont pas utilisables librement.

Ses blogs

Mexicaddict

...tribulations d'une accro du Mexique
Héléna Verdier Héléna Verdier
Articles : 30
Depuis : 30/04/2013
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Pendant ce temps, à Veracruz...

Pendant ce temps, à Veracruz...

Après une longue absence de la toile pour cause de journées de seulement 24 heures, je vous emmène à la découverte pas du tout objective d’un lieu mythique : Veracruz. « Veracruz, rinconcito donde hacen su nido las olas del mar… » chantait Agustin Lara. Rien que ce nom évoque à lui seul une ambiance tropicale, de la musique, la chaleur
Hit the road Jack : la Basse Californie sur la route

Hit the road Jack : la Basse Californie sur la route

La route qui s'étend à travers le désert Jack Kerouac nous emmène avec lui sur cette route qui le mena jusqu'au Mexique où il passa un certain temps, et lorsqu'on se retrouve sur place, on comprend pourquoi. En effet, s'il est une certitude sur ces terres nord-américaines (oui le Mexique est en Amérique du Nord) et encore plus en Basse Calif
Tijuana te sorprende

Tijuana te sorprende

Tijuana te sorprende. Tel est le slogan choisi par les services de promotion touristique de la ville pour tenter de se défaire de l’image sulfureuse qui lui colle à la peau. Et en effet, la surprise est plutôt agréable quand on prend le temps de s’y arrêter et d’y passer un peu temps. Il y a bientôt deux ans, lors d'une visite éclair j
Real de Catorce, la pépite des montagnes

Real de Catorce, la pépite des montagnes

Après une petite étape dans le très beau centre colonial de San Luis Potosi, je vous emmène découvrir une véritable petite pépite. Autant vous dire immédiatement que je ne vous laisserai aucun libre arbitre sur la question et que vous aimerez, de gré ou de force. Real de Catorce se trouve à deux heures de route au nord de San Luis Potosi,
5 000 km en Tsuru

5 000 km en Tsuru

LA Nissan Tsuru, héroine de nos prochains articles sur ce périple à travers la Basse Californie Pour être vraiment précise, 5 400 kilomètres entre Tijuana (Basse Californie) et Tijuana (!) en passant par Los Cabos à l'extrême sud de la péninsule et avec quelques détours vers les trésors reculés, mais accessibles, de Baja. Le tout, à bo
Welcome to Tijuana

Welcome to Tijuana

Impossible de passer par le nord de la Basse Californie sans parler de Tijuana, ne serait-ce que parce que c’est là que l’avion atterrit. Et puis Tijuana, c’est Charles Mingus pour les connaisseurs, Manu Chao pour les moins pointus (comme moi), le plus important poste frontière du monde (et encore un record), c’est là que se réfugient t
Conseils alternatifs aux voyageurs au Mexique

Conseils alternatifs aux voyageurs au Mexique

Après vous avoir donné envie de vous envoler vers le Mexique, je vous dois quelques trucs et astuces pour éviter de gâcher votre séjour pour une pécadille. Bien entendu, le ministère des Affaires étrangères donne sur son site des conseils relatifs à la sécurité, etc. et je n’entrerai pas dans ces considérations. Je ne rentrerai pas d
Puebla la (trop) belle

Puebla la (trop) belle

Nous nous étions quittés à Real de Catorce, en pleines fêtes patronales et je vous embarque maintenant à 12 heures de route de là, pour une destination tout aussi pieuse mais beaucoup plus classe, Heroica Puebla de Zaragoza, autrement dit Puebla. Et oui, quand on prend le temps de dérouler tout le nom, ça claque comme on disait dans les ann
San Luis Potosi, en route vers les montagnes

San Luis Potosi, en route vers les montagnes

Souvent délaissée et mal connue, San Luis Potosi mérite pourtant amplement une étape d’un ou deux jours. Aujourd’hui essentiellement industrielle, la ville était autrefois un centre minier important. Elle tient son nom de notre bon roi Saint Louis (impossible de trouver pourquoi), saint patron de la ville et d’une référence à l’une
Fiesta en la playa, à San Felipe

Fiesta en la playa, à San Felipe

Nous revoici après une petite pause hivernale, mes mains étant occupées à choisir entre les chocolats et les marrons glacés, j’étais techniquement dans l’impossibilité de taper de nouveaux billets. Adieu 2013, et avec elle se terminent les orgies de glucides, et me voilà pleine de d’énergie en 2014 pour continuer à vous faire décou