Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Eric Bertrand

Eric Bertrand

J'aime les voyages, les gens qu'on y rencontre, les paysages qu'on y foule, les perspectives d'écriture que j'y détecte...

Ses blogs

Pistes d'écriture : lectures, spectacle, sport, théâtre, essais, romans, nouvelles.

Pistes d'écriture : lectures, spectacle, sport, théâtre, essais, romans, nouvelles.

Littérature et écriture. Liens vers le site en relation avec le blog http://www.ericbertrand.fr
Eric Bertrand Eric Bertrand
Articles : 2612
Depuis : 01/06/2005

Articles à découvrir

Les « Stacks » à Duncansbay Head

Les « Stacks » à Duncansbay Head

On fait un grand bond au-delà des falaises de Holborn Head, un pas de géant au-dessus de la grande baie de Thurso, chère aux surfers et on prend la direction du fameux John O’ Groat’s qui passe aux yeux des touristes pressés pour « l’extrémité nord des îles britanniques ». Le bout du bout ! En saison, les cars bondés s’arrêtent t
La revanche de l’albatros

La revanche de l’albatros

Au large des îles Kerguelen, on prépare les albatros à de nobles missions… Ainsi, ces « princes des nuées » trouvent-ils là une occasion de prendre enfin leur revanche sur les lourds « hommes d’équipage » qui, naguère, faisaient d’eux leurs bouffons au cours de leur interminable traversée « sur les gouffres amers ». En effet, ce
Les oiseaux migrateurs et le confinement

Les oiseaux migrateurs et le confinement

Pendant que nous nous tordons sur des navires « glissant sur les gouffres amers », dans le confinement de nos planches, les albatros et autres oiseaux migrateurs « hantent la tempête et se rient de l’archer »… Les huppes fasciées qui arrivent d’Afrique viennent à peine de s’installer dans nos régions. Elles portent sur leurs ailes l
Le clan Mac Areux sur les falaises du Caithness

Le clan Mac Areux sur les falaises du Caithness

En bord de mer, ils sont l’obsession des promeneurs, ces petits oiseaux clowns au bec bariolé et aux allures d’Arlequins… En Écosse, on les trouve sur certaines falaises de la côte nord et notamment dans le Caithness. Ils sont très difficiles à repérer du fait de leur petite taille et des anfractuosités de rochers qu’ils choisissent
Baudelaire sous le masque

Baudelaire sous le masque

Qu'en penserait l'ami Charles ? "Quand le masque bas et lourd pèse comme un couvercle / Sur la bouche et le nez en proie aux longs ennuis / Et que du sourire embrassant tout le cercle, il nous verse un jour noir, plus triste que les nuits !"
Gainsbourg. Couleur café basket Lewis…

Gainsbourg. Couleur café basket Lewis…

II l’avait dit, « je crèverai un dimanche… ». « Gloomy Sunday. » Dépression au-dessus du jardin... Aujourd’hui, il a délaissé sa Remington portative, les INITIALS et l’alphabet de LAETITIA. Saison des pluies. Ça ressemble à un conte d’Edgar Allan Poe. Sur son rocking-chair, Élisa n’est plus « qu’un appareil à soupirs ».
Maintenant que Johnny en parle au diable

Maintenant que Johnny en parle au diable

Johnny Rider a définitivement jeté sa Harley dans le fossé, quelque part entre Vallée de la Mort et Monument Valley. Et il défie le diable. Quand le masque tombe, quoi sa gueule, qu’est-ce qu’elle a, sa gueule ? La voix est forte, arrogante, virile. « J’en parlerai au diable… » et elle tient toujours le même discours… « Je n’ai
Un banc au bord de l’abîme

Un banc au bord de l’abîme

Les plus beaux des bancs sont en Écosse, et dans les endroits les plus escarpés ou les plus inattendus, ils s’imposent comme des évidences. Paisibles, entêtés, au-dessus d’un gouffre d’écume, sur le versant d’une montagne, au seuil d’une lande, au milieu des fougères, au pied d’un château tout en haut d’un tertre, ils te tienn